Feedback "Dans les Montagnes de Sifflemort"
#16
Une mission classique de survie en territoire hostile où il faut se rendre d'un point A à un point B en échappant aux troupes ennemies. L'ambiance est militaire avec cette armée aux portes de notre pays. Ces soldats représentent d'ailleurs l'essentiel du danger qui nous menace dans notre rôle de messager, à l'exception de quelques dangers naturels et animaux féroces.

L'originalité de l'AVH réside dans le rythme lent et réaliste de l'aventure. Tout est fait pour immerger le lecteur dans son rôle avec cette attente angoissante des assiégeants, la longue bataille d'introduction pour repousser les envahisseurs, digne d'un Fort-le-Cor, le souci du détail quant aux descriptions physiques des protagonistes, la longueur de certains dialogues ou la visualisation précises des paysages traversés. Un peu comme Tolkien, tu t'attaches à poser le décor pierre par pierre et à relater chaque pas effectué par son héros lors de son périple, chaque repas englouti, chaque rasade d'eau avalée, chaque lever ou coucher de soleil au-delà des collines déchiquetées. L'ensemble dégage une certaine atmosphère à la fois belle et réaliste, qui n'est pas monnaie courante dans les LDVELH, généralement plus tournés vers l'action.

J'ai aussi apprécié que ta plume soit de plus en plus fluide. Ton style s'améliore sans cesse et l'AVH est agréable à lire.
Mais plusieurs points m'ont gêné.

Concernant le style, s'il est de qualité croissante, il est encore entaché par certaines lourdeurs. Trop de métaphores tuent la métaphore, trop d'envolées lyriques deviennent indigestes et trop d'épithètes rares écorchent le rythme de lecture. On ne peut qu'apprécier l'effort de placer un vocabulaire soutenu, quelques expressions archaïques (le "produire" une arme, là aussi très Tolkiesque) ou des descriptions aux petits oignons qui donnent une plus-value réelle au niveau littéraire et renforcent l'immersion dans un contexte médiéval et héroïque. Mais de nombreux passages sont limite abusés avec trop d'allégories placées pendant des séquences trépidantes ou trop de digressions pour souligner la beauté de la nature. Le pire étant pendant le voyage où il peut ne rien se passer de notable sur trois longs paragraphes consécutifs remplis de descriptions sur le paysage environnant, le passage du temps ou l'évolution du climat. Ces séquences apportent à terme l'ennui.
D'aucuns font ce reproche à Tolkien (encore lui, je suis en pleine relecture du Seigneur des Anneaux) mais au moins, les pérégrinations des hobbits sont rythmées par leurs échanges verbaux ou leurs sentiments. Ici nous marchons tout seul la plupart du temps donc il n'existe même pas ces interactions pour animer une marche parfois monotone.

Au niveau des règles, il faudrait vraiment supprimer la Vitesse pour déterminer l'initiative et la conserver accessoirement pour des tests importants. Lancer les dés pour déterminer l'initiative à chaque assaut est fastidieux et mathématiquement inutile. A la rigueur, cette règle pourrait s'appliquer uniquement pour le début du combat et ensuite alterner les attaques. Du coup, il paraît évident de mettre plus en Habileté qu'en Vitesse même si rendre les tests de Vitesse plus importants au cours de l'aventure pourrait rééquilibrer cela. Le reste du système de combat est sinon cohérent, ça tient bien la route.
Par ailleurs, ce n'est pas très réaliste d'avoir 60 en Endurance alors que les adversaires humains plafonnent à 10. Je conçois que c'est mieux pour le gameplay et que ça peut représenter le caractère héroïque du personnage joué mais cette différence est encore pire que pour le système DF où l'on a en moyenne 19 au départ et un adversaire basique à 8.

L'aventure est un peu trop facile à mon goût. Je l'ai terminée au premier essai. C'est vrai que je suis descendu à 3 points à un moment mais je n'ai pas eu le sentiment d'avoir fait de très bons choix. Un chouilla plus difficile pour augmenter le challenge et inciter à la relecture me siérait davantage. Mais ce n'est qu'un avis personnel. J'ai donc relu une seconde fois l'aventure en passant par un autre chemin sans jouer cette fois-ci.

Enfin, les péripéties manquent de surprise et d'originalité. C'est sans doute là le point le plus compliqué à corriger : travailler un peu plus sur le fond et moins sur la forme. C'est un plaisir de sentir ton amour des lettres en lisant ta prose mais l'aventure serait plus divertissante avec plus de rencontres étonnantes et un scénario plus étoffé. Nul besoin de chercher à produire des récits à la trame aussi épatante que celle des aventures de Paul Mason ou celle d'Outremer, pas besoin non plus de faire preuve d'une imagination fertilissime à la Steve Jackson ou comparable à notre Oiseau... mais juste émailler le parcours d'évènements moins attendus qu'une embuscade des soldats ennemis ou qu'un effondrement de terrain participeraient à donner un caractère plus marquant à cette mission.

J'insiste beaucoup plus sur les points négatifs, un peu trop sans doute, mais c'est surtout parce que je sais que d'ici quelques années tu produiras des AVH excellentes en tout point. Tu écris vraiment bien pour ton âge et ton enthousiasme ainsi que ta volonté te donnent le goût d'écrire rapidement. A ce propos, tu devrais essayer une AVH plus longue en nombre de paragraphes, ça pourrait apporter une dimension supplémentaire qui s'accorderait bien avec le côté épique de tes oeuvres.

Répondre
#17
Ma deuxième tentative a été couronnée de succès, même s'il ne s'en est pas fallu de beaucoup (il y a eu un moment où je n'avais plus que 6-7 points d'Endurance). Les dés ne m'ont pas franchement été favorables, s'obstinant au mépris de la probabilité à me faire tirer des 1 ou des 2 lorsque j'essayais de blesser mes ennemis.

J'ai choisi cette fois-ci de suivre les défilés pour ma mission (parce que j'avais choisi l'autre option lors de ma première tentative). J'ai l'impression que cet itinéraire est moins intéressant que l'autre et surtout qu'il offre moins de possibilités de choix.

Maintenant que j'ai terminé l'AVH, c'est le premier problème que je lui trouve : si on excepte les choix de direction qu'on peut effectuer au début de notre mission, l'aventure est trop linéaire et il y a notamment bien trop de paragraphes qui se terminent sur un unique renvoi (j'en compte 101, sur un total de 145 paragraphes !). En survolant l'AVH après l'avoir réussie, j'ai remarqué quelques possibilités de faire des choix tactiques lorsqu'on veut attaquer des groupes d'ennemis, mais elles n'étaient pas sur l'itinéraire que j'ai suivi.

Le second problème est qu'il y a beaucoup trop de combats (53, si j'ai bien compté, même si on ne les livrera bien sûr pas tous au cours d'un unique parcours). C'est vraiment quelque chose dont il ne faut pas abuser dans les LDVH/AVH, surtout lorsque la contribution du joueur à ces combats se limite à lancer les dés et qu'il n'a pas la possibilité de faire des choix tactiques. On ne tarde pas à avoir un fort sentiment de répétition ! Le fait que plus des trois quarts de nos ennemis soient quasi-identiques n'arrange pas la chose.

Les deux problèmes atteignent leur apogée dans la dernière partie de la bataille, qui est essentiellement une succession rigide de paragraphes nous faisant affronter un nouveau soldat volylois après chaque nouveau renvoi. J'étais déjà lassé des combats à ce stade et il a vraiment fallu que je me force pour continuer à jouer à la loyale.


De manière générale, je dois donc dire que j'avais pris plus de plaisir à jouer au "Port des Brumes" ou même aux "Bois Maudits". C'est un jugement qui est sans doute en partie subjectif : je préfère les aventures centrées sur l'exploration à celles centrées sur le combat. Mais même pour une AVH épique et guerrière, je pense qu'il aurait été souhaitable de diversifier et d'aérer davantage le contenu.
Répondre
#18
Zappé de répondre... Rolleyes
Merci pour vos feedback !

(29/08/2012, 18:26)Fitz a écrit : Concernant le style, s'il est de qualité croissante, il est encore entaché par certaines lourdeurs. Trop de métaphores tuent la métaphore, trop d'envolées lyriques deviennent indigestes et trop d'épithètes rares écorchent le rythme de lecture. On ne peut qu'apprécier l'effort de placer un vocabulaire soutenu, quelques expressions archaïques (le "produire" une arme, là aussi très Tolkiesque) ou des descriptions aux petits oignons qui donnent une plus-value réelle au niveau littéraire et renforcent l'immersion dans un contexte médiéval et héroïque. Mais de nombreux passages sont limite abusés avec trop d'allégories placées pendant des séquences trépidantes ou trop de digressions pour souligner la beauté de la nature. Le pire étant pendant le voyage où il peut ne rien se passer de notable sur trois longs paragraphes consécutifs remplis de descriptions sur le paysage environnant, le passage du temps ou l'évolution du climat. Ces séquences apportent à terme l'ennui.
D'aucuns font ce reproche à Tolkien (encore lui, je suis en pleine relecture du Seigneur des Anneaux) mais au moins, les pérégrinations des hobbits sont rythmées par leurs échanges verbaux ou leurs sentiments. Ici nous marchons tout seul la plupart du temps donc il n'existe même pas ces interactions pour animer une marche parfois monotone.

Neutre Apparemment, je suis encore trop dans mon trip "Tolkien". (Moi aussi, je suis en plein relecture du SDA, à ce propos ^^). Et il faudrait que j'essaye de faire de PNJ avec qui on se promène. Mmh.


Citation :Au niveau des règles, il faudrait vraiment supprimer la Vitesse pour déterminer l'initiative et la conserver accessoirement pour des tests importants. Lancer les dés pour déterminer l'initiative à chaque assaut est fastidieux et mathématiquement inutile. A la rigueur, cette règle pourrait s'appliquer uniquement pour le début du combat et ensuite alterner les attaques. Du coup, il paraît évident de mettre plus en Habileté qu'en Vitesse même si rendre les tests de Vitesse plus importants au cours de l'aventure pourrait rééquilibrer cela. Le reste du système de combat est sinon cohérent, ça tient bien la route.

Je cherchais justement un truc dans ce genre-là pour améliorer les règles ; je prends, si tu veux bien... Wink

Citation :Par ailleurs, ce n'est pas très réaliste d'avoir 60 en Endurance alors que les adversaires humains plafonnent à 10. Je conçois que c'est mieux pour le gameplay et que ça peut représenter le caractère héroïque du personnage joué mais cette différence est encore pire que pour le système DF où l'on a en moyenne 19 au départ et un adversaire basique à 8.

Ca m'a toujours gêné, moi aussi... En même temps, c'est beaucoup plus facile pour équilibrer les combats.Redface

Citation :L'aventure est un peu trop facile à mon goût. Je l'ai terminée au premier essai. C'est vrai que je suis descendu à 3 points à un moment mais je n'ai pas eu le sentiment d'avoir fait de très bons choix. Un chouilla plus difficile pour augmenter le challenge et inciter à la relecture me siérait davantage. Mais ce n'est qu'un avis personnel. J'ai donc relu une seconde fois l'aventure en passant par un autre chemin sans jouer cette fois-ci.

LOL Dire qu'il y a quelques semaines, elle était absolument injouable ^_^
Citation :Enfin, les péripéties manquent de surprise et d'originalité. C'est sans doute là le point le plus compliqué à corriger : travailler un peu plus sur le fond et moins sur la forme. C'est un plaisir de sentir ton amour des lettres en lisant ta prose mais l'aventure serait plus divertissante avec plus de rencontres étonnantes et un scénario plus étoffé. Nul besoin de chercher à produire des récits à la trame aussi épatante que celle des aventures de Paul Mason ou celle d'Outremer, pas besoin non plus de faire preuve d'une imagination fertilissime à la Steve Jackson ou comparable à notre Oiseau... mais juste émailler le parcours d'évènements moins attendus qu'une embuscade des soldats ennemis ou qu'un effondrement de terrain participeraient à donner un caractère plus marquant à cette mission.

Justement, en lisant le Cercle sans Commencement, j'ai commencé à m'apercevoir que l'on pouvait des avh plutôt linéaires, et casser cette impression avec de petits épisodes, qui donnent en plus un rythme. Donc, je vais creuser cela, aussi.

Citation :J'insiste beaucoup plus sur les points négatifs, un peu trop sans doute, mais c'est surtout parce que je sais que d'ici quelques années tu produiras des AVH excellentes en tout point. Tu écris vraiment bien pour ton âge et ton enthousiasme ainsi que ta volonté te donnent le goût d'écrire rapidement. A ce propos, tu devrais essayer une AVH plus longue en nombre de paragraphes, ça pourrait apporter une dimension supplémentaire qui s'accorderait bien avec le côté épique de tes oeuvres.

Merci de me faire confiance ! Big Grin
Pour la longueur, c'est prévu... Rendez-vous en 2013.

(14/09/2012, 00:47)Outremer a écrit : Ma deuxième tentative a été couronnée de succès, même s'il ne s'en est pas fallu de beaucoup (il y a eu un moment où je n'avais plus que 6-7 points d'Endurance). Les dés ne m'ont pas franchement été favorables, s'obstinant au mépris de la probabilité à me faire tirer des 1 ou des 2 lorsque j'essayais de blesser mes ennemis.

Tongue

Citation :J'ai choisi cette fois-ci de suivre les défilés pour ma mission (parce que j'avais choisi l'autre option lors de ma première tentative). J'ai l'impression que cet itinéraire est moins intéressant que l'autre et surtout qu'il offre moins de possibilités de choix.

Oui, tu as tout à fait raison : moins intéressant et plus linéaire. L'intérêt, à mon sens tient plus (uniquement) à l'empoisonnement qui - je crois - stresse un peu le lecteur...

Citation :Maintenant que j'ai terminé l'AVH, c'est le premier problème que je lui trouve : si on excepte les choix de direction qu'on peut effectuer au début de notre mission, l'aventure est trop linéaire et il y a notamment bien trop de paragraphes qui se terminent sur un unique renvoi (j'en compte 101, sur un total de 145 paragraphes !). En survolant l'AVH après l'avoir réussie, j'ai remarqué quelques possibilités de faire des choix tactiques lorsqu'on veut attaquer des groupes d'ennemis, mais elles n'étaient pas sur l'itinéraire que j'ai suivi.

Fichtre ! Je savais qu'elle était linéaire, mais à ce point là, c'est... trop. NoGreen



Citation :Le second problème est qu'il y a beaucoup trop de combats (53, si j'ai bien compté, même si on ne les livrera bien sûr pas tous au cours d'un unique parcours). C'est vraiment quelque chose dont il ne faut pas abuser dans les LDVH/AVH, surtout lorsque la contribution du joueur à ces combats se limite à lancer les dés et qu'il n'a pas la possibilité de faire des choix tactiques. On ne tarde pas à avoir un fort sentiment de répétition ! Le fait que plus des trois quarts de nos ennemis soient quasi-identiques n'arrange pas la chose.

Je le craignais Neutre

Citation :Les deux problèmes atteignent leur apogée dans la dernière partie de la bataille, qui est essentiellement une succession rigide de paragraphes nous faisant affronter un nouveau soldat volylois après chaque nouveau renvoi. J'étais déjà lassé des combats à ce stade et il a vraiment fallu que je me force pour continuer à jouer à la loyale.

Pale Sans commentaire.

Citation :De manière générale, je dois donc dire que j'avais pris plus de plaisir à jouer au "Port des Brumes" ou même aux "Bois Maudits". C'est un jugement qui est sans doute en partie subjectif : je préfère les aventures centrées sur l'exploration à celles centrées sur le combat. Mais même pour une AVH épique et guerrière, je pense qu'il aurait été souhaitable de diversifier et d'aérer davantage le contenu.

Bon, merci d'avoir vécu assez pour donner ton avis ! J'ignore si c'est parce que c'est la première fois que je m'essaye à ce genre, ou parce que je suis un raté, mais le fait est là.
Je suis en train de rédiger une AVH plus longue (300 §), plus "LS", avec des passages justement plutôt épiques, et d'autres plus "exploration", avec des sections en plein air, en ville, etc...

Enfin, bon, une avh pourrie restera une avh pourrie...
Répondre
#19
(15/09/2012, 14:27)oorgan a écrit : Bon, merci d'avoir vécu assez pour donner ton avis ! J'ignore si c'est parce que c'est la première fois que je m'essaye à ce genre, ou parce que je suis un raté, mais le fait est là.

Ne vois pas mes commentaires trop négativement, hein ! C'est à mon avis une très bonne chose de t'essayer à des genres différents. Expérimenter est toujours quelque chose de risqué, mais c'est indispensable à tout le monde pour progresser.
Répondre
#20
(15/09/2012, 18:15)Outremer a écrit :
(15/09/2012, 14:27)oorgan a écrit : Bon, merci d'avoir vécu assez pour donner ton avis ! J'ignore si c'est parce que c'est la première fois que je m'essaye à ce genre, ou parce que je suis un raté, mais le fait est là.

Ne vois pas mes commentaires trop négativement, hein ! C'est à mon avis une très bonne chose de t'essayer à des genres différents. Expérimenter est toujours quelque chose de risqué, mais c'est indispensable à tout le monde pour progresser.

Non, je ne vois pas négativement ! Comme le disait quelqu'un (Tholdur ?) sur le fil de L'ombre du Phoenix (je crois), il ne faut jamais prendre mal un feedback tant qu'il est bien construit.
Et, c'est, semble-t-il, de ceux-ci le cas ! (Admirez le décasyllabe et l'allitération en -s Cool )

Et puis, tu n'es pas si caustique que cela, je trouve.
Répondre
#21
Hello Oorgan,

Je n'ai pas encore lu la totalité de ton AVH, mais je l'ai finie une fois.
J'ai été très malchanceux lors du siège au début, puisque j'ai perdu face à un adversaire moins fort que moi la bagatelle de 24 PV.
La faute à plusieurs 1 ou 2 tirés lors de mes dégâts. Je suis donc mot bien avant d'atteindre la première sauvegarde.

Comme l'a dit Fitz, ton style s'est nettement amélioré, mais il ne faut pas trop en abuser. En effet trop de métaphores s'annulent.
Les fautes aussi, il y en a beaucoup moins, mais j'en ai relevé plusieurs alors que je n'ai pas tout lu (liste à la fin).

Il y a de l'épique façon Howard, c'est indiscutable, que ce soit dans tes descriptions et dans la succession des combats.
À ce sujet, j'ai trouvé qu'il y en avait bien trop, c'était lassant. Lorsque l'on traverse seul les lignes ennemies, on recherche avant tout la discrétion plutôt que l'affrontement. C'est ce que j'ai fait mais j'ai quand même du livrer beaucoup trop de combats à mon goût.

De plus, en rajoutant ceux que je tuais automatiquement dans le récit, je suppose qu'on atteint un total de morts assez dantesque. C'est peut-être digne d'un Conan, mais je ne trouvais pas cela super crédible de la part d'un simple "soldat de guet lambda", fût-il le meilleur. J'aurais trouvé cela déjà plus réaliste avec un maître d'armes vétéran...

L'autre revers de la médaille est qu'en dehors de ces combats, même si il y a beaucoup de trouvailles, il n' y a pas vraiment de situations variées. La trame est donc plus linéaire avec moins de liberté, ce qui est assez normal en temps de guerre. Néanmoins, je regrette un peu la liberté et l'imagination de tes précédentes AVHs.

Sur les règles : ce sont de loin les meilleures de ta part jusqu'ici. Comme Fitz, j'ai toutefois trouvé inutile de relancer les dés à chaque assaut concernant la vitesse : une simple comparaison une fois pour toute en début de combat était suffisante et plus fluide.

Que ce soit sur les règles ou le style, je pinaille, car les deux aspects sont très bons. C'est juste pour te faire "encore" progresser.
Quand on voit ton âge et ton style, c'est impressionnant. Vraiment, continue d'écrire...


Fautes d'orthographe :
1 : des lignes sont fauchées
29 : votrr votre hache
(à ce sujet la flèche dans l'oeil ne va pas traverser les minuscules muscles de l'oeil pour atteindre le cerveau, ils ne sont pas sur le trajet)
136 : l'or à votre bourse
86 : essayez de vous reprendre
86 : ce qu'il va advenir (me semble plus correct)
30 : et de la récupérer
à ce sujet d'ailleurs je trouve très curieux que la lettre n'est pas été encore décachetée vu le temps écoulé depuis notre arrivée au camp.
145 : dans les poches

il me semble avoir vu également deux bizarreries, mais je n'en suis vraiment pas sûr :
- tu parles de hache dans l'équipement de départ dans les règles, mais on démarre avec une épée, et on prend une hache plus tard ?
- à un moment dans un § tu parles de point de vigueur au lieu d'endurance ?
Répondre
#22
Salut, Vic ! Je réponds enfin...

(27/12/2012, 23:19)VIC a écrit : Je n'ai pas encore lu la totalité de ton AVH, mais je l'ai finie une fois.
J'ai été très malchanceux lors du siège au début, puisque j'ai perdu face à un adversaire moins fort que moi la bagatelle de 24 PV.
La faute à plusieurs 1 ou 2 tirés lors de mes dégâts. Je suis donc mot bien avant d'atteindre la première sauvegarde.

Effectivement, tu as été assez malchanceux ! Mais peut-être la faute incombe-t-elle également au système de combat... A l'avenir, je le modifierai, notamment pour l'histoire de la vitesse...

Citation :Comme l'a dit Fitz, ton style s'est nettement amélioré, mais il ne faut pas trop en abuser. En effet trop de métaphores s'annulent.
Les fautes aussi, il y en a beaucoup moins, mais j'en ai relevé plusieurs alors que je n'ai pas tout lu (liste à la fin).

Oui, c'est ce que je commence à comprendre ; d'un autre côté, c'est tentant d'en trop, ne serait-ce que pour se faire plaisir. Mais en relisant plus tard, je trouve ça assez gerbant, à force. J'en mets moins, dorénavant...

Citation :Il y a de l'épique façon Howard, c'est indiscutable, que ce soit dans tes descriptions et dans la succession des combats.
À ce sujet, j'ai trouvé qu'il y en avait bien trop, c'était lassant. Lorsque l'on traverse seul les lignes ennemies, on recherche avant tout la discrétion plutôt que l'affrontement. C'est ce que j'ai fait mais j'ai quand même du livrer beaucoup trop de combats à mon goût.

Oui, je m'en suis aperçu aussi... Il y en a trop... Je suis en train de faire une avh où l'on traverse également des lignes ennemies, mais ça ne se passe pas du tout pareil... Tu verras, peut-être !

Citation :De plus, en rajoutant ceux que je tuais automatiquement dans le récit, je suppose qu'on atteint un total de morts assez dantesque. C'est peut-être digne d'un Conan, mais je ne trouvais pas cela super crédible de la part d'un simple "soldat de guet lambda", fût-il le meilleur. J'aurais trouvé cela déjà plus réaliste avec un maître d'armes vétéran...

Vraiment ? J'aurai plutôt pensé que ça augmenterait le côté "épique". Ceci dit, du point de vue réaliste, je suis d'accord que...

Citation :L'autre revers de la médaille est qu'en dehors de ces combats, même si il y a beaucoup de trouvailles, il n' y a pas vraiment de situations variées. La trame est donc plus linéaire avec moins de liberté, ce qui est assez normal en temps de guerre. Néanmoins, je regrette un peu la liberté et l'imagination de tes précédentes AVHs.

Tiens, c'est aussi ce que je me suis dit après avoir fini l'AVH : il n'y a plus du tout le même esprit qu'à peine plus d'un an auparavant, et c'est peut-être dommage... D'un autre côté, j'ai vieilli, peut-être, et d'autre chose...
Par contre, c'est vrai que ce n'est pas très varié, pas du tout, même. Redface Et très très linéaire.

Citation :Sur les règles : ce sont de loin les meilleures de ta part jusqu'ici. Comme Fitz, j'ai toutefois trouvé inutile de relancer les dés à chaque assaut concernant la vitesse : une simple comparaison une fois pour toute en début de combat était suffisante et plus fluide.

Oui, je pense que c'est que je vais faire !

Citation :Que ce soit sur les règles ou le style, je pinaille, car les deux aspects sont très bons. C'est juste pour te faire "encore" progresser.
Quand on voit ton âge et ton style, c'est impressionnant. Vraiment, continue d'écrire...

Merci !

Citation :Fautes d'orthographe :
1 : des lignes sont fauchées
29 : votrr votre hache
(à ce sujet la flèche dans l'oeil ne va pas traverser les minuscules muscles de l'oeil pour atteindre le cerveau, ils ne sont pas sur le trajet)
136 : l'or à votre bourse
86 : essayez de vous reprendre
86 : ce qu'il va advenir (me semble plus correct)
30 : et de la récupérer
à ce sujet d'ailleurs je trouve très curieux que la lettre n'est pas été encore décachetée vu le temps écoulé depuis notre arrivée au camp.
145 : dans les poches

Exact ! Merci encore !

Citation :il me semble avoir vu également deux bizarreries, mais je n'en suis vraiment pas sûr :
- tu parles de hache dans l'équipement de départ dans les règles, mais on démarre avec une épée, et on prend une hache plus tard ?
- à un moment dans un § tu parles de point de vigueur au lieu d'endurance ?

Pour l'épée et la hache, c'est normal Wink

Le point de vigueur, c'est moi qui ai déliré...


Eh bien, Vic, merci d'avoir lu et feebacké mon avh ! Et à bientôt pour la suite, j'espère ! Wink
Répondre
#23
Il s’agit de la quatrième AVH d’Oorgan que je lis et malheureusement je pense que c’est celle que j’ai le moins apprécié. Elle n’est pas mauvaise pour autant mais je n’y ai pas retrouvé la fraicheur des précédentes, que ce soit au niveau du style ou des péripéties rencontrées.

Pourtant, c’est clairement la mieux écrite de toutes. Ton style a progressé d’une façon assez impressionnante et si on excepte des fautes encore un peu trop nombreuses, tu seras bientôt une des plus belles plumes des deux forums ! J’ai juste trouvé certaines métaphores un peu inutiles (produire une épée notamment). Il faut faire attention à ne pas tomber dans l’abus de ce côté-là (ce que fait parfois Tolkien et qui m’exaspère chez lui)

Les règles sont également les meilleures que tu aies produites. Simples mais efficaces, se rapprochant de celles des DF mais avec des dégâts variables et des points à répartir, ce qui est appréciable. Les combats ne sont pas trop longs et c’est une bonne chose car ils sont plutôt nombreux. Ils sont malheureusement également assez rébarbatifs à la longue car on affronte toujours les mêmes adversaires. C’était assez inévitable étant donné le scénario mais cela entraîne une certaine monotonie. On me l’avait également reproché pour l’Incident Umbrella et je me rends compte aujourd’hui à quel point c’était vrai.
L’autre point négatif, c’est que notre héros a un total d’Endurance surdimensionné par rapport à ses adversaires. C’est le même défaut que dans les DF, le réalisme en prend un sérieux coup. En outre, ce total de départ de 60 m’a semblé trop élevé, il n’est jamais descendu en deça de 20 dans mes tentatives et on a souvent l’occasion de se soigner. Le ramener à 40 pourrait peut-être être envisagé ?

L’histoire globale est sur le papier intéressante mais son application l’est un peu moins. Les deux batailles, au début et à la fin, sont scénaristiquement alléchantes mais leur concrétisation m’a déçu. Il s’agit seulement de tests à réussir et de combats à enchaîner. Il y a un manque de choix tactiques et de surprise ; on aurait par exemple pu imaginer quelques brefs combats de groupe, où on aurait pris la tête d’un bataillon durant quelques paragraphes.
La majeure partie de l’aventure, où l’on déambule dans les fameuses Montagnes de Sifflemort, m’a semblé assez ennuyeuse. Les paysages sont certes magnifiques, et on sent bien l’urgence de notre mission, mais cela manque vraiment de rebondissements, mis à part à la toute fin. La règle des repas m’a également semblé sous-exploitée puisque visiblement on en a largement assez pour notre périple.
L’ensemble est plutôt tourné vers la linéarité, à l’image de la Traversée Infernale et cela m’a un peu déçu. Tes précédentes AVH étaient nettement plus amusantes à découvrir car elles proposaient nombre de voies différentes.
J’ai en revanche bien aimé le fait qu’on incarne un futur grand héros et que des références soient faites à des moments qui deviendront ensuite historiques. Le coup du soleil quand on quitte le fort au 48 m’a également beaucoup plu.

La difficulté globale est assez élevée dans le sens où rater deux tests d’affilé s’avère souvent mortel. La première bataille m’a notamment semblé assez périlleuse de ce point de vue. J’ai fini l’AVH en deux tentatives seulement mais j’avoue que je ne jouais plus les combats vers la fin donc peut-être aurai-je péri de ce fait même si cela me surprendrait.

Mon feedback semble un peu sévère mais je le répète, le style et les règles sont tout à fait réussis et pour le futur c’est le plus important. Il te reste à passer plus de temps sur le contenu, et tenter de trouver des péripéties un poil plus surprenantes (ce qui n’est pas facile, je ne le sais que trop bien)
Il faut aussi dire que je suis désormais beaucoup moins attiré par les LDVELH/AVH « classiques » et que je cherche surtout maintenant des œuvres qui proposent quelque chose de nouveau. Ton AVH ne s’adresse donc pas à un public auquel j’appartiens donc ceci explique cela.

Pour finir, quelques erreurs relevées :

1 : Malgré la mort de leur supérieur
20 : elle est fini (il manque le e et j’aurait dit autre chose, la phrase sonne bizarrement)
20 : vous dissimuler derrière (derrière quoi ?)
22 : tu parles de vigueur au lieu de l’Endurance
17 : vous reprenez ensuite votre… (il manque le dernier mot)
29 : votrr hache (votre)
s’enfonce son visage (dans)
42 : en dépit la longue distance (il manque le de )
48 … votre hache pour les saluer (il manque le premier mot)
51 : il me semble que si le soldat meurt après les deux assauts, la possibilité n’est pas prise en compte.
86 : essayez de vous reprendrez (reprendre)
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#24
Je trouve que tu as fait d'énormes progrès niveau niveau style. Tu as atteint une forme d'élégance tout en gardant un esprit épique.

Après, ce n'est un secret pour personne que l'heroic fantasy n'est pas ma tasse de thé, et le scénario est par ailleurs très classique. Maintenant que ton style est bon, tu devrais peut-être chercher à innover, ce qui attirerait davantage les lecteurs. Je pense que tu t'es fait plaisir en écrivant cette histoire classique (ça te permet de te réapproprier des scènes, des ambiances existantes, de revivre à ta manière des récits qui t'ont plu), mais les lecteurs cherchent généralement quelque chose en plus. Wink
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#25
(31/01/2013, 10:21)Aragorn a écrit : Il s’agit de la quatrième AVH d’Oorgan que je lis et malheureusement je pense que c’est celle que j’ai le moins apprécié. Elle n’est pas mauvaise pour autant mais je n’y ai pas retrouvé la fraicheur des précédentes, que ce soit au niveau du style ou des péripéties rencontrées.

Oui, c'est ce qui ressort généralement dans les feeds précédents ; et je suis assez d'accord.

Citation :Pourtant, c’est clairement la mieux écrite de toutes. Ton style a progressé d’une façon assez impressionnante et si on excepte des fautes encore un peu trop nombreuses, tu seras bientôt une des plus belles plumes des deux forums ! J’ai juste trouvé certaines métaphores un peu inutiles (produire une épée notamment). Il faut faire attention à ne pas tomber dans l’abus de ce côté-là (ce que fait parfois Tolkien et qui m’exaspère chez lui)

Ahah, je me suis fait plaisir de ce côté-là, c'est clair ! Produire une épée, par contre, je crois que c'est une expression qui existe vraiment. (Comme métaphore, ça n'a guère d'intérêt, en effet.)

Citation :Les règles sont également les meilleures que tu aies produites. Simples mais efficaces, se rapprochant de celles des DF mais avec des dégâts variables et des points à répartir, ce qui est appréciable. Les combats ne sont pas trop longs et c’est une bonne chose car ils sont plutôt nombreux. Ils sont malheureusement également assez rébarbatifs à la longue car on affronte toujours les mêmes adversaires. C’était assez inévitable étant donné le scénario mais cela entraîne une certaine monotonie. On me l’avait également reproché pour l’Incident Umbrella et je me rends compte aujourd’hui à quel point c’était vrai.

Les règles, je vais peut-être juste changer la Vitesse, et ne faire jeter les dés qu'au début du combat.
J'avoue que j'ai été un peu fort sur les combats (en plus, je sais parfaitement que si j'avais l'AVH à lire, je ne les ferai pas !)

Citation :L’autre point négatif, c’est que notre héros a un total d’Endurance surdimensionné par rapport à ses adversaires. C’est le même défaut que dans les DF, le réalisme en prend un sérieux coup. En outre, ce total de départ de 60 m’a semblé trop élevé, il n’est jamais descendu en deça de 20 dans mes tentatives et on a souvent l’occasion de se soigner. Le ramener à 40 pourrait peut-être être envisagé ?

Ca m'a cassé la tête aussi, mais je n'avais pas trop le choix... A 40, y a des jours où ça fait un peu juste, quand même.

Citation :L’histoire globale est sur le papier intéressante mais son application l’est un peu moins. Les deux batailles, au début et à la fin, sont scénaristiquement alléchantes mais leur concrétisation m’a déçu. Il s’agit seulement de tests à réussir et de combats à enchaîner. Il y a un manque de choix tactiques et de surprise ; on aurait par exemple pu imaginer quelques brefs combats de groupe, où on aurait pris la tête d’un bataillon durant quelques paragraphes.

Oui, j'ai été ridicule de ce côté-là.

Citation :La majeure partie de l’aventure, où l’on déambule dans les fameuses Montagnes de Sifflemort, m’a semblé assez ennuyeuse. Les paysages sont certes magnifiques, et on sent bien l’urgence de notre mission, mais cela manque vraiment de rebondissements, mis à part à la toute fin.

Ca m'a gêné aussi... C'est pas une vraie AVH, plus des espèces de morceaux vaguement poétiques reliés entre eux...

Citation : La règle des repas m’a également semblé sous-exploitée puisque visiblement on en a largement assez pour notre périple.

Je n'y avais mais l'exploiter vraiment pourrait être intéressant.
Citation :L’ensemble est plutôt tourné vers la linéarité, à l’image de la Traversée Infernale et cela m’a un peu déçu. Tes précédentes AVH étaient nettement plus amusantes à découvrir car elles proposaient nombre de voies différentes.

Redface Mais après, sur un tel scénario, je ne sais pas comment ne pas être tourné vers la linéarité... Il s'agit bien d'une marche forcée du Sud au Nord à travers des montagnes aussi arides que monotones !

Citation :J’ai en revanche bien aimé le fait qu’on incarne un futur grand héros et que des références soient faites à des moments qui deviendront ensuite historiques. Le coup du soleil quand on quitte le fort au 48 m’a également beaucoup plu.

J'avoue, j'aime bien faire ça, je sais pas pourquoi ! Peut-être une influence tolkiennesque...

Citation :La difficulté globale est assez élevée dans le sens où rater deux tests d’affilé s’avère souvent mortel. La première bataille m’a notamment semblé assez périlleuse de ce point de vue. J’ai fini l’AVH en deux tentatives seulement mais j’avoue que je ne jouais plus les combats vers la fin donc peut-être aurai-je péri de ce fait même si cela me surprendrait.

Moi, ça ne me surprendrait pas. En tout cas, il y a trop de tests mortels, et en fait, c'est nul.

Citation :Mon feedback semble un peu sévère mais je le répète, le style et les règles sont tout à fait réussis et pour le futur c’est le plus important. Il te reste à passer plus de temps sur le contenu, et tenter de trouver des péripéties un poil plus surprenantes (ce qui n’est pas facile, je ne le sais que trop bien)

J'y arriverai, vous verrez, ahah !

Citation :Il faut aussi dire que je suis désormais beaucoup moins attiré par les LDVELH/AVH « classiques » et que je cherche surtout maintenant des œuvres qui proposent quelque chose de nouveau. Ton AVH ne s’adresse donc pas à un public auquel j’appartiens donc ceci explique cela.

Il faudrait que je cherche un peu plus dans l'original... Après, j'aime bien faire des avh de fantasy tranquille, sans prétention...

Citation :Pour finir, quelques erreurs relevées :

1 : Malgré la mort de leur supérieur
20 : elle est fini (il manque le e et j’aurait dit autre chose, la phrase sonne bizarrement)
20 : vous dissimuler derrière (derrière quoi ?)
22 : tu parles de vigueur au lieu de l’Endurance
17 : vous reprenez ensuite votre… (il manque le dernier mot)
29 : votrr hache (votre)
s’enfonce son visage (dans)
42 : en dépit la longue distance (il manque le de )
48 … votre hache pour les saluer (il manque le premier mot)
51 : il me semble que si le soldat meurt après les deux assauts, la possibilité n’est pas prise en compte.
86 : essayez de vous reprendrez (reprendre)

Merci Smile

(23/02/2013, 13:24)Alendir a écrit : Je trouve que tu as fait d'énormes progrès niveau niveau style. Tu as atteint une forme d'élégance tout en gardant un esprit épique.

Merci Big Grin C'est sans doute ce qu'il y a de plus réussi dans ce truc-là.

Citation :Après, ce n'est un secret pour personne que l'heroic fantasy n'est pas ma tasse de thé, et le scénario est par ailleurs très classique. Maintenant que ton style est bon, tu devrais peut-être chercher à innover, ce qui attirerait davantage les lecteurs. Je pense que tu t'es fait plaisir en écrivant cette histoire classique (ça te permet de te réapproprier des scènes, des ambiances existantes, de revivre à ta manière des récits qui t'ont plu), mais les lecteurs cherchent généralement quelque chose en plus. Wink

D'un autre côté, j'écris ce qui me fait plaisir ; après, j'aimerai peut-être chercher dans d'autres domaines.
Répondre
#26
Je suis d'accord avec "produire une épée" dans le sens de faire apparaître, surgir, sans-qu'on-ait-besoin-d'expliquer-le-mécanisme, et je trouve que c'est une manière élégante de suggérer de la soudaineté. Pour ta prochaine, je te suggère oulipiennement d'écrire du spontané avec la contrainte de ne jamais dire soudain. Et si tu veux deux autres contraintes, décris tous les combats sans un jet de dé à faire, et que nos décisions changent l'issue du combat: c'est vraiment un exercice qui va te bonifier, àmha.
AVH: Les noyés,  La chute.
Jeu: Conflux


Répondre
#27
(28/02/2013, 01:14)Zyx a écrit : Pour ta prochaine, je te suggère oulipiennement d'écrire du spontané avec la contrainte de ne jamais dire soudain.

C'est vrai que ce mot me revient un peu trop souvent...

Citation :Et si tu veux deux autres contraintes, décris tous les combats sans un jet de dé à faire, et que nos décisions changent l'issue du combat: c'est vraiment un exercice qui va te bonifier, àmha.

Ah oui, ça me bonifierait, c'est sûr. Mais c'est dur. (Quoique je vais sans doute essayer pour fois ou deux... )
Répondre
#28
Je crois que c'est Zemmour (paix à son âme) qui utilisait souvent la formule "la forme entraîne le fond", je trouve que dans cette aventure, c'est exactement l'effet contraire qui se produit.

J'ai eu l'impression que tu l'avais essentiellement utilisé comme un laboratoire pour parfaire ton écriture. Le problème c'est que du coup, la platitude de l'intrigue t'entraîne nécéssairement à générer souvent les mêmes choses et à multiplier les mêmes descriptions en dépit de ton vocabulaire étendu.

Par exemple, je ne sais pas combien de fois tu en viens à nous dire que la mort de tel ennemi se traduit par du sang qui jailli et le fait qu'il s'écroule, ce qui a renfoncé mon impression de me battre contre des clones sans épaisseur. Je dois aussi avouer que le fait d'incarner un messager ne m'a pas beaucoup emballé.

Au final, cette avh est loin de manquer de qualités (surtout littéraires), c'est simplement le choix de l'histoire qui ne m'a pas paru très judicieux. Tu es suffisamment doué pour ne pas avoir besoin d'en faire des caisses niveau style au point d'en négliger le reste.
Répondre
#29
Merci pour ce feedback, Syphil ! Smile

(01/03/2013, 16:27)Syphil a écrit : Je crois que c'est Zemmour (paix à son âme) qui utilisait souvent la formule "la forme entraîne le fond", je trouve que dans cette aventure, c'est exactement l'effet contraire qui se produit.

Oui, Zemmour n'est pas une référence, apparemment Tongue Mais tu as raison : le scénario était tel qu'on pouvait difficilement faire quelque chose de pas tellement linéaire dessus.

Citation :J'ai eu l'impression que tu l'avais essentiellement utilisé comme un laboratoire pour parfaire ton écriture.

Oui, c'est un peu ça.

Citation : Le problème c'est que du coup, la platitude de l'intrigue t'entraîne nécéssairement à générer souvent les mêmes choses et à multiplier les mêmes descriptions en dépit de ton vocabulaire étendu.

J'avais remarqué un peu la chose, sans penser que c'était dû à l'intrigue !

Citation :Par exemple, je ne sais pas combien de fois tu en viens à nous dire que la mort de tel ennemi se traduit par du sang qui jaillit et le fait qu'il s'écroule, ce qui a renfoncé mon impression de me battre contre des clones sans épaisseur.

J'aime bien ta façon de résumer la chose : parce qu'elle un peu cynique, et puis parce que c'est vrai. C'est sale, et assez répétitif, en fin de compte.

Citation :Je dois aussi avouer que le fait d'incarner un messager ne m'a pas beaucoup emballé.

C'est compréhensible !

Citation :Au final, cette avh est loin de manquer de qualités (surtout littéraires), c'est simplement le choix de l'histoire qui ne m'a pas paru très judicieux. Tu es suffisamment doué pour ne pas avoir besoin d'en faire des caisses niveau style au point d'en négliger le reste.

Oui, bah, la prochaine sera plus sobre de toute façon, hein ! Et moins linéaire et monotone-monolithique, aussi Wink Merci encore pour ce retour, qui m'a fait comprendre deux trois trucs intéressants que je n'avais pas vus dans les autres... Wink
Répondre
#30
(01/03/2013, 16:27)Syphil a écrit : Par exemple, je ne sais pas combien de fois tu en viens à nous dire que la mort de tel ennemi se traduit par du sang qui jailli et le fait qu'il s'écroule, ce qui a renfoncé mon impression de me battre contre des clones sans épaisseur. Je dois aussi avouer que le fait d'incarner un messager ne m'a pas beaucoup emballé.

Quant à ce point précis, il ne me semble pas qu'il y ait de problème: pour notre perso, ce ne sont même pas des ennemis qu'il brûle de tuer, ce sont des obstacles à sa mission.

Personnellemtn, mes ojections ( comme je l'avais dit ) étaient plutôt avec la mécanique de l'AVH ( adversaires meilleurs que nous et nous affublé d'un total irréaliste de points de Vie pour compenser… puisq'on est un futur héros légendaire mieux aurait fallu avoir des scores de 10 dans chaque carac au départ, et je pense qu'on aurait pu sérieusement diminuer l'Endurance alors… )
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)