Vampire La Mascarade : Bloodlines [PC seulement]
#1
Vampire La mascarade : Bloodlines, un jeu tiré de la licence White Wolft, si je me trompe pas.
Il est sorti le 19 novembre 2004 en france.
Genre : RPG
PEGI : 18

Donc, petit résumé :
Vous incarné un(e) nouveaux vampires dans Los Angeles. Vous avez le choix entre 7 clans et chaque clans va influencé votre manière de jouer. Le sexe de votre personnage aussi, de même que vous compétences social. (Persuasion, marchandage, intimidation et séduction).
Vous pouvez incarné que, hélas, des membres de la Camarilla.
Le choix de clan :
Brujah.
Gangrel.
Nosferatus.
Toreador.
Tremere.
Ventrue et Malkavien.

Les deux derniers clans ont des capacités de dialogues. Les ventrues peuvent influencé dans les conversation grâce à leurs pouvoir de domination et les Malkaviens, eux, peuvent influencer les autres grâce à leurs folies. Les conversations de ces derniers sont d'ailleurs très drôles, parfois.

Scénario :
Vous avez était étreint, mais hélas, votre sire n'à pas demander l'autorisation et le prince la fait exécuter pour violation de la loi. Mais, faisant preuve d'une mansuétude rare... (Mrgreen) Il vous épargne et vous intègre dans la Camarilla, il vous charge de retrouver un sarcophage qui pourrait contenir les restes d'un ancien, un très vieux vampires.

Le jeu en lui même :
Il est plutôt long, compté 25 heure pour le finir. Au moins.

Il y à deux styles de jeu : Les combats aux corps à corps, qui ce font en TPS. Et les combats à distances, qui ce font en FPS. Mais vous avez aussi diverses disciplines à votre disposition.

Exemple : Les Brujahs ont la célérités, la puissances et la présence, pour faire peur.
Les Gangrels peuvent appeler les secrets de Prothée et utilisé des griffes. Ils peuvent aussi utilisez les animaux à leurs avantages et être capables de résister aux dégâts...

Toutes ces disciplines consomme du sang. Le sang, vous l'obtenez en attrapant un humain et en le vidant de son sang... mais faut faire gaffe à pas le tuez si c'est un innocent. Sinon... vous perdez de l'humanité, ce qui vous donne un malus de résistance à la frénésie et influe vos dialogues. (Le personnages est plus violent si sont humanités est faible).

Si vous utilisez des disciplines voyantes devant tout le monde, vous violé la mascarade. Si vous la violez trop, vous risqué fort d'être traqué par des chasseurs de vampires et d'autres vampires. Au bout de cinq... la partie s'arrête.

Le jeu est complexe en lui même... mais il souffre de bugs, très nombreux, d'une instabilité très agaçante... selon toute probabilité, il à était programmé avec les pieds.

Point faible :
- Bug
- BUUUUGGG ! -_-"
- Problème de compatibilité.

Point fort :
- Plusieurs chemins d'accès.
- Respect du JDR (J'ai le livre de règles des deux versions, Dark ages et la mascarade).
- Jouabilité
- Incarné un vampire. (Un vrai vampire, pas ceux de Twillight).
- L'effet de la bête.


Score : 15/20
Un jeu à acheté, mais faut faire attention, car les bugs, c'est soulants, surtout quand le jeu marche pas. ^^ Pour tout les fans de vampires.
[Image: 99416.jpg]
Un livre dont vous êtes le héros écrit.
Le F.O.U, Front Orthographique Uni :
http://lefou.forumsactifs.net/forum.htm
Répondre
#2
Un de mes amis me l'a conseillé, je l'avais acheté à 5 euros il me semble dans les bacs de la fnac...

Je l'ai installé. Séquence d'intro... c'est moche, c'est pâté, c'est pixel, beurk, j'ai rarement eu envie de vomir en jouant à un jeu, mais là ça m'a laissé nauséeux... j'a pas tenu 15 minutes. Désinstallation, jeu rangé dans ma boîte à chaussures "pour plus tard".

Dommage, j'aime bien l'histoire de Vampires : la Mascarade. J'avais une campagne complètement parodique avec un MJ déjanté. On avait réussi à négocier que l'antédéluvien Malkav' ne fasse pas la fin du monde si on soudoie le MJ avec une canette de Sprite.
Il ne faut pas attendre d'être heureux pour sourire... il faut sourire pour être heureux.
Répondre
#3
Tout simplement mon jeu préféré, à moins que ce ne soit Deus Ex, en tout cas c'est bien l'un des deux!

Pour les bugs il y a déjà le patch officiel à installer, qui résout la plupart des pbs.
Un autre truc au début, c'est de cocher (ou décocher, je ne sais plus) la "vue souris", sinon c'est injouable.

Je recommande d'incarner au moins une fois un personnage du clan malkavien.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#4
Bon ce topic m'a donné envie d'en dire un peu plus sur ce jeu, et mes raisons qui font que je l'apprécie autant, sans oublier quand même les points négatifs.

Les +:

-Un contexte en béton.
J'ai particulièrement apprécié toute la mythologie qui explique la naissance des vampires, avec Caïn le fondateur. En gros le jeu (ou le JDR) reprend le personnage biblique en expliquant que Caïn est le premier vampire, et qu'il a donné ensuite naissance à une deuxième génération, et eux-même à une troisième, etc. Au fil du temps, ces différentes générations se sont livrées à des guerres complexes, des jeux d'influence, et à force plus personne ne sait qui tire les ficelles. Les vampires anciens sont les plus puissants, car au fil des générations le "sang" s'appauvrit. Mais il n'agissent plus directement, ils se contentent de pousser leurs pions, qui sont des vampires plus jeunes de leur lignée. Certains disent qu'ils sont endormis, et que ce sont en fait des générations plus récentes (disons la 3ème ou 4ème) qui est vraiment à l'oeuvre. Il est possible pour des jeunes vampires de "tuer leur père" pour gagner en influence, mais c'est très mal vu et en général sévèrement puni.

-Des personnages complexes et travaillés.
En plus de cette histoire, il y a les clans qui ont chacun leur particularité. C'est vraiment bien pensé pour le jeu vidéo. Certains sont plus près de la Bête, plus sauvages comme les Gangrels, d'autres plus raffinés, encore très humains comme les Toreadors. Certains sont fous, ce sont les Malkaviens qui peuvent, comme l'a dit Undred, influencer les autres en lâchant leur propre folie dans le cerveau de leurs cibles humaines. Il y a ausi les Tremere qui usent de sorcellerie. Les Nosferatu sont eux les rois de la dissimulation car il sont hydeux et reconnaissables immédiatement par les humains.
Les compétences sont donc très variées, et diffèrent en fontion du clan choisi.
Il y a aussi les Goules, qui sont des humains qui acceptent de servir de nourriture, et qui en buvant un peu de sang de vampire deviennent plus fort que la moyenne des humains.
Certains aspects du JDR sont simplement évoqués comme les Giovanni qui sont des Nécromancien, et les fameux Loup-Garous qui sont bien plus puissants que les vampires, et si vous en croisez un vous êtes mort. Cela donne vers la fin du jeu un passage qui m'a toujours fait flipper.

-Des possibilités de dialogues d'une grande richesse.
Rien que pour les multiples options de dialogue, ce jeu offre des tas de possibilités (en plus des particularités des clans de vampire). Si on est assez fort dans une compétence, il y a des options spéciales de persuasion, de séduction, ou d'intimidation (et de folie pour les Malkav').

-Un scénario soigné.
Ok la trame est assez linéaire, et on peut jouer une bonne partie du jeu sans que les fins possibles ne soient occultées. Ce n'est en général qu'à la fin que nos actes peuvent nous fermer certaines voies. Mais l'histoire se tient bien, notre "tuteur" le vampire Jack est très charismatique, et on croise des tas de PNJ différents qui essaient de nous convaincre de choisir leur camp (sauf Jack justement). Mention spéciale à Jeannette et Therese de l'Asylum Club

-Une durée de vie de très bonne facture.
Rejouer un Malkav est très intéressant pour une deuxième tentative. Les dialogues sont en effet spécifiques pour eux! Et puis il y a le plaisir d'essayer d'autres compétences.

Les -:

-Des temps de chargement atrocement longs (heureusement il y a des textes pour patienter)
-Patch officiel obligatoire (il reste encore des pbs parfois)
-Une violence qui peut vraiment choquer, même si on a plus de 18ans. Je me souviens encore du passage chez le "dentiste", ou encore toute l'enquête de la "snuff movie". Je pense que si j'avais joué à ce truc ado ça m'aurait vraiment troublé. Et il y a d'autres passages trash. C'est tout de même ponctué par certains autres plutôt humoristiques, qui viennent à point nommé.

Edition: en même temps cette ambiance glauque est aussi un point positif du jeu!
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)