Extrait de "lorsque pleurent les anges "avec le TU employé
#1
Voilà un extrait d'une de mes prochaines avh's où je décide d'abandonner le VOUS classique pour le TU plus proche. Je pense que le contexte post apo pourrait convenir à cet emploi (à noter que je vais employer pas mal de mot familiers voire issus de l'argot populaire ex : bagnole ou caisse pour voiture, flingué ou buté pour tuer etc...). J'attends vos réactions !

"Samedi 21 Août 2010.

Le réveil sonne discrètement à 6h00. Tu te réveilles rapidement et regardes immédiatement par le fenêtre : pas d'infectés sur le parking, en bas de la tour.
Voilà une semaine que tu squattes cet immeuble de l'avenue Vauban, à Toulon. Les infectés semblent avoir déserté la ville et s'être barré pour la ville voisine, la Valette. Il faut dire qu'avec plus de 160.000 habitants, une ville devenue silencieuse en quelques jours fait froid dans le dos. Tu as été forcé de te retrancher au quinzième étage de cette tour HLM et attendre que la folie se tasse dans les rues de ta ville. Ce fût un véritable cauchemar : des centaines d'infectés mordant, griffant, déchirant, frappant, dévorant des centaines d'innocents trop paniqués pour se défendre ou trop occupés à défendre leurs proches. Tu as réussi à dégommer deux ou trois infectés récalcitrants, tu as bloqué l'escalier depuis le rez-de-chaussée et tu vis ici depuis 6 jours. Durant cette longue semaine d'emprisonnement volontaire, tu as eu le temps de réflechir aux dernières infos dont tu disposes et à ce qu'il va falloir faire rapidement. Lentement, tu repenses à ce que tu sais sur cette catastrophe sans précédent :"


Et oui vous n'aurez pas la suite ! bon alors qu'en pensez-vous ? Wink
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#2
Il va bientôt y avoir davantage d'AVH post-apo que fantasy sur Xho si ça continue comme ça ! Smile

Des petites fautes :
barré > barrés
fût > fut
réflechir > réfléchir

Le ton n'est pas mal, mais je pense que tu obtiendrais mieux un effet « parlé » en sabrant dans les adverbes (« discrètement », « rapidement », « immédiatement », tout ça dès les deux premières phrases, ça plombe un peu le début) et en faisant des phrases plus courtes (ça vaut surtout pour celle où quinze participes présents se suivent en rangs d'oignon).
"Hey it's me, I'm dynamite and I don't know why"
Répondre
#3
Ok pour les adverbes, j'en prends note, idem pour les participes présents.

Pour les fautes d'ortho, je n'ai pas vérifié c'est la version de travail sur ADVELH.

Et bien si le post apo prend le pas, c'est bien, on changera un peu d'univers, c'est plutôt cool les vagues de genres qui changent au fil des années, non ?!
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#4
Citation :Les infectés semblent avoir déserté la ville et s'être barré pour la ville voisine
Meneldur m'a pris de vitesse pour "s'être barrés" par contre, est-ce que tu ne trouves pas que la répétition du mot "ville" n'est pas un peu malheureux ?

Je mettrais plutôt
"On dirait que les infectés ont déserté la place et se sont barrés dans la ville voisine"
pour faire encore plus dans le "parlé"... (Le "semble" un peu soutenu dénote un peu avec "se barrer")

my 2 cents, si tu apprécies le coup de main ^^
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#5
Je pense que l'emploi de la deuxième personne du singulier peut le faire mais attention à ne pas trop focaliser là-dessus pour autant. "Tu as fais si, tu as fait ça....". D'autres tournures de phrases peuvent te permette de soulager légèrement la prose.

Par exemple : "Tu as réussi à dégommer deux ou trois infectés récalcitrants, tu as bloqué l'escalier depuis le rez-de-chaussée et tu vis ici depuis 6 jours...". On pourrait envisager "Après avoir réussi à dégommer deux ou trois infectés récalcitrants, tu as bloqué l'escalier depuis le rez-de-chaussée. Et tout ça remonte à bientôt six jours.". C'est vraiment un exemple pour illustrer !

Bon, c'est pas grand chose, mais ça rendra sur le long terme le texte moins lourd.

En tout cas, ça commence bien ! Moi qui suis en plein "The Walking Dead", je ne me sens pas dépaysé !
Répondre
#6
J'avoue que j'ai toujours eu beaucoup de mal avec le "tu".
Le "je" ne me passionne pas mais je fais avec, le "vous" et le "il" sont mes favoris. Mais le "tu"... Erf :-/
La violence n'est pas la bonne réponse !
La violence est la question. La bonne réponse est "oui".
Répondre
#7
Bon je prend note des conseils précis et pointus de vos regards acérés ! Allez Sunk, au taff !
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)