Les Noyés
#46
En attendant un feedback détaillé :

Ouaw ! Quelle putain de bonne avh ! Je suis mort là tout de suite, mais après manger (il est 13h08) je retourne en mer. Putain quelle ambiance Smile

Edit du lendemain :

Voici mon feedback de l'avh "les noyés".

Et bien je dois dire que j'ai été "submergé" par l'excellente ambiance que tu as su imposer sur 100 paragraphes. Un effet de stress permanent digne des grandes productions hollywoodiennes en fantastique/SF. J'ai pensé au fil des paragraphes à Alien (pour les corridors sombres où tout peut surgir), à Abyss (pour les formes de vie inconnues et abyssales), à un cri dans l'océan (pour le milieu immergé hostile) et au jeu vidéo Cold fear pour l'instabilité permanente de la station. Aussi en vrac les bons vieux films des années 80 comme léviathan, M.A.L et et autres productions horrifiques en milieu aquatique.
Là où tu fais fort c'est que sur une si courte avh, il y a une rejouabilité exceptionnelle (j'ai refait trois fois de suite l'aventure ce qui est rare chez moi) et chaque séquence, et surtout chaque choix te laisse penser que toute décision est très importante. La vie de 120 hommes en dépend.
La gestion du temps avec les tranches de 30 secondes ajoute un stress supplémentaire et c'est vraiment très original.
Les combats m'ont paru au départ compliqué (le mec il te dit ça alors qu'il vient d'envoyer une avh qui comporte 15 pages de règles !...), dans le sens ou je n'avais pas bien saisi le coup des blessures pour moi-même. J'ai compris que lorsque tous les soldats engagés dans le combat étaient morts, si tu étais blessé, et bien tu étais mort. Direct, brutal mais foutrement efficace !
Les descriptions sont du velours : trempées, froides, suitant la peur et l'horreur. Chaque bruit, grincement laisse à penser que la fin est arrivée.
Que dire des descriptions des premières créatures marines
Show ContentSpoiler:

Tu gères. Grave. Pour une première avh, c'est à mon sens un très grande réussite.

Au rayon des défauts (car il doit y en avoir quand même !) :
Les lieux où sont "laissés" nos soldats auraient du être soit plus clairement définis en terme de localisation (une carte sommaire de la station) soit que dans les explications tu rappelles quel lieu est à quel étage. Je m'explique, par moments tu dis "si vous avez laissé deux hommes à l'entrepôt vous pouvez les rappeler ou les envoyer en salle des machines" (c'est un exemple).
Sur ma carte des "niveaux", je ne savais plus trop à quel étage se trouvait salle des machines et entrepôt. Après ce n'est que mon ressenti, peut être que d’autres lecteurs ont trouvé le plan de "niveaux" suffisant.

Je me suis un peu emboucané avec les tranches de temps avant la remise en fonction de l'EDF (!). J'avais perdu le compte, erreur de ma part. Par contre à un moment tu demandes en combien d'assauts l'arsenal a été repris, j'ai carrément zappé car je ne sais pas si c'est précisé sous les combat. Je pense que les caractère gras flasheraient plus que les caractères en rouge. Peut être...

Pour finir, je me suis retrouvé à bord de L'Us warrior en ayant perdu 23 personnes (91 civils valides et 6 soldats valides). Je n'ai pas lancé le ROV en profondeur mais en surface...
Je suppose que l'avh regorge d'autres scènes où l'on apprend des choses intéressantes sur l'origine du problème.

Pour conclure je dois avouer que je ne sais pas quel âge tu as, ni quel taff tu fais, mais sérieusement ton avh m'a scotché. Cette année est encore une fois un bon cru, les auteurs confirmés affinent leur plume et les nouveaux venus font mal, d'entrée.

Félicitations et merci pour cette lecture, cette aventure originale, palpitante à vivre comme un putain de bon film glacial et effrayant.
Twisted
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#47
Merci pour le feed, ce n'est pas tout le temps qu'un travail d'écriture entre en résonance avec un lecteur!

Pour le plan, on m'avait déjà signalé ce manque, et j'étais persuadé de l'avoir inclus pour la version actuelle. Apparemment pas. J'ai dû m'emmêler les pinceaux après un crash de disque dur. Je corrigerai.

Pour le décompte du temps et des assauts, j'ai essayé d'être clair et explicite mais ça reste de la comptabilité à exercer en situation d'urgence: cela fait partie du défi d'être un chef de sécurité. Peu être devrais-je rajouter une option "si vous avez perdu le compte..." qui assumerait le pire résultat...
Automatisé sur support électronique, cela passerait mieux.
Pour la suite, j'essaierai de rendre les règles plus discrètes, quitte à utiliser plus de paragraphes redondants.

Encore merci pour ce retour.

sunkmanitu, au sujet du livre
Show ContentSpoiler:
Et sinon, oui, il y a moyen de reconstituer à peu près toutes les coulisses de l'histoire, même si les indices sont disséminés par petite touches.
AVH: Les noyés,  La chute.
Jeu: Conflux


Répondre
#48
Pour les indices je vais refaire l'avh de fond en combles... Wink

Pour le livre ok, j'attendrais donc la suite (les suites...).

Comme je le dis les "défauts" sont mineurs en n'engagent que moi. Que ce soit au niveau des règles ou des plans de la station, c'est un plus pour ma mémoire de poisson rouge, mais ce n'est surement pas représentatif du lectorat majoritaire.

Effectivement ton avh m'a beaucoup plu. Lorsque je n'aime pas je le dis, lorsque j'aime aussi. Là ce fut le grand frisson Smile
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#49
Superbe Avh: ambiance magnifique, ecriture impeccable, regles bien pensees. A mon avis une des meilleure avh pour la competition du yaz. Seul petit defaut des regles quelquefois pas assez intuitives et un peu complexes ( combat, decompte du temps ou je me suis un peu perdu) Je pense que ce defaut vient de la volonte de maintenir une impression de realisme que tu parviens a conserver du debut a la fin mais du coup on perd un peu en fluidite de jeu.

A part ce defaut mineur ( qui est le défaut d'une qualité en plus) c'est une superbe aventure que tu nous a propose!
Répondre
#50
Excellente AVH en effet.
Je suis mort une ou deux fois, avant d'avoir la fin la plus douce, et suis passé à côté de nombreux détails.
D'où ma volonté de retenter cette AVH plus tard ... histoire de voir si je ne me suis pas planté quelque part, car je l'ai finie avec un nombre de pertes incroyablement bas, mais j'ai perdu un peu le compte.

- C'est l'un des petits inconvénients de l'AVH à mon goût, déjà signalé : la gestion de la feuille d'aventure, des rounds, est un peu fastidieuse, et on peut perdre facilement le fil. Etc...
J'ai eu aussi un gros doute sur le nombre de soldats qu'on a de disponibles pour aller sur les quais :
j'y suis allé avec TOUS les soldats, pensant suivre le texte. Alors que plus tard il est dit qu'il restait des soldats dans les cabines pour grouper les égarés. Cela change toute la suite... Pourrais-je avoir un éclaircissement sur ce point ? Merci.

- Autre minuscule bémol : si on ne récolte pas les premières infos données par le Doc à plusieurs reprises, et si on le contacte pour la première fois bien plus tard dans le récit, je trouve qu'il ne tient pas compte de mon ignorance totale. Il enchaîne donc la conversation directement comme si il m'avait déjà expliqué plein de choses avant, alors qu'on aurait pu penser qu'il me ferait un petit résumé. C'est un détail.

- Une faute d'étourderie au § 56 : vous lui ordonnez (présent 2 fois dans le §, l'un est bien écrit, l'autre non).

- Finalement le truc qui m'a gêné le plus ce sont les patronymes comme Schweitzer ou Manitoba pour le jeu de mots. Je trouve que ça casse vraiment l'ambiance.

En dehors de ces tout petits détails, c'est vraiment une excellente AVH. Je la recommencerai après avoir lu toutes les autres pour les Yaz.
Répondre
#51
(04/01/2013, 11:18)VIC a écrit : [...] j'ai perdu un peu le compte.

- C'est l'un des petits inconvénients de l'AVH à mon goût, déjà signalé : la gestion de la feuille d'aventure, des rounds, est un peu fastidieuse, et on peut perdre facilement le fil. Etc...
La partie jeu des livres-jeux est souvent délaissée; j'ai cherché un autre équilibre. Il faut voir ce côté gestion comme un mini-jeu de plateau. Je ferai une version électronique qui prendra en charge les calculs, mais je pense que la difficulté de gérer les hommes tout en ayant à prendre des décisions dans l'urgence aide à placer le lecteur en situation. En conséquence, au moindre doute dans tes comptes, il faut choisir le pire des cas: les erreurs ne pardonnent pas et se traduisent par des conséquences lourdes!
Je rajouterai un avertissement pour transmettre cette idée.

Citation :J'ai eu aussi un gros doute sur le nombre de soldats qu'on a de disponibles pour aller sur les quais :
j'y suis allé avec TOUS les soldats, pensant suivre le texte. Alors que plus tard il est dit qu'il restait des soldats dans les cabines pour grouper les égarés. Cela change toute la suite... Pourrais-je avoir un éclaircissement sur ce point ? Merci.
Show ContentSpoiler:
Donc, selon ce cours d'action, tous les soldats sauf 4 se retrouvent sur les quais.

Citation :- Autre minuscule bémol : si on ne récolte pas les premières infos données par le Doc à plusieurs reprises, et si on le contacte pour la première fois bien plus tard dans le récit, je trouve qu'il ne tient pas compte de mon ignorance totale. Il enchaîne donc la conversation directement comme si il m'avait déjà expliqué plein de choses avant, alors qu'on aurait pu penser qu'il me ferait un petit résumé. C'est un détail.
Je croyais avoir été attentif à ce genre de détail. Te souviens-tu du §?

Citation :Finalement le truc qui m'a gêné le plus ce sont les patronymes comme Schweitzer ou Manitoba pour le jeu de mots. Je trouve que ça casse vraiment l'ambiance.
Je pensais être resté discret, mais si c'est si disruptif, je changerai.

Merci pour le feed!
AVH: Les noyés,  La chute.
Jeu: Conflux


Répondre
#52
Merci pour tes réponses rapides et tes précisions sur le nombre de soldats.
(04/01/2013, 16:48)Zyx a écrit : [quote='VIC' pid='41339' dateline='1357294725']
Citation :- Autre minuscule bémol : si on ne récolte pas les premières infos données par le Doc à plusieurs reprises, et si on le contacte pour la première fois bien plus tard dans le récit, je trouve qu'il ne tient pas compte de mon ignorance totale. Il enchaîne donc la conversation directement comme si il m'avait déjà expliqué plein de choses avant, alors qu'on aurait pu penser qu'il me ferait un petit résumé. C'est un détail.
Je croyais avoir été attentif à ce genre de détail. Te souviens-tu du §?
Hélas non, mais je peux te dire que j'avais toujours refusé de prendre l'appel du toubib, même juste avant l'arsenal. Cela concernerait donc un rapport du Toubib venant après l'arsenal. Je me demande si ce n'est pas tout simplement le § où on nous propose de faire une certaine "opération mathémathique".
Répondre
#53
Je viens de vérifier: après l'arsenal, on peut contacter le docteur (§50), mais celui-ci ne fait que réagir aux infos qu'on lui donne, il n'y a pas d'anomalie de ce côté là.
AVH: Les noyés,  La chute.
Jeu: Conflux


Répondre
#54
Autant pour moi. Je te préviendrais si jamais je retrouve le passage qui m'avait gêné, vu que j'ai planifié d'autres lectures. Je n'ai pas été assez précis dans mes explications et ma remarque n'était peut-être pas fondée. La prochaine fois je noterai le numéro de §.

Néanmoins je voudrais lire en priorité toutes les autres AVHs qu'il me reste à découvrir pour les Yaz, donc ce ne sera pas pour tout de suite.
Répondre
#55
Bon, alors voilà le résultat d'une première tentative et demie ( j'avais essayé il y a quelques mois avec la V1.1 et je m'étais arrêté en route, finalement je me suis pris par le fonds de la culotte et je m'y suis remis )


LES QUALITÉS ( sérieuses )
• On angoisse sur le choix des compétences en se disant qu’elles sont toutes plus indispensables les unes que les autres; on ressent donc du stress avant même le début de l'AVH, bravo.
• Le début de l’AVH nous plonge de suite et dans l’ambiance et dans l’esprit de l’homme que nous incarnons, excellent. Et ça ne se relâche pas.
• Le rôle du temps ici et là ! Très bien mené.


LES DÉFAUTS ( secondaires )
• La règle ne précise pas, même si c’est implicite dans l’exemple, que nous avons automatiquement l’initiative en combat. Ou alors, pour ne pas le révéler aux nouveaux lecteurs, il faut le dire explicitement à chaque combat ( à moins qu'il y en ait où nos ennemis utilisent des armes ou que sais-je ? )
• Le docteur Schweitzer, Manitoba ne répond plus: je ne trouve pas cela approprié. L’ironie crée un effet de distanciation, or cette AVH vise au maximum d’identification au contraire.
( d'accord, VIC l'a dit avant moi. Mais je l'avais noté avant lui Mrgreen )
• Au §31 “ Vous n’êtes pas sans ignorer” est un contresens ici ( même si on l’entend paraît-il à la télé ) puisque cela signifie ‘vous ignorez forcément.’ Il faut remplacer par “Vous n’êtes pas sans savoir”
• Au §70, il faut se souvenir de combien de soldats on avait envoyé ramener les dispersés au §55; ce serait une idée de nous dire de noter leur nombre à ce §.
• au §90, est-ce qu’il ne faudrait pas moduler aussi les pertes selon le nombre de soldats restants ?
• En lisant les posts je viens de comprendre pourquoi le §100 est une défaite, je suis peut-être obtus mais je n’y aurais jamais pensé seul et donc je ne comprenais en rien pourquoi c’était une défaite, ma réaction était "mais qu'est- ce qu'il raconte encore ?"; je suggérerais donc d’être plus explicite.
Sinon, le coup 1chance/2 d'échec si on n'a pas lancé de SOS ne me choque en rien; mais je ne comprenais pas pourquoi il prenait une forme pareille.

Quant aux pertes, ou bien j'ai fait une erreur de comptage quelque part ou bien, en suivant le chemin le plus simple et direct, il me restait 2 soldats et 68 civils quand je suis tombé dans les griffes des écolos chtulhiens.
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#56
Je viens de finir l’aventure, au bout de ma deuxième tentative. J’ai adoré ! Mon A.V.H. de l’année préférée pour le moment.

Si j’ai le temps, j’essaierai de faire une critique un peu plus détaillée. Je compte lire les A.V.H. restantes d’abord.

Mon score : 21 civils et 15 soldats morts, plus la baltringue et la poufiasse le directeur et l’inspectrice portés disparus.

(Précision : récupéré par l’U.S. Warrior, sans S.O.S.)
Répondre
#57
Merci pour les retours! VIC et Ashimbabar, je prends en compte vos critiques. Jehan, j'attends les tiennes!
Les scores ont été mis à jour.
AVH: Les noyés,  La chute.
Jeu: Conflux


Répondre
#58
Je n'ai pris aucune note pendant l'aventure tellement j'ai été happé.
- on finit l'aventure assez vite, un peu sonné par tant d'action et de prises de décision, mais aussi par le style
- le style est percutant, super adapté à la plateforme.
- il crée une ambiance d'urgence glauque, noire.
- les états d'âme du héros sont bien distillés et renforcent l'ambiance.
- le héros n'est pas idéalisé, c'est très appréciable. Il est plein de failles. On sent aussi qu'il a un sacré charisme. C'est plaisant à incarner.
- pas linéaire du tout. On peut rejouer l'avh plein de fois. C'est ce que j'ai fait pour trouver le nombre de tentacules du chef et la profondeur du nid. Chaque lecture fait découvrir de nouvelles voies.
- les règles sont le point le plus discutable. Les combats sont assez simples en fait, et agréables à jouer. Ce qui m'a gêné est plus le compte de la position des soldats. J'ai senti comme un flou artistique sur ce point, venant de moi ou de l'auteur. J'ai plusieurs fois réfléchi à comment les positionner, et finalement le texte m'annonçait que tous les soldats étaient avec moi pour un combat. Ce qui se justifie aussi... Mais voilà, je me suis demandé si j'étais pas en train de profiter d'un bug.
- la multitude des fins est un plus énorme pour la rejouabilité, avec en plus des bonus différents pour le prochain tome.

C'est l'avh la plus originale et immersive que j'ai lue. Elle s'adapterait vachement bien à un format numérique qui gérerait les règles à notre place. Comme elle est courte, on ne se tuerait pas les yeux sur l'écran.

Merci Zyx pour cette aventure !
Répondre
#59
J’aime bien les règles succinctes, divisées en petits bouts, qui vont à l’essentiel.
Par contre, quelques remarques :
-La phrase « Un combat est une suite d'assauts affrontant deux camps. » est maladroite.
-Il y a une erreur dans l’assaut #2 : on ne blesse qu’un adversaire mais leur effectif est diminué de deux.
-Tu devrais faire figurer sur la feuille d’aventures les paliers de sang-froid pour les compétences.
-L’impact de la Panique générale n’est pas expliqué !

Bon, vu que j’ai 20 soldats sous mes ordres, je me dis que je vais privilégier le pilotage (+2) et l’athlétisme (+1). Je prends Tactique pour compenser ma faiblesse au tir (tête froide n’est a priori pas très intéressante vu qu’on ne peut prendre qu’une seule compétence mentale).

Ah, enfin une AVH au ton cynique et anti-écolo ! Big Grin
Le ton me fait d'ailleurs penser à celui de Skarn, je me demande s’il n’a pas écrit cette AVH sous pseudonyme... En tout cas je comprends qu’il l’ait appréciée.

Cette AVH innove par son côté jeu de stratégie/gestion très bien rendu. Je voulais suivre les règles, mais la lecture est suffisamment passionnante pour que j’arrête de jouer et me concentre sur le récit (le suspens l’a emporté sur l’aspect jeu)

Ah, ce paragraphe 63…
Show ContentSpoiler:


J’ai bien aimé le côté contemporain et politique de l’AVH, mais je me suis tellement laissé emporter par la lecture et ai négligé l’aspect jeu, qui est au moins aussi important : il faut que je fasse une lecture à la loyale. En tout cas, il s’agit d’une excellente AVH (au passage, j’ai bien aimés toutes les fins possibles). Ce type de livres-jeux mériterait des règles automatisées (il y a pas mal de traitements à faire au niveau de la répartition des soldats, du temps écoulé…).
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#60
Je souscris globalement à ce qui a déjà été dit sur cette aventure.

La première chose qui frappe quand on lit l'aventure de Zyx, c'est le style. On voit tout de suite qu'on n'a pas affaire à un débutant dans l'écriture (ou alors tu as de sacrées prédispositions.)
Le rythme est haletant, s'enchaîne vite, le vocabulaire percutant, et les raccourcis nombreux.
Les phrases sont parfois fugitives, souvent métaphoriques (+ 1 l'orage qui pleure de rage) et régulièrement sans connecteurs narratifs comme le feraient des pensées en telles circonstances.
La rejouabilité est très bonne et je ne me suis détourné de l'aventure qu'après l'obtention de la meilleure fin à mes yeux.
J'ai adoré les échanges très instructifs avec le docteur (même si j'ai été surpris à ce titre de la capacité mémorielle du héros, capable de répéter à la lettre une phrase incompréhensible malgré le tumulte et l'oppression.)

Par contre, certains points m'ont vraiment fait tiquer :

Déjà, les règles, je les ai trouvé fastidieuses. J'avais pu m'en rendre compte il y a un certain temps lors de mon premier essai. La nécéssité d'avoir sans cesse le nez plongé dans mes notes, pour savoir où est qui, compter le temps qui s'écoule, gérer les combats, pour, au final, m'emmêler les pinceaux une fois sur deux, m'a donné le sentiment d'être coupé de l'action. Ce qui est d'autant plus frustrant que tout le reste nous donne envie de nous y plonger.

Très subjectivement, je dirais qu'il y a un je-ne-sais-quoi de "froid" dans cette aventure qui m'a laissé un peu rétif, mais je ne pourrais dire quoi.

Le reste est assez anecdotique, j'ai par exemple trouvé le dialogue d'adieu avec Bob un peu ridicule. La grande tirade solennelle qu'on lui inflige pour le réconforter m'a fait grincer des dents. Déjà qu'il va mourir, c'est vraiment cruel de lui dire tout ça !
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)