Opération Survie ~ Les Terres Désolées
#46
J'ai lu, et comme je l'ai promis, j'ai feedbacké.

Commençons par le commencement. Les règles sont complexes, longues et riches. Les différentes armes, la gestion des combats, tout ça est selon moi une réussite. Toutes les règles sont bien pensées, étudiés. Le fait de pouvoir contrôler deux personnages est très intéressant. Les flash-back auraient pu être retravaillés, mais c'est original, donc c'est bien.
Nous sommes directement catapultés dans l'ambiance post-apocalyptique avec un combat dès le début: cool. Les points de contamination rajoutent de la pression. Puis là survient le premier défaut de l'aventure : Nous sommes trop nombreux. Il y a beaucoup de personnages, qui sont pour la plupart peu approfondi. Ils parlent pour parler. Ils sont tous souriant, près à exécuter les ordres. Bref, seuls nos deux héros ont une personnalité.
Malgré tout, on prend beaucoup de plaisir à arpenter les lieux déserts. Tu n'as pas commis le suprême péché de mettre des zombies partout. Il y en a différentes catégories, ce qui pimente le jeu. Les situations sont plutôt variées.
Les descriptions sont appréciables, le style est bon, je n'ai pas relevé d'erreurs.
La difficulté est bien dosée, excepté pour le combat final.

J'avoue que mon feed est bien court par rapport à ton travail, qui est juste énorme Wink Mais je n'ai pas grand chose à rajouter par rapport à ce qu'on dit les autres.

En gros : Une AVH très appréciable côté jeu. Un style bien trempé mais les dialogues et la psychologie relationnel des pnj peuvent être améliorés. Même si tu ne veux plus faire d'AVH, (ce qui est dommage) je lirai avec plaisir tes prochains écrits.
Répondre
#47
Salut Maléfisse, merci pour ce feedback. Je suis content de savoir qu'elle t'a plu.

En 7 avh's, c'est l'une des premières fois qu'on me dit que l'un des points négatifs est le manque de profondeur des personnages, aspect qui a toujours été mon point fort (avec les dialogues) il faut peut-être croire que je commençais à arriver gentiment à bout d'idées concernant les PNJ's ^^

Sinon, pour pimenter un peu la discussion (vu que c'est plutôt calme ces temps, hormis dans le topic des Démons des Profondeurs ^^) quels sont les moments que tu as appréciés et les PNJ's que tu as préférés? Tongue

Encore merci ^^.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#48
Discutons ! Smile

Je crois que je me suis mal exprimé. Ce qui m'a gêné, c'est que dans une situation où la Terre est recouverte de zombies, nos png pètent la forme. Ils balancent des vannes, ils n'ont pas la moindre arrière pensée. Ils ne sont pas assez pessimistes, pas assez tristes, trop liés par l'amitié. C'est ce qui m'a fait pensé qu'ils étaient là pour décorer.
(Je crois que je vais arrêter le dark fantasy, ça ne me réussit pas).

Pris de doutes, j'ai relu attentivement les dialogues. C'est le premier OS que j'ai lu, donc je ne connais pas les aventures intérieures. Si tu as pris en compte qu'ils ont vécu tellement de choses ensemble qu'ils sont forcément soudés, toute la donne change. Les personnages en deviennent beaucoup plus crédibles. En gros, c'est moins qui n'ai rien compris.
Confus

Ma scène préférée est celle du
Show ContentSpoiler:
Répondre
#49
Je vais apporter ma propre contribution sur cette AVH que je viens de terminer.
En général, on voit que c’est un travail sérieux que tu as réalisé. Tu n’as pas lésiné sur les détails, les règles et quand on voit la fin, il est évident que tu n’as pas été sujet à une lassitude qui aurait été décevante (c’est d’ailleurs le danger quand une AVh est très longue, il y a un risque d’essoufflement de la part de l’écrivain et ça peut se ressentir dans l’écriture ou des passages bâclés).

Sur les points positifs :
-Il y a plusieurs fins possibles et c’est nous qui sommes maître de la choisir à un passage du jeu. Très bon point, en plus d’une faible linéarité, on est tenté de recommencer l’aventure pour avoir accès à une autre fin. (Personnellement je suis tombé sur la bad ending avec la mort de Jennifer).
-Le choix des objets, des armes et des compétences au début. Rien ne nous est imposé.
-Un scénario captivant et pas tellement prévisible
-La jouabilité de deux personnages au lieu d’un seul. Idée originale.
-L’ambiance apocalyptique qui règne tout le long de l’histoire.
-La diversité des missions. D’autant que dans celles-ci, on peut y trouver des évènements inattendus comme le recrutement de nouveaux personnages ou la perte d’un ami.
-Personnellement, j’ai trouvé que tous les personnages ont une personnalité propre même si Jennifer et CJ sont plus travaillés mais ce sont les deux héros donc c’est normal

Sur les points négatifs et sur ce qu’il aurait fallu améliorer :
-Il y a des erreurs d’orthographe ou de ponctuation. Je te l’accord elles sont peu nombreuses et quand on sort une telle AVH, on ne peut pas tout voir. Cependant j’aurais préféré que toutes les pensées soient insérées dans des guillemets. Par ailleurs, il manque pas mal de tirets dans les dialogues et c’est parfois déroutant.
-Les personnages sont un peu naïfs je trouve. Il y a des pièges qui sont parfois trop prévisibles et j’ai l’impression que le lecteur a moins de chances de tomber dans les pièges que nos persos. Dans un tel univers, il est évident qu’il ne faut pas faire confiance à tout le monde. Or il y a des persos vraiment louches que l’on rencontre. J’ai joué le jeu et comme je l’avais deviné, il s’agissait de malfrats.
-J’aurais préféré une histoire de vengeance envers la bande sévit et qui a provoqué la mort de notre ami dans l’arène (quand on voit CJ). J’ai trouvé cette idée très bonne mais qu’il n’y aie pas de suite avec eux m’a plutôt déçu.
-Sur les règles et les équipements, même si c’est bien expliqué, j’ai trouvé ca très lourd à digérer et à assimiler. Et il y a beaucoup de choses que j’ai omises pendant les combats mais que j’aurais pu utiliser. Je ne sais pas cela dit s’il est possible d’alléger les règles ou de les inclure au fur et à mesure de l’histoire.
-Tu aurais pu mieux exploiter la non-linéarité encore. je pense au passage du magasin où l'on doit chercher des vivres où j'ai remarqué une trop grande ressemblance entre la quête de jennifer ou de CJ.
-La difficulté des combats me parait excessive la plupart du temps. Le combat final est quasiment infaisable. Même le premier est un parcours du combattant pour Jennifer alors qu’il aurait du être une formalité pour s’habituer. Il est vrai que je n’ai pas pensé à l’astuce concernant Jennifer où elle peut se contenter de recharger et de laisser CJ agir. Mais dans ce cas, elle ne sert pas à grand-chose.
-Sur la Bad Ending : je ne l’ai pas trouvé logique. Je vois très mal Jennifer mettre fin à ses jours alors qu’elle parait plus enjouée et plus amicale avec les autres personnages plutôt que CJ qui a l’air bien mystérieux et froid. Certes jennifer a perdue sa famille mais elle a aussi beaucoup d’amis au sein du groupe (Diane, Syl,…). J’aurais plutôt vu CJ se donner la mort. Dés le début, on voit qu’il s’apprête à abandonner et c’est finalement Jennifer qui lui redonne du tonus. Quand on compare leur vie respective, on voit que Jennifer a eu une enfance protégée (malgré son père) et plus heureuse que CJ. Ce dernier a beaucoup souffert aussi bien dans son passé que dans les missions qu’il doit effectuer (tuer son meilleur ami pour libérer une des siennes dans l’arène par exemple). Le mieux aurait été pour moi dans cette fin de voir CJ dire adieu à Jennifer et de partir seul sans savoir ce qu’il est advenu.

Pour conclure, c’est une très bonne AVH. Il y a certes quelques points noirs mais je ne connais pas les aventures parfaites. On peut te féliciter pour ta motivation et ton investissement.
Répondre
#50
Citation :Je vais apporter ma propre contribution sur cette AVH que je viens de terminer.
En général, on voit que c’est un travail sérieux que tu as réalisé. Tu n’as pas lésiné sur les détails, les règles et quand on voit la fin, il est évident que tu n’as pas été sujet à une lassitude qui aurait été décevante (c’est d’ailleurs le danger quand une AVh est très longue, il y a un risque d’essoufflement de la part de l’écrivain et ça peut se ressentir dans l’écriture ou des passages bâclés).
Déjà je te remercie d'avoir pris la peine de lire cette avh.
J'essaye de faire toujours un travail sérieux, afin que le lecteur ne se sente pas arnaqué par le contenu de l'histoire.
Au contraire, j'étais pleinement motivé pour écrire la fin de l'avh, c'est plutôt vers le milieu où je m'étais un peu lassé. Donc content de savoir que ça ne s'est pas remarqué.


Citation :Sur les points positifs :
-Il y a plusieurs fins possibles et c’est nous qui sommes maître de la choisir à un passage du jeu. Très bon point, en plus d’une faible linéarité, on est tenté de recommencer l’aventure pour avoir accès à une autre fin. (Personnellement je suis tombé sur la bad ending avec la mort de Jennifer).
-Le choix des objets, des armes et des compétences au début. Rien ne nous est imposé.
-Un scénario captivant et pas tellement prévisible
-La jouabilité de deux personnages au lieu d’un seul. Idée originale.
-L’ambiance apocalyptique qui règne tout le long de l’histoire.
-La diversité des missions. D’autant que dans celles-ci, on peut y trouver des évènements inattendus comme le recrutement de nouveaux personnages ou la perte d’un ami.
-Personnellement, j’ai trouvé que tous les personnages ont une personnalité propre même si Jennifer et CJ sont plus travaillés mais ce sont les deux héros donc c’est normal
Je vais te répondre de la même manière que toi, tiret par tiret.
- À force de jouer à des jeux comme Mass Effect ou Dragon age, j'ai été pas mal influencé par le système des plusieurs fins différentes, au point que toutes mes futures avh's, si j'en écris encore, sera basées là-dessus. Et effectivement, c'est fait exprès pour que le lecteur relise l'aventure pour arriver sur une autre fin.
- Le lecteur est libre de prendre les armes et l'équipement qui lui correspond le mieux, à l'instar des jeux vidéos.
- Pour le scénario, j'ai fait de mon mieux pour tenir capter l'attention du lecteur du début à la fin, tout en essayant d'insérer quelques rebondissements.
- Dans chacune de mes avh's, j'essaye de trouver une règle originale, en l'occurence ici le fait de pouvoir incarner deux personnages (plusieurs relectures possibles)
- L'univers post-apocalyptique est celui que je préfère. Je suis fan. D'ailleurs, j'achète tous les jeux vidéos/films/livres qui sortent. J'ai terminé Fallout 3 au moins 4 fois et j'en suis à ma troisième partie de Rage, si tu connais ^^
- Exactement. Tout dépend les choix faits par le joueur, les PNJ's réagiront de manières différentes (enrôlé, combat, etc)
- Je suis content que tu me dises ça, car j'essaye toujours de m'appliquer un maximum pour rendre crédible et vivant les différents personnages. C'est l'un des points où je m'applique le plus, meme si ce n'est pas toujours facile...


Citation :Sur les points négatifs et sur ce qu’il aurait fallu améliorer :
-Il y a des erreurs d’orthographe ou de ponctuation. Je te l’accord elles sont peu nombreuses et quand on sort une telle AVH, on ne peut pas tout voir. Cependant j’aurais préféré que toutes les pensées soient insérées dans des guillemets. Par ailleurs, il manque pas mal de tirets dans les dialogues et c’est parfois déroutant.
-Les personnages sont un peu naïfs je trouve. Il y a des pièges qui sont parfois trop prévisibles et j’ai l’impression que le lecteur a moins de chances de tomber dans les pièges que nos persos. Dans un tel univers, il est évident qu’il ne faut pas faire confiance à tout le monde. Or il y a des persos vraiment louches que l’on rencontre. J’ai joué le jeu et comme je l’avais deviné, il s’agissait de malfrats.
-J’aurais préféré une histoire de vengeance envers la bande sévit et qui a provoqué la mort de notre ami dans l’arène (quand on voit CJ). J’ai trouvé cette idée très bonne mais qu’il n’y aie pas de suite avec eux m’a plutôt déçu.
-Sur les règles et les équipements, même si c’est bien expliqué, j’ai trouvé ca très lourd à digérer et à assimiler. Et il y a beaucoup de choses que j’ai omises pendant les combats mais que j’aurais pu utiliser. Je ne sais pas cela dit s’il est possible d’alléger les règles ou de les inclure au fur et à mesure de l’histoire.
-Tu aurais pu mieux exploiter la non-linéarité encore. je pense au passage du magasin où l'on doit chercher des vivres où j'ai remarqué une trop grande ressemblance entre la quête de jennifer ou de CJ.
-La difficulté des combats me parait excessive la plupart du temps. Le combat final est quasiment infaisable. Même le premier est un parcours du combattant pour Jennifer alors qu’il aurait du être une formalité pour s’habituer. Il est vrai que je n’ai pas pensé à l’astuce concernant Jennifer où elle peut se contenter de recharger et de laisser CJ agir. Mais dans ce cas, elle ne sert pas à grand-chose.
-Sur la Bad Ending : je ne l’ai pas trouvé logique. Je vois très mal Jennifer mettre fin à ses jours alors qu’elle parait plus enjouée et plus amicale avec les autres personnages plutôt que CJ qui a l’air bien mystérieux et froid. Certes jennifer a perdue sa famille mais elle a aussi beaucoup d’amis au sein du groupe (Diane, Syl,…). J’aurais plutôt vu CJ se donner la mort. Dés le début, on voit qu’il s’apprête à abandonner et c’est finalement Jennifer qui lui redonne du tonus. Quand on compare leur vie respective, on voit que Jennifer a eu une enfance protégée (malgré son père) et plus heureuse que CJ. Ce dernier a beaucoup souffert aussi bien dans son passé que dans les missions qu’il doit effectuer (tuer son meilleur ami pour libérer une des siennes dans l’arène par exemple). Le mieux aurait été pour moi dans cette fin de voir CJ dire adieu à Jennifer et de partir seul sans savoir ce qu’il est advenu.
- Effectivement, avec autant de pages, c'est dur de se corriger entièrement, il y a toujours des fautes qui restent. Par contre, le manque de tirets n'est pas normal. Mais ça s'explique peut-être sur le fait que j'écris des fois durant ma pause au boulot et tout ce que j'écris, je copier-coller sur le document de base, et certains tirets peuvent disparaitre à ce moment-là pour une raison ou une autre.
- J'ai jamais fait attention à la naïvité des personnages, mais si tu as ressenti ça en lisant, c'est que c'est bien le cas.
- J'aurais également voulu approfondir la vengeance de C.J., mais celle-ci n'entrait pas dans le scénario d'origine. Mais pourquoi pas dans une éventuelle extension? Car elle me tient aussi à coeur.
- Pour les règles, je n'arrive pas à les rendre plus simple, car c'est l'essence même de la Saga Opération Survie. Mais oui, je pense que j'aurais pu les inclure au fur et à mesure. Je dois avouer que je n'y ai pas pensé....
- Bien sûr que j'aurais pu pousser la non-linéarité encore plus loin, mais l'avh faisait déjà 650 paragraphes, et comme je sais que personne (ou très peu de gens)ne les relisent plusieurs fois, je ne voulais pas faire une avh plus conséquente. Après, du moment que les lieux sont exactement les mêmes pour les deux personnages, c'est dur d'écrire des passages radicalement différents.
- On m'a déjà fait la remarque pour les combats. D'ailleurs, suite à ça, je les ai rendus beaucoup plus simples sur la version qui se trouve actuellement sur littéraction. Après, soit tu avais une autre version, soit les combats demeurent encore trop difficiles.
- Concernant la Bad Ending, c'est bien que tu m'en parles. Justement, le lecteur ne s'attend pas (ou pas vraiment) à ce que ce soit Jennifer qui y passe, pour toutes les raisons que tu as citées. Je voulais prendre le lecteur au dépourvu. Comme on dit: "Ce sont toujours les personnes les plus souriantes et les plus gentilles qui sont en fait les plus malheureuses". Et c'est ce que j'ai appliqué. Après, on peut se dire que C.J. a l'habitude de souffrir et d'être triste et qu'il s'est fait une raison, alors que Jennifer, elle qui a toujours eu une belle vie, n'arrive pas à s'assumer quand les choses vont mal. En tout cas c'est un point intéressant que tu soulèves.


Citation :Pour conclure, c’est une très bonne AVH. Il y a certes quelques points noirs mais je ne connais pas les aventures parfaites. On peut te féliciter pour ta motivation et ton investissement.

Je te remercie beaucoup pour ce très bon feedback, en ces périodes froides et déprimantes, ça fait toujours très plaisir Smile
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#51
(12/12/2013, 11:08)Jin a écrit : Au contraire, j'étais pleinement motivé pour écrire la fin de l'avh, c'est plutôt vers le milieu où je m'étais un peu lassé. Donc content de savoir que ça ne s'est pas remarqué.

C'est drôle, le milieu, c'est justement le passage que j'ai le moins aimé. Cela dit, quand on fait une telle AVH, il y a toujours des moments moins palpitants que d'autres. Et généralement, il y a deux cas:
-Soit on a le début d'une bonne intrigue mais sans en voir le bout et c'est la fin qui trinque.
-Soit on a le début et la fin et il faut trouver du contenu pour le milieu
Citation :Je suis content que tu me dises ça, car j'essaye toujours de m'appliquer un maximum pour rendre crédible et vivant les différents personnages. C'est l'un des points où je m'applique le plus, même si ce n'est pas toujours facile...

Contrairement à ce qui t'a été reproché plus haut, je trouve une bonne chose que les personnages soient remplis d'espoir et de bonne humeur. Dans un tel univers de mort et de désolation, il faut trouver un moyen de relativiser. Quand on voit la mission que s'est donnée le groupe, ce n'est pas le moment de craquer. Si les personnages s'étaient mis à être pessimistes ou défaitistes,autant se suicider et l'histoire s'arrêterait ici. de plus, j'ai l'impression que le médecin du groupe a un peu la personnalité du type pessimiste voir résigné sur l'issue de leur combat.


Citation :- J'aurais également voulu approfondir la vengeance de C.J., mais celle-ci n'entrait pas dans le scénario d'origine. Mais pourquoi pas dans une éventuelle extension? Car elle me tient aussi à coeur.
- Concernant la Bad Ending, c'est bien que tu m'en parles. Justement, le lecteur ne s'attend pas (ou pas vraiment) à ce que ce soit Jennifer qui y passe, pour toutes les raisons que tu as citées. Je voulais prendre le lecteur au dépourvu. Comme on dit: "Ce sont toujours les personnes les plus souriantes et les plus gentilles qui sont en fait les plus malheureuses". Et c'est ce que j'ai appliqué. Après, on peut se dire que C.J. a l'habitude de souffrir et d'être triste et qu'il s'est fait une raison, alors que Jennifer, elle qui a toujours eu une belle vie, n'arrive pas à s'assumer quand les choses vont mal. En tout cas c'est un point intéressant que tu soulèves.

Pour la quête de vengeance, c'est toi qui voit si tu veux l'étendre mais même en s'agissant de CJ, il a toute une armée à affronter. En fait, j'aurais pensé comme voie alternative à marchander avec cette organisation (en utilisant Syl qui les connait) en leur fournissant de la drogue contre l'otage. Mais il aurait fallu avoir Syl dans le groupe (ce qui peut ne pas être le cas) et cela aurait fait plus que 650 paragraphes.

Pour la bad ending, c'est vrai qu'on ne s'y attend pas et la raison que tu évoques est légitime. Mais il aurait fallu que tu explicites davantage car là ca fait un peu "bon ben notre mission principale est terminée donc je me suicide, adieu CJ". or la mission principale du groupe n'est pas terminée, elle ne fait au contraire que commencer (même si on se doute de la suite). Si tu voulais garder cette fin, il aurait fallu que tu développes la détresse de Jenny lorsque CJ rejette son amour ainsi que la tristesse qui s'accroit lorsqu'elle rêve de son passé. Le principe des personnes qui sourient sont toujours les plus malheureuses fonctionne lorsqu'elles sont aussi très solitaires, nostalgiques,...or ce n'est pas du tout le cas de Jenny qui semble avoir une relation privilégiée avec d'autres personnages (dont Diane où l'amitié est quasiment fusionnelle, Syl où elle est privilégiée et j'en passe). Donc à retravailler sur ce point. Si tu souhaites cette fin, ne la rends pas trop proche des autres (hormis CJ) ou alors fais en sorte pour qu'elle s'en éloigne petit à petit suite aux souvenirs de son passé trop douloureux.
Répondre
#52
Bon, voilà que j'en ai finalement fini avec cette AVH, donc voici mes observations.


• Le système de création des persos avec obligation répartir les skills entre les deux est intéressant.
• Au niveau des persos, CJ est intéressant et fouillé, j’ai trouvé Jenny moins intéressante ( c’est particulièrement le cas si on décide de descendre Halek et Eckert ). Ceci dit, je ne trouve pas qu’elle manque de féminité, seulement ces moments sont surtout où on la voit par les yeux de CJ.
Ses relations avec Seth sont d’ailleurs plus intéressantes que celles de Seth et CJ.
• Il y a de nombreux passages à explorer avec l’un ou l’autre des persos, donc une forte rejouabilité potentielle.
Il y a des scènes cool - par exemple le §106 où nous chargeons les pillards sur notre moto en tirant de tous nos pistolets sous une pluie de carreaux d’arbalète, avant de défier leur chef en combat singulier; ou la fouille de l’hôpital encerclé par les zombies; ou le ‘garde-manger’…
• Il y a aussi la possibilité de recueillir des gens au passage qui débloqunt des intrigues secondaires intéressantes, ça rajoute de la profondeur à l’histoire et c’est une prime à la rejouabilité.


• Par ailleurs, on sent l’ambiance de peur dans un monde d’apocalypse, avec la nécessité d’être bien pourvu en eau et en sérum ou bien…
Seulement, si c’est le grand succès de cette AVH, c’est aussi, à mon avis, son plus grand échec.
C’est sans doute entièrement personnel ( puisque je suis jusqu’à présent le seul à le dire ) mais le post-apo, surtout dans un monde infesté de monstres, ce n’est pas quelque chose que je connaisse bien ni que j’aime. J’aime les aventures où on a le sentiment de réussir, d’atteindre un but qui en vaut la peine, que ce soit piller le trésor du dragon ou sauver sa peau et reprendre une vie normale. Je n’ai fait de la série OS que le 3, et là la motivation y était claire: quitter une ville infestée de zombies et de monstres et regagner le monde normal.
Mais dans le monde de cette AVH, il n’y a guère de motivation sinon de survivre un peu plus longtemps - et pourquoi vouloir continuer à vivre dans un monde pareil ? À la place des personnages je me serais fait sauter le caisson depuis longtemps. Je ne m’identifie donc que très difficilement à eux, je ne comprends pas pourquoi ils se battent.
J’ai donc trouvé le thème, en bref, extrêmement peu motivant. ( Ce qui explique qu’il m’ait fallu aussi longtemps pour en venir à bout )

• Un autre problème, ce sont les ennemis, j’entends le catalogue de zombis tel qu’exposé au §197 ( outre que le gimmick pour le faire connaître… mieux aurait valu mettre ça dans l’intro ). Franchement, entre les zombis coureurs, les zombis king kong, les zombis kamikazes explosifs… j’avoue m’être demandé si le boss de fin était un zombi volant qui tirait des rayons lasers et n’était vulnérable qu’à la kryptonite. Enfin il me semble que cette profusion est sans logique et qu’elle nuit gravement à l’ambiance et à la crédibilité, on se croirait dans un jeu vidéo.
• Même si ce n’est qu’un point mineur, il y a ausi le fait de devoir tenir le compte des armes et armures qui s’usent à chaque coup…
Je sais que c’est une marque de fabrique de Jin, mais franchement, outre que c’est d’un réalisme plus que contestable, au niveau du gameplay, alors que le système de combat est fluide, ça le ralentit énormément et ajoute un aspect de comptabilité permanente au jeu dont je me serais bien passé.
Ça n’est même pas traité de façon cohérente puisque
a/ quand les persos se séparent, seul le perso que nous jouons voit ses armes usées et ses munitions consommées
b/ la ‘batte magique +2’ du §408 a défoncé d’innombrables crânes de zombies, et voilà qu’elle a une plus grande résistance qu’une batte ordinaire…
Je pense qu’il faudrait ne conserver cette règle que pour les gros dommages aux armures. Là encore, je trouve que ça fait jeu vidéo - trouver sans cesse de nouvelles armes…
Je pense qu’il aurait mieux valu garder sur ce point une différence de base entre armes de tir à munitions limitées mais donnant une sécurité relative en combat ( et indispensable contre ls ennemis pareillement équipés ) et armes de corps à corps inusables mais qui offrent aux zombis des occasions de nous mordre goulûment.
• Je suggérerais en tout cas une modification très mineure aux règles pour dire qu’on peut soit combattre soit esquiver ( i.e. en faisant le test d’agilité ), et que ce dernier choix permet de recharger si on le souhaite. Ça évite de faire changer d’armes à Jenny à chaque assaut pour la maintenir hors du 1° combat si c’est la tactique qu’on choisit, ce qui n’est pas bon pour la crédibilité.

• L’un dans l’autre, je trouve que les pertes d’End en combat ne sont pas assez élevées alors que les pertes dûes à la soif et les gains dûs à la nourriture… ou à l’absorption de boissons énergétiques le sont trop.
• C’est un détail, mais pourrrais-tu m’expliquer cette histoire de “ beaucoup de survivants refuseraient de traiter avec une femme”, “nous ne marchandons pas avec une femme” au supermarket ? WTF ? Ça me paraît d’autant plus gratuit que c’est avec une femme qu’il faut échanger…
• nos héros décident de foncer après John Doe sans raison très sérieuse, je trouve. Et le boss de fin, comme d’autres l’ont déjà dit, est trop puissant. Il faudrait peut-être faire un combat scénarisé avec des options…

aussi,
. le combat du §31 est très très dur ! Et si on s’en sort et qu’on enchaîne sur celui du §109, c’est carrément du suicide - même si je reconnais que c’est übercool de détruire des dizaines de corbeaux zombies au lance-flammes. Il faudrait vraiment diminuer la Dex des corbeaux.
. au §481, faux renvoi: c’est au 439 qu’il faut aller si on réussit au moins un tir et au §413 si on les rate tous.

Un autre problème, c’est la forte quantité de fautes d’inattention et de tournures bizarres, j’avais commencé à les noter mais franchement il y en a presque à chaque paragraphe, je me suis arrêté en route. Ça n’aide pas à l’immersion.
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#53
Citation :Contrairement à ce qui t'a été reproché plus haut, je trouve une bonne chose que les personnages soient remplis d'espoir et de bonne humeur. Dans un tel univers de mort et de désolation, il faut trouver un moyen de relativiser. Quand on voit la mission que s'est donnée le groupe, ce n'est pas le moment de craquer. Si les personnages s'étaient mis à être pessimistes ou défaitistes,autant se suicider et l'histoire s'arrêterait ici. de plus, j'ai l'impression que le médecin du groupe a un peu la personnalité du type pessimiste voir résigné sur l'issue de leur combat.
Je suis tout à fait d'accord avec toi sur ce point là.
Tu as tout compris.

Citation :Pour la bad ending, c'est vrai qu'on ne s'y attend pas et la raison que tu évoques est légitime. Mais il aurait fallu que tu explicites davantage car là ca fait un peu "bon ben notre mission principale est terminée donc je me suicide, adieu CJ". or la mission principale du groupe n'est pas terminée, elle ne fait au contraire que commencer (même si on se doute de la suite). Si tu voulais garder cette fin, il aurait fallu que tu développes la détresse de Jenny lorsque CJ rejette son amour ainsi que la tristesse qui s'accroit lorsqu'elle rêve de son passé. Le principe des personnes qui sourient sont toujours les plus malheureuses fonctionne lorsqu'elles sont aussi très solitaires, nostalgiques,...or ce n'est pas du tout le cas de Jenny qui semble avoir une relation privilégiée avec d'autres personnages (dont Diane où l'amitié est quasiment fusionnelle, Syl où elle est privilégiée et j'en passe). Donc à retravailler sur ce point. Si tu souhaites cette fin, ne la rends pas trop proche des autres (hormis CJ) ou alors fais en sorte pour qu'elle s'en éloigne petit à petit suite aux souvenirs de son passé trop douloureux.
C'est pas bête ce que tu dis, ton point de vu est même très intéressant. D'ailleurs, lors de la version deux, je tâcherai de mettre plus en avant la détresse de Jennifer, genre après ces rêves.
Quoi qu'il en soit, je te remercie pour tous ces conseils.

Concernant Ashim, merci pour ton feedback détaillé. J'ai bien pris en compte ce que tu m'as dit, même si je ne pourrai pas appliquer tes conseils pour modifier les règles, vu que c'est la marque de fabrique de la série et je ne veux pas changer son identité. Néanmoins, l'idée de tester son agilité pour recharger au lieu de combattre est plutôt bonne. A méditer.

Après, si les univers post-apo avec des zombies ne sont pas ta tasse de thé, je comprends tout à fait que tu aies eu de la peine à finir cette avh. Ma foi, on ne peut pas plaire à tout le monde.

Sinon, tu ne le sais peut-être pas car tu n'as pas lu tous les tomes, mais cette saga a justement été écrite pour ressembler à un jeu vidéo sur papier, d'où les armes et armures qui s'usent, les différents zombies, etc.

Pour le détail mineur, il n'y a rien à expliquer. Je voulais juste mettre en avant le fait que dans ce nouveau monde, les femmes n'avaient pas les mêmes valeurs que les hommes aux yeux de certains de ces derniers. C'est tout.

J'espère néanmoins que tu as pris un peu de plaisir à lire cette avh.

Dans tous les cas, merci à vous deux de m'avoir lu et d'avoir pris la peine de feedbacker
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)