FREQUENCE DES COMBATS (LDVH/ AVH)
#1
Tiens, une question qui m'est souvent venue pendant la rédaction de mes avh...
Appréciez-vous, dans un LDVH ou une AVH de nombreux combats ? Ou vous accomodez-vous d'un faible nombre de combats, quitte à compenser par exemple par la qualité de l'histoire ou de l'atmosphère ?
Je suis en plein dans la question avec ma trilogie, me rendant compte que certains passages comportent peu d'occasions d'en découdre. Du coup, j'hésite entre plusieurs options :

- En rajouter.
- Compenser par le scénario, les rebondissements de l'histoire ou l'atmosphère.
- Compenser en corsant la difficulté des combats existants.

Peut-on apprécier une AVH ou un LDVH sans combats ?
Alors, quand vous lisez un LDVH ou une AVH, êtes-vous toujours la main sur la poignée de l'épée ou pas ?
Anywhere out of the world
Répondre
#2
Toujours la main sur la poignée de l'épée bien sûr !

Non, mais sérieusement les combats sont une part de l'aventure. Certaines aventures demandent beaucoup de combats, d'autre peu - et si on a l'inverse on s'en aperçoit et l'aventure ne fonctionne pas bien…

Il y a aussi la question du système de combat. S'il est simple ( DF, PJ, LS… ), mieux vaut avoir des masses de combats pour soutenir l'intérêt. S'il est plus détaillé et complexe, voire scénarisé, alors on peut très bien se contenter de moins de combats puisque chacun aura plus d'impact.
Et s'il est naze, alors le moins de combats possibles Mrgreen
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#3
Point de vue interessant : s'il n'y a pas beaucoup de combats, on peut les rendre plus "importants" en les scénarisant (je pensais au combat contre le cyclope dans Défis sanglants sur l'océan...) Pas tombé dans l'oreille d'un sourd...
Anywhere out of the world
Répondre
#4
À mon avis VS, à la fin de ce sujet, les avis seront partagés à 50/50, et tu ne seras guère avancé.

Mais comme le sujet est intéressant, je vais y ajouter mon grain de sel.

Je ne pense pas que les combats soient nécessaires pour une aventure. D'ailleurs, je ne suis apparemment pas le seul. Si on regarde le palmarès du Yaz', on s'aperçoit que bon nombre de gagnants n'en ont pas inclus dans leur aventure.

Aragorn avait d'ailleurs expliqué qu'à l'origine Quand souffle la tempête comportait des combats façon LS, mais qu'il les avait remplacés à la dernière minute par des passages purement descriptifs, sans hasard, avec une perte pondérée de points de vie (façon Destins). Et il y avait eu un quasi-consensus dans les commentaires pour déclarer que cela avait été une riche idée, et que des affrontements aléatoires étaient superfétatoires, voire contre-productif, car brisant l'immersion dans une aventure jouant beaucoup sur l'ambiance.

Si le but, c'est de mettre du combat juste pour mettre du combat, je ne vois pas l'intérêt. Ensuite, tout dépend de l'univers, de l'histoire. Si le héros est perdu sur une planète sauvage grouillant de monstres, que le danger est partout, alors des rencontres aléatoires à chaque fois qu'il se déplace d'un lieu sûr à un autre, même contre des ennemis très faibles, peuvent être une idée recevable, juste pour maintenir cette idée de danger constant.

Mais si inversement le contexte ne s'y prête pas, pas la peine d'en rajouter. En particulier, je déteste le bashing, l'affrontement bête, répétitif et souvent inutile de petits ennemis très faibles.

En résumé, ne te force pas à ajouter des combats. S'ils ne sont pas venus naturellement sous ta plume, c'est sans doute pour une très bonne raison.
Répondre
#5
Tout pareil comme skarn : déjà se poser la question de la nécessité des combats (utilité, intérêt, impact sur la jouabilité), puis si la réponse est oui, en jauger la quantité/qualité.
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#6
(09/10/2013, 21:58)Skarn a écrit : Aragorn avait d'ailleurs expliqué qu'à l'origine Quand souffle la tempête comportait des combats façon LS, mais qu'il les avait remplacés à la dernière minute par des passages purement descriptifs, sans hasard, avec une perte pondérée de points de vie (façon Destins). Et il y avait eu un quasi-consensus dans les commentaires pour déclarer que cela avait été une riche idée, et que des affrontements aléatoires étaient superfétatoires, voire contre-productif, car brisant l'immersion dans une aventure jouant beaucoup sur l'ambiance.

Le mérite en revient essentiellement à Zyx puisque c'est lui qui me l'avait judicieusement conseillé. Flèche

Plus globalement, avec l'âge je suis devenu plus exigeant sur mes lectures que quand j'avais 10-11 ans. Pour que je prenne du plaisir à disputer des combats, il faut simplement que les règles soient à la hauteur. C'est notamment le cas pour l'Epée de Légende, la Voie du Tigre ou Destiny Quest, avec de vrais choix tactiques. A contrario, les DF ou Dragon d'Or me rebutent aujourd'hui en raison de leurs règles simplistes et déséquilibrées. D'ailleurs, les DF que je rejoue le plus souvent sont ceux qui misent sur le scénario et comportent peu d'affrontements.

Côté AVH, j'ai adoré le Chateau du Sorcier ou Chrysalide qui ne comportent aucun affrontement mais j'ai tout autant aimé Du Sang sous les Vignes et les Noyés qui proposent des systèmes de combats originaux.

Bref pour moi si les règles sont de qualité, oui aux combats, dans le cas contraire non merci.
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#7
(09/10/2013, 16:48)Voyageur Solitaire a écrit : faible nombre de combats, quitte à compenser par exemple par la qualité de l'histoire ou de l'atmosphère ?

Euh, l'histoire et l'atmosphère ne sont là que pour compenser ? On peut mettre de côté l'histoire et l'atmosphère si l'on bourre de combats ?

On en revient éternellement à la dualité livre/jeu. Voire par exemple la discussion sur la théorie LNS.
--
Vous êtes mort.
Répondre
#8
Je pense suivre vos conseils :
"En résumé, ne te force pas à ajouter des combats. S'ils ne sont pas venus naturellement sous ta plume, c'est sans doute pour une très bonne raison"
D'autant plus que dans pas mal de passages de mon avh, deux caractéristiques, l'habileté et la volonté, sont pas mal sollicitées pour des situations délicates. Avec un ou deux combats bien scénarisés ici et là, ça devrait être bon.

Merci à tous en tous cas, c'était le gros point noir qui me gênait dans ma relecture finale Wink
Anywhere out of the world
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)