La chute infernale
#31
Une rétroalimentation c'est marrant, on aurait pu proposer aussi un gave-mozart.
Un CR c'est pas mal en effet, mieux que retourback...
Bon, je ne voudrais pas squatter le sujet de l'avh de Syphil par mon H.S., alors je propose de poursuivre ailleurs cette discussion. dans le topic blabla, ou son équivalent...
Répondre
#32
THX Vic ! Je m'en servirais si un jour je sors une nouvelle version.
Répondre
#33
J'en profite donc pour un petit gave-mozart :

Réussir une avh humoristique n'est pas donné à tout le monde et le succès généralement pas au rendez-vous, mais Syphil y est parvenu, et son avh a remporté un nombre important de points aux Yazs. En étant "humoristique", ce qui est pour moi un handicap. Généralement, je pense aussi que les avhs humoristiques ont intérêt à ne pas être trop longues. Mais ça, ceux qui on lu mon avh "Le String de la Mort" connaissaient déjà mon avis sur la question (cette avh n'est même pas en vente dans les bonnes crèmeries, est invisible sur Litteraction, mais toutefois visible sur la Taverne).
La Chute Infernale m'a fait presque rire deux ou 3 fois. C'est un compliment vu que je me marre autant que Buster Keaton qui est mort depuis longtemps et qui rigole encore moins depuis qu'il est enterré.
J'ai apprécié quelques répliques bien saignantes, voire crues, (mes préférées sont "ce que j'aime chez les femmes", ainsi que "l'insulte ultime", qui m'a rappelé le gag qui tue des Monty Python, une référence).
Show ContentSpoiler:
Enfin, j'ai particulièrement aimé le ton anti-langue de bois : ça fait du bien de nos jours.
Merci pour ce bon moment de lecture !
Répondre
#34
Du cocasse, du cocasse et encore du cocasse. Une aventure où, dans les premiers paragraphes, je me sentais dans mes chaussons (confortables et préalablement chauffés sur le radiateur), tant la situation initiale me convenait : s'affronter à des piles de copies buggées.

Pour le résumé : vous êtes un prof de fac sidéré par l'illettrisme galopant de la société en général et de vos élèves et votre femme en particulier (rassurez-vous, vous aurez droit à un épisode gay en visitant votre fac la nuit). C'est le début d'une croisade, d'abord désespérée, puis qui prend tournure lorsque le grand mage Yaztrodème vous apparaît. Il vous propose de vous affronter à trois épreuves pour parvenir à votre but, l'extermination des mal-pensants et autres handicapés du verbe.

Une enfilade de situations en clins d'œil à bien des livres et auteurs connus, méconnus ou trop connus (classez Paul Vernon dans la catégorie de votre choix). J'avoue avoir été mort de rire lors de la seconde épreuve initiatique, une parodie de Cluedo. Interroger le petit Billy fut un vrai délice sadique.

Une écriture en enfilade de sketches, et cela se sent un peu : le fil directeur est un tantinet mollasson, on se demande parfois ce qu'on est supposé faire. Mais bien sûr ce n'est pas le but, ici le plaisir de lecture provient du mélange d'absurde et de parodies.

A lire et faire lire Smile
Répondre
#35
Déjà, avant de vous remercier, je tiens à m'excuser platement de vous répondre quinze ans après ! Je n'avais même pas vu vos retours (et je viens seulement de voir celui de Dagonides sur Litté.)

@Vic : Je suis d'accord sur le fait que c'est un peu un handicap, on se sent forcément moins impliqué quand on joue à un truc humoristique j'imagine.
Le "ce que j'aime chez les femmes" m'a été directement inspiré par Futurama, quand Zack Brannigan donne des conseils totalement pourris en séduction à son lieutenant/souffre-douleur Kif, dont de sortir ça du tac-o-tac à sa dulcinée, c'est tellement con que ça m'avait fait marrer.
Pour l'insulte suprême, c'est bien vu ! Et merci pour le compliment sur le côté anti-langue de bois, j'espère avoir un jour le courage de repousser encore les limites de l'ignoble et de l'innommable au service de la gaudriole !

@Dragonides : C'est vrai que je l'ai écrite et pensé comme une enfilade de sketches et ça doit se ressentir. Ca m'a d'ailleurs pas mal restreint je crois. A l'avenir j'aimerais bien faire un truc un peu moins farfelu qui laisse plus de place à une histoire mieux construite.

Enfin merci à vous deux pour vos retours et vos compliments très encourageants Mrgreen
Répondre
#36
Enorme, c'est le seul mot que je retiens. Cette aventure m'a fait rire comme un crétin devant mon ordinateur, le pire étant les passages avec Sassin où j'avais les larmes aux yeux. Mrgreen

Plus objectivement, le style est très bon, les paragraphes sont longs et riches en descriptions juteuses... La structure est par contre moyenne, on ne ressent pas la linéarité car on est happé par le texte. Comme beaucoup, je n'ai recommencé du début que deux fois étant donné que l'on peut mourir complètement aléatoirement.

En gros : Cette AVH, bien que pas sérieuse, a rempli sa principale fonction : s'amuser Wink
Répondre
#37
Yo Maléfisse ! Merci pour tes compliments.

Je me suis bien amusé à l'écriture de tout ça aussi. Tongue
Répondre
#38
Moi aussi je me suis bien amusé. Et j'ai quand-même réussi à perdre pendant l'enquête !
Le coup de l'insulte suprême m'aurait sans doute beaucoup plus fait rire il y a 10 ou 15 ans, où c'était vraiment l'angoisse de passer pour... Aujourd'hui où malheureusement ce genre d'idées revient en force et que certains se cachent même plus de l'être (pendant que d'autres de l'autre côté le balancent pour tout et pour rien), ça m'a laissé un goût un peu doux-amer. Mais bon c'est ma sensibilité, ce n'est en aucun cas une faiblesse de l'avh.

Un truc qui m'a fait le plus rire : ou sinon je vous menacerai une seconde fois.
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#39
Merci Lyzi ! Sur le truc du "Sinon je vous menacerai une seconde fois" j'ai rajouté plein de choix de répliques bonus (on peut le menacer de le menacer cinq fois je crois), mais je suis pas sûr que beaucoup de gens les aient vues.
Répondre
#40
Dès l'avertissement au jeune lecteur, j'ai commencé à sourire béatement... puis à franchement rigoler avec le scénario. Incarner un vieux prof réac qui ne supporte plus les fautes d'orthographe et veut liquider tout son entourage promettait des moments forts et un beau pétage de plomb ! J'ai adoré ton humour souvent cynique, aux références parfois douteuses (tu as pris des leçons de séduction chez Eric Zemmour ou Alain Soral ?!). Hélas, je me suis aperçu après-coup que j'ai joué de manière trop convenue et me suis privé de moments plutôt jouissifs (je n'ai pas essayé d'assassiner ma femme puis suis allé directement à l'université). La diversité des choix que tu parviens à proposer sur une AVH aussi courte est assez impressionnante !
En revanche, j'ai été surpris, et limite déçu, par la brusque discontinuité provoquée par la quête des trois épreuves. Cette 2ème partie n'est pas mauvaise ; elle recèle d'excellent moments avec des décisions toujours aussi loufoques (ou des saillies qui jaillissent comme des fulgurances : tu n'as pas passé de bonnes vacances en Bretagne ? Big Grin ) mais je trouve qu'elle ne s'enchaîne pas avec la première : c'est tout simplement autre chose car aucune des épreuves ne tourne autour du sujet initial. Le paragraphe final reboucle un peu maladroitement avec la 1ère partie en nous permettant de finalement éradiquer (de manière radicale !) tous ceux qui agressent l'orthographe mais même là, tu aurais pu aller un peu plus loin dans le délire. Au début, je m'étais dit que j'allais envoyer ton AVH à un ami, un jeune prof de philo de 35 ans qui travaille également dans l'édition (comme je ne sais plus qui l'a dit : ton AVH aurait pu être une excellente entrée en matière pour initier des profs !), mais la 2ème partie m'en dissuade. Il y aussi quelques maladresses, dans l'humour potache (je n'ai pas essayé de me torcher avec la fée, au joli nom de Gro-Zahlop... le nom en soi m'a fait rire, comme un jeu de mot, mais la réponse "quoi tu t'appelles grosse salope ?" est un peu lourdingue), et, plus curieusement vu le thème, dans le style. Certaines tournures sont grammaticalement un peu limite voire fautives et, comme le dit par ailleurs Vic, il y a également quelques coquilles dans l'orthographe. Peut-être était-ce un premier jet (sauf erreur, tu écris plus haut que tu as fini à la bourre pour les Yaz) ?
Je pense qu'il serait judicieux que tu reprennes ton AVH pour en faire une version expurgée de la 2ème partie ou que tu transformes les 3 épreuves pour y introduire des allusions à l'orthographe ou à l'enseignement. Si tu le fais, je la ferai suivre...
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)