Fiesta du 7 mai
#31
c un peu bofbof, on a pensé à une variante : attaque auto si on tire une carte avec un mammouth (et si pas d'attaque découverte dans la pile III)
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#32
Oui, c'est plus ou moins la règle dans la 2ème édition. (Attaque auto si ça dépasse 12, même si aucune attaque découverte dans la pile III).
Visiblement, même les auteurs ont été d'avis que c'était une faiblesse du jeu.
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#33
« Les gars, les filles, bienvenue sur le tournage de Il faut sauver la pom-pom girl, le dernier-né de notre cycle dédié aux zombies. Tout le monde est-il là ?
- Amy a dû décommander chef. Son daron est malade.
- Josh est pas là non plus, et j'arrive pas à le joindre sur son portable.
- Comment ça, deux de mes acteurs vedettes absents ? Attendez, déconnez pas. Je vous rappelle qu'avec le budget de misère qu'on se traîne, si on finit pas aujourd'hui, on finit dans le rouge. *soupir* On va se débrouiller avec les moyens du bord. Toi, là, zombie n°3, trouve-toi un vieux survêt. Double rôle de composition pour toi dans le même film, comme les grandes vedettes. Sans capuche, tu es un bouffeur de cerveau, avec la capuche rabattue, tu es Josh, la racaille débrouillarde qui va tirer ce groupe des griffes des terribles monstres. Quand à Amy... P'tain, on a vraiment qu'une seule fille dans cette équipe. Bon, Wanda, tartine-toi la gueule avec le maquillage pour zombies, enlève-moi cette perruque blonde et fais-toi des couettes. Parfait, voilà, tu fais une gothique plus vraie que nature, tu es méconnaissable. T'inquiète, ça va coller, on va revoir le script, on fera crever Amy juste avant que ton personnage normal rentre en scène. Bon, maintenant, rappelez-moi vos rôles.
- Moi, je suis Phil, le policier héroïque qui se sacrifie pour le bien du groupe.
- Moi, je suis Doug, l'ancien marine qui s'est retrouvé assigné à un emploi de bureau par un supérieur véreux et corrompu. Supérieur qui est devenu par pure coïncidence un super zombie géant à pointes.
- Moi, je suis zombie n°3... et Josh la racaille au grand cœur aussi apparemment.
- Moi, j'étais cessé être Wanda, la bimbo à sauver... Et maintenant je suis aussi Amy, la pauvre fille qui se fait trucider en premier. P'tain, t'avais dit que j'aurais un vrai rôle cette fois-ci.
- Oh, c'est bon arrête de râler. Moi, je suis Ned, le faire-valoir, le type soi-disant lambda qui sert à prouver que ce sont pas les zombies qui sont nuls, mais les héros qui sont trop de la balle. J'ai que des scènes où je me révèle être un boulet avec des plans foireux incapable de se défendre tout seul.
- Bon, on va dire que vous êtes dans le ton. Je vous rappelle l'ordre des scènes-clés et on se lance.
On commence par la course-poursuite. Vous entendez des cris, vous vous approchez, vous ouvrez la porte, et là une horde de zombies jaillit. Bon, on a pas vraiment de horde de figurants, mais en filmant sous plusieurs angles, ça devrait faire illusion.
Vous courrez, vous réussissez à les semer, temporairement, vous vous infiltrez, vous grimpez à l'étage à pas de loups, Amy se sépare du groupe et se fait buter. Là, coup de bol, juste après, vous trouvez Wanda. Oui, oui, t'inquiète, je suis sûr que ton maquillage partira très bien avec un peu d'eau.
Mais les zombies vous attendent au pied de l'escalier. Alors là, Phil, fais son playboy et se jette dans le tas pour laisser à Wanda le temps de s'enfuir. Sa scène finale sera son arrivée devant l'abomination le brin d'herbe au bec et la hache à la main, en vue subjective du point de vue du monstre. C'est bien la vue subjective, surtout quand on a que le budget pour les bras à pics et pas pour le reste du corps.
Et là, coup de théâtre, vous trouvez des tronçonneuses. Enfin, vous c'est Doug et Josh, Ned, tu sers toujours à rien, et Wanda... Bah, elle a pas de testostérone quoi. Scène façon western, où vous descendez l'escalier lentement sous une musique épique en faisant vrombir vos armes. Faites gaffe quand même, on les a qu'en location. Et là, grosse baston filmée en plan serré, où on jettera des bras en mousse et de la peinture rouge pour faire genre vous faites un massacre. Et ça se finit par votre sortie héroïque et votre départ au soleil levant.
- Et l'abomination elle devient quoi ?
- Et s'ils avaient des tronçonneuses, pourquoi Phil il s'est jeté dans la mêlée tout seul avec son équipement tout pourri ?
- Et Amy, qu'est-ce qu'elle faisait toute seule aussi ?
- Et pourquoi des survivants paranoïaques s'encombrent-ils d'un boulet comme Ned ?
- Oh, vos gueules. On doit finir avant ce soir, alors cherchez pas à modifier le script maintenant. Allez, silence, on tourne ! »
Répondre
#34
lol, c'était sympa.

Zombicide : marrant, l'idée des scénar est cool ; dommage pour cette règle de division débile (figurines limitées) et l'incertitude de la réactivation multiple (au vu des règles, je pense que ça doit être le cas) si plusieurs figurines d'un même type manquent lors de divisions multiples.

Mystère à l'abbaye : gros cluedo avec un sceau de combinaisons ; sympa mais j'ai pas trop accroché.

Mystérium (je crois) : jeu sympa avec des cartes magnifiques. L'idée est bonne mais la rejouabilité avec les mêmes personnes risque de rendre le jeu facile ; de même, je reste très circonspect sur le jeu en lui même (il manque qqch, c'est trop rapide/simple dans le déroulement à mon goût).

J'envisage un JDR pour la prochaine fois Mrgreen
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)