Série Les Enfants d'un Autre Ciel
#16
Bon, ça y est, j’ai fini les EAC !

Alors, disons-le d’emblée, vu le seul cycle que j’ai fait avant, c’était Le Cercle sans commencement, que j’avais trouvé grandiose, là j’ai trouvé qu’on descendait d’un ton…

Les règles sont les mêmes, je n’y reviens pas, la façon de trouver et utiliser les objets aussi…
Si quand même, j’ai bien aimé les techniques sinléyanes, que je trouve bien exploitées. Elles sont de toute façon indispensables pour survivre à certains chapitres…

Le style est toujours agréable, mais un poil plus répétitif que le fameux CSC.

Le scénario global, j’y ai adhéré, même si on sent la vite la succession de « boss » : 4è dimension, 3è, 2nde, etc…

Certaines séquences sont excellentes : le passage en diligence (bonjour la Traversée infernale, avec une VRAIE enquête cette fois), la bataille sur la plage, l’équipage de boulets, la secte et le serpent de feu…

Contrairement à Outremer, j’ai bien aimé justement que le début soit ancré dans la réalité, car si j’ai apprécié qu’on entre peu à peu dans le merveilleux et le multi-dimensionnel, au bout d’un moment, j’ai trouvé que c’était trop…
Ca devient un élément de fond censé être rapidement compréhensible, comme je sais pas moi, une forêt en arrière-plan, une couleur dominante (j’exagère un peu évidemment) , alors que bon, c’est quand même un concept très flou par nature…
Pareil pour les pierres d’âme et l’énergie bleue : on voit à peu près ce que c’est, et c’est sympa à imaginer, mais après, quand les explications s’accumulent, avec plusieurs couches, ça devient paradoxalement plus obscur (mais ça vient peut-être de moi)

Et dans les derniers épisodes, quelque chose m’a un peu gâché l’ambiance : la répétition du même schéma à de nombreuses reprises, que je résumé ici (sans méchanceté ) :

- Moi : Aaah, Truc est trop fort, on n’a aucune chance ! Allez je tente l’Energie +. Merde, ça marche pas !
- Méchant : « ha ha ! Je vais enfin te tuer ! Enfin !!! Crève ! »
- Siya : « Noooooooon ! Tiens prends ça !! Aaaaarhh !
- Moi : Siya ! Non ! Enfoiré ! Cette fois- j’ai l’énergie ++. Meuurs !

Et à chaque fois, on rajoute un « + » à l’énergie, un « + » à la puissance de l’opposant, un « + » à la gravité des blessures du héros et un « + » à l’intervention de Siya…

Entre la fureur d’Axxaroqqschtruc (dsl, j’ai du mal avec ces noms) et la Brute noire, on a le temps d’oublier, mais après, ça s’enchaîne vraiment à intervalles trop rapprochés je trouve

Au final, on a une belle histoire, bien racontée, qui comporte sa part de rêve, de féerie, où on a toujours des petits extras sympathiques avec une utilisation inventive des règles, mais qui tombe un peu dans le répétitif caricatural sur la fin… Et je confirme, le couple de héros est pour moi un brouillon presque abouti qui préfigure du couple qui déchire tout sur son passage : Zyo/Fleur Aimée

J’hésite à enchaîner sur Paix des Anges ou laisser reposer un peu…

En tous cas, même si je critique ceci ou cela, je n’en ferai jamais autant, donc bravo quand même !
C’est alors que Pip dégaina le Glaive du Sommer junior et le pointa d’un geste ample et maladroit vers la tente de l’Archimage de Mampang. La voix de Merlin (ou celle de Yatzromo, ou Nicodème, il ne savait plus trop) retentit dans son crâne… « Imbécile ! Il fait nuit noire, ça ne sert à rien !! »
Répondre
#17
J'avais bien aimé mon "couple" (ahem) Miya/Siya dans le temps où j'écrivais la série, même si je suppose que la paire Ziô/FA est amenée de façon plus mature en raison des années d'écart entre les deux séries. Je peux te dire à l'avance que Paix aux Anges se situe quelque part entre les deux, et que toutes les séries Xho se terminent par des affrontements catastrophiques contre des boss surpuissants, c'est traditionnel depuis Le Mal en Soi dans SU9. ^_^

Si tu décides de jouer Paix aux Anges, tiens-toi bien, car c'est la plus longue série Xhoromag de toutes. Ça peut être bon ou mauvais, selon comment tu aimes les longs développements et les multiples personnages. Et c'est la suite des Enfants d'un Autre Ciel — la seule série Xho qui dépend réellement de la précédente pour une partie de son intrigue (et quelques-uns de ses personnages).
Répondre
#18
(06/04/2009, 17:00)Oiseau a écrit : Et c'est la suite des Enfants d'un Autre Ciel — la seule série Xho qui dépend réellement de la précédente pour une partie de son intrigue (et quelques-uns de ses personnages).
Oui, c'est pour ça que j'ai décidé d'enchaîner avec finalement, car les souvenirs sont encore frais dans ma tête...
C’est alors que Pip dégaina le Glaive du Sommer junior et le pointa d’un geste ample et maladroit vers la tente de l’Archimage de Mampang. La voix de Merlin (ou celle de Yatzromo, ou Nicodème, il ne savait plus trop) retentit dans son crâne… « Imbécile ! Il fait nuit noire, ça ne sert à rien !! »
Répondre
#19
Nécromancie.

Vous savez peut-être qu'il m'est venu en tête de "romaniser" Les Enfants d'un Autre Ciel dans l'espoir de soumettre ça à une maison d'édition. La publication de la première série Xho m'est montée à la tête — mais il est clair que les LDVELH ne se vendent plus dans le monde moderne, sauf dans le cas de séries nostalgiques comme Loup Solitaire. En revanche, des séries de romans jeunesse, ça "pogne". Donc, dans un esprit purement mercantile, je vous présente les deux premiers chapitres de la série EAC convertis en romans, dé-Xhoromisés quelque peu (on n'a plus de terizens et myatzens à retenir), et développés un peu plus pour empêcher que ça donne uniquement une suite de combats.

Si ça vous intéresse : Les Enfants d'un Autre Ciel • Volume 1

C'est la version non-testée et non-feedbackée, alors tous les commentaires sont les bienvenus. C'est 68 pages en Word. Amusez-vous.
Répondre
#20
J'ai lu la 1° partie (ficher avec corrections en jaune dans le texte ci-dessous).

C'est pas mal. Niveau micro, les descriptions sont bien malgré qq répétitions (surtout les prénoms, sinlé, nom de race au début) qui doivent pouvoir se résoudre en travaillant le style.
Il y a quelques maladroites phrases héritées de la structure AVH (assaut gratuit, réflexions du héros sur la progression entre les ruelles et les artères principales, liste inventaire des objets lors du combat contre Nirvô, etc...) . Autre petit défaut, le développement "psychologique"/"sentimental" de Miya n'est pas assez explicité dans certaines situations (notamment sur ses choix imposé par la "romanisation" de l'AVH), il faut trouver des raisons plus pragmatique et pensée par Miya (ça doit sembler naturel au lecteur).

En corrigeant ces détails, tu couperas définitivement le lien avec le système de jeu. Ensuite, voici d'autres conseils sur la "standardisation" de la structure d'un roman :

- Paragraphes : ceux-ci doivent correspondre à un idée/action/thème. On a souvent des floppées de micro-paragraphe de 1 ou 2 phrases successives. Si certaines petites phrases orpheline son justifiée (style), il y a encore un gros travail d'harmonisation à faire sur la structure des paragraphe et le choix de ceux-ci (majoritairement, la fusion les tous petits en blocs plus identitaire, je dirais).

- Intrigue : rajouter quelques détails dans certaines scènes serait bienvenu aussi. Par exemple, lorsque Miya quitte le Grand Prêtre après l'avoir retrouvé : il parle des reliques, puis "se retourne blabla...". Il faut juste rajouté un petite phrase sur l'état du prêtre, car on ne sait pas s'il est mourant mort ou mourant stable (le héros prend une décision que l'auteur doit ne serait-ce que légèrement justifier). Il y a aussi le faux coup de théâtre concernant Nirvô (seul le héros est surpris, mais la raison évoquée plus loin n'est pas super prenante pour le lecteur qui est plutôt perdu). Tu pourrais par exemple le cité au moins au début (quand les prêtres évoquent son comportement au épreuves de la gloire, ils pourraient aussi parler du combat déloyal/comportement de Nirvô). Cela permet de placer le personnage dans le background des gentils ; et rend par conséquent l'étonnement de Miya lus fort, car partagé par le lecteur (comme cela à bien été fait pour Yoolvh entre l'intro et la conclusion de ce 1° chapitre).

- Dans les scènes de combat, il manque un petit quelque chose mais je ne sais pas quoi. Peut-être un peu de recul, je ne sais pas. On est trop "dans la peau du héros". Mais ce n'est pas forcément un défaut pour un jeune lectorat (surtout que la trame est très simple pour l'instant). Cette dernière remarque est plus perso que technique comme les précédentes.

Tu as une bonne base pour romancer ton AVH (détails/actions). Tu dois maintenant adapter la structure narrative aux standard des romans sans pour autant sacrifier ton style. Créé un ciment pour coller toutes ces briques anciennement numérotées, et donner une trame fluide sans à-coup. A la première lecture, on repère facilement les coupures entre paragraphes/choix, ce sont ces charnières que tu dois effacer en modifiant soit la structure des paragraphes, soit la description de certaines scènes, soit en ajoutant une ou deux précisions BG/description/sentiments...



.doc   Correction Les Enfants d\'un Autre Ciel • Volume 1-01.doc (Taille : 214,5 Ko / Téléchargements : 4)
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#21
(22/09/2009, 06:21)Caïthness a écrit : Tu as une bonne base pour romancer ton AVH (détails/actions). Tu dois maintenant adapter la structure narrative aux standard des romans sans pour autant sacrifier ton style. Créé un ciment pour coller toutes ces briques anciennement numérotées, et donner une trame fluide sans à-coup. A la première lecture, on repère facilement les coupures entre paragraphes/choix, ce sont ces charnières que tu dois effacer en modifiant soit la structure des paragraphes, soit la description de certaines scènes, soit en ajoutant une ou deux précisions BG/description/sentiments...

Sur ce point en particulier, je me demande si c'est influencé par le fait que tu as connu la série d'AVH originale. Les coupures seraient-elles si évidentes pour quelqu'un qui n'a pas lu la version « aventure » de l'histoire ? Je suppose qu'il reste des coupures à froid qui passent mal ; il faudra probablement que je relise le texte dans une semaine ou deux, cette fois en lisant l'histoire comme un roman, afin que les sauts trop secs m'apparaissent clairement.

Concernant le nombre d'alinéas, je sais qu'un paragraphe est censé regrouper des phrases qui présentent une idée/action/etc. Mais la longueur semble énormément varier d'un auteur à l'autre, dans les livres que j'ai lus. Je fais des paragraphes courts, mais est-ce que ça doit vraiment être vu comme quelque chose à corriger, ou juste un aspect de mon style d'écriture ?

Au moins j'ai eu du feedback. Sur le forum où l'on discute des séries chez ADA, le fichier est disponible depuis un mois et personne n'a lu plus de dix pages. À bien y penser, ce n'est peut-être pas bon signe ... ^_^
Répondre
#22
Je n'ai jamais lu la version AVH de cette série. MAIS il est vrai que mon analyse repose aussi sur le fait que je sais que c'était une AVH. C'est donc un effet de loupe déformant : il révèle aussi bien de véritable défaut (la liste de objet par exemple), comme elle peut chercher midi à quatorze heure (la réflexion de Miya sur les ruelles ou l'Avenue).

Mais soyons honnête : tout le monde ici lit et/ou écrit des AVH, donc les avis seront déjà polarisés (et pire avec ceux qui auront lu l'AVH).

Si tu veux un retour neutre sur la qualité romanesque de cette première partie, tu dois demander l'avis à des gens qui ne font que ça, et ne seront pas influences par ce passif "jeu". Donc, le mieux :
1) tu t'inscris sur un forum d'écriture genre In libro véritas
2) choisis un autre pseudo, et pas de liens sur ton site
3) tu ne présentes QUE le chapitre 1 de la 1° partie (qui fait déjà 2 bonnes pages).
4) tu dis que tu souhaites faire un roman d'héroïque fantasy, tu présentes l'intro, et attend des feedback.
5) Si tu as qq retour, tu peux tenter de poster la suite (la 2° partie du premier chapitre nommée 02).

Donner un pavé de 70 pages pour des avis n'est pas super engageant. Déjà 2 pages ce sera chaud. Mais au moins tente le coup. Comme ça tu verras ce qu'ils diront.


Autre chose : tu pourrais aussi faire un lexique (comme il y en a dans les roman de Dune) afin de familiariser le lecteur avec les mots xhoromiens. Car même si c'est immersif, ça peut refroidi quelques lecteurs.
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#23
Au fait, je crois que j'avais oublié de vous l'annoncer, mais la maison d'édition ADA a accepté de publier les romans Les Enfants d'un Autre Ciel. Ça devrait sortir dans la deuxième moitié de 2010. Les illustrations de couverture (et intérieures) seront réalisées par Mylène Villeneuve — la même qui a fait les dessins pour Xhoromag. Voici d'ailleurs la couverture du Tome 1.

[Image: EAC1CoverM.jpg]

Les deux premiers romans paraîtront en même temps, couvrant les quatre premiers chapitres de la série de livres-jeux originale. Les jeunes du forum SeriesFantastiques.com sont présentement en train de les lire (en primeur!) pour me donner leurs commentaires. En échange de leurs critiques, je les mettrai dans la rubrique Remerciements au début du livre. Ça vaut pour les gens d'ici aussi. Voici les « manuscrits » (clavuscrits? ^_^) si ça vous intéresse.

Les Enfants d'un Autre Ciel Volume 1
Les Enfants d'un Autre Ciel Volume 2

Caïthness est déjà notée pour les remerciements du Tome 1, il suffit que je sache sous quel nom elle veut apparaître (—> email ou MP).

Je vous montrerai les autres illustrations dès qu'elles seront finies.
Répondre
#24
T'as posté sur un autre forum ou pas alors ?


Citation :Caïthness est déjà notée pour les remerciements du Tome 1, il suffit que je sache sous quel nom elle veut apparaître (—> email ou MP).
RedfaceRedfaceRedfaceRedfaceRedface

Ben Caïthness c'est bon ? on peut laisser comme ça je pense...

Je prends 0,5% Mrgreen (chui pas vache tu vois Lool )
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#25
C'est bien ça. Comment les as-tu convaincu ?
Et pour publier Xhoromag, comment avais-tu fait ? Tu les avais rencontré grâce à l'autre série A vous de jouer à laquelle tu collabores ? et eux, comment les as-tu rencontré ?

C'est vrai que tout ce qui se rapproche à l'heroïc fantasy, c'est ce qui est vraiment à la mode en ce moment, surtout chez les jeunes. C'est donc le moment, même si la concurrence est rude, quasiment toutes les maisons d'édition ont une collection "fantasy", et en général bien rempli maintenant, alors...

Personnellement, je ne lirais que les avh de cette série. Je n'aime pas trop la fantasy en roman.

EDIT : Je n'aime pas trop la couverture. Je trouve le dessin figé, sans vie, sans mouvement.
Répondre
#26
Félicitations Oiseau!

(par contre 9 paragraphes seulement, tu nous avais habitués à plus).
Répondre
#27
Sukumvit a écrit :C'est bien ça. Comment les as-tu convaincu ?
Et pour publier Xhoromag, comment avais-tu fait ? Tu les avais rencontré grâce à l'autre série A vous de jouer à laquelle tu collabores ? et eux, comment les as-tu rencontré ?
(...)
Personnellement, je ne lirais que les avh de cette série. Je n'aime pas trop la fantasy en roman.
EDIT : Je n'aime pas trop la couverture. Je trouve le dessin figé, sans vie, sans mouvement.

Je n'ai rien fait de spécial pour les convaincre. Je leur ai envoyé le document du Tome 1 ; ils l'ont lu et évalué ; et ils m'ont accordé un contrat d'édition.

Pour publier Xhoromag, je les avais effectivement rencontrés grâce à l'autre série (À vous de Jouer) et à mon co-auteur Stéphan Bilodeau. C'est lui qui a ouvert les premières portes chez ADA avec Les Merveilleuses Aventures de Ralph (une série de romans pour 8-10 ans écrits par ses propres enfants). Quant à Stéphan Bilodeau lui-même, je l'ai "rencontré" lorsqu'il a communiqué avec moi par email, voulant de l'aide pour bâtir la série À vous de Jouer et croyant (d'après mon site) que je détenais un diplôme ès livres-jeux. ^_^

Si tu veux lire les AVH de la série EAC, elles sont toujours disponibles sur le site Xho.

Quant à la couverture, moi je l'aime bien ; j'avoue que j'ai de la difficulté à comprendre ta critique de "figé" et "sans mouvement". On ne peut pas mettre un GIF animé en couverture d'un livre ... ^_^ ...

EDIT : Comprends pas la remarque de Fitz. Quels 9 paragraphes !?
Répondre
#28
Mouais j'adore pas non plus la couverture.
Mais c'est normal que la scène ait l'air assez figée étant donné que le héros semble faire une rencontre inattendue...

Enfin félicitations à Oiseau, il ne te reste plus qu'à faire éditer ta centaine de livres restants :p
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#29
C'était juste de l'humour en référence aux 9 chapitres que semble comporter le 1er roman sur le document word. A moins que j'ai mal vu?
Répondre
#30
Ah, lol ... En fait le premier roman en contient 21 ... Chaque roman couvre un volume complet de la série d'AVH originale, alors le premier roman contient « Le Feu de la Vengeance » (chapitres 1-12) et « Le Vent du Souvenir » (chapitres 1-9). ^_^

Le deuxième roman contient les AVH #3 et #4 de la série. En gros, je planifie dix romans, en supprimant parfois quelques chapitres de la série originale qui se convertiraient mal en récits linéaires (notamment l'espèce de méga-combat sur la plage dans le #15 original — en roman ça ferait cent pages de violence ininterrompue).
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)