Critères de classement pour les aventures
#16
En fait, pour être tout à fait honnête, plus ça va, et plus les deux critères "linéarité" et "difficulté" je les aime de moins en moins...
C'est des critères sur lesquels, nous, connaisseurs d'AVH, on n'arrive pas à ce mettre d'accord sur ce qu'ils veulent dire vraiment. Comment voulez vous que ça disent quelque chose à quelqu'un qui s'initie aux AVH ?
Je sais pas ça veut pas dire grand chose, et ça pourrait desservir des AVH.
Plus ça va, moins j'aime ces deux critères...
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#17
Je propose un système de « tag » qui me semble plus simple pour les personnes en charge de réaliser le MCD, pour les programmeurs & pour les utilisateurs. En plus d’éviter des prises de tête inutiles, cela a également l’avantage d’être évolutif et permet un enrichissement progressif et surtout non-systématique des œuvres.

Une œuvre :
- Titre
- Auteurs (1,n)
- Traducteurs (0,n)
- Série (0,1)
- Nombre de paragraphes
- Année de parution
- Tags (0,n)

Un tag :
- Nom du tag
- Type de tag (règles, genre, époque, linéarité, difficulté, jouabilité, yaz, ambiance…)

Une série :
- Un nom de série

Exemples de tags de règle : Loup Solitaire, DF, Sans dé, etc.
Exemples de tags de genre : horreur, fantastique, fantasy, etc.
Exemples de tag d’époque : médiéval, futuriste, contemporain etc.
Exemples de tag de difficulté : facile, difficile, injouable, jouable, etc.
Exemples de tag de linéarité : faible, OTP, moyenne,…
Exemples de tag de Yaz : Yaz d’or, Yaz d’argent, Yaz de bronze.
Exemples de tag d’ambiance : humoristique, onirique, gore, peur, poétique etc.
Autres tags : AVH collective, perle, ...

Et ça se décline presque à l’infini...

Cela n’empêchera pas non plus d’avoir une base correctement normalisée et des requêtes de recherche pertinentes.

On aura en fait deux outils:
- Les tris « classiques » : par nom d’auteur/de titre/de série, année de parution, nb de paragraphes (ASC/DESC)
- Les filtres de tags (des checkbox ?)

Cela ne compliquera pas non plus l’écriture des requêtes : au contraire celles-ci seront plus uniformisées.

Voilà pour moi, mais ce n’est qu’une idée (de fin de soirée).
Répondre
#18
Ben ouais. Des tags, quoi. Tongue
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#19
Euh...oui...en bref ! Lool
Répondre
#20
Akka a écrit :Il me semble difficile d'évaluer cette liberté autrement qu'avec une appréciation qualitative. L'auteur et les lecteurs me semblent tous aptes à pouvoir porter un jugement sur le coup.

Peut-être qu'Alendir pourrait intervenir sur ce critère, il a travaillé sur le sujet. Pour moi un critère simple à mettre en place et calculable par l'auteur (qui connaît son oeuvre sur le bout des doigts) est tout simplement:

Linéarité = Chemin le plus court (en nombre de sections) / Nombre total de sections
Si Linéarité = 1, c'est un roman.
Si Linéarité est proche de zéro, c'est Mascarade mortelle.

Concernant la difficulté, aucun critère objectif ne peut être établi. En effet, même si l'auteur se lance dans des calculs de probas très poussés, il ne pourra jamais prendre en compte l'aspect "choix" (un choix entre 2 options n'a pas p=0.5 chances d'être retenu, ce choix dépend de la description de l'auteur et de la façon de raisonner du lecteur). Pour cette raison, je propose:

Difficulté = Nombre moyen de tentatives

Ce critère pourrait être établi en moyennant les infos reccueillies dans les feedbacks (ce qui suppose que les lecteurs notent leur nombre d'essais).

Enfin, concernant la densité des règles, un critère très simple pourrait être:

Règles = Nombre de pages de règles (ou nombre de caractères si on veut être rigoureux)
Répondre
#21
La difficulté peut être basée soit :
- Sur les combats et tests aléatoires présents sur le bon chemin (ça c'est mesurable)
- le bon chemin à découvrir (ça l'est un peu mois mais bon on sera tous d'accord pour dire que Mascarade Mortelle est plus facile que Labyrinthe par exemple^^)
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#22
C'est quoi le bon chemin?
Répondre
#23
Le chemin qu'il faut suivre pour finir l'AVH, la voie qui mène à la victoire (et s'il y en a plusieurs le plus "facile").
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#24
Ok, mais dans ce cas si tu calcules la difficulté du bon chemin, un OTP pourra parfois être qualifié de "facile". En fait pour vraiment mesurer la difficulté, tu dois cumuler les 2 analyses que tu proposes (calcul sur le bon chemin + appréciation de "l'intuitivité" du bon chemin). Le résultat est forcément subjectif.
Répondre
#25
De toute manière il n'existe pas de one-true-path facile je pense, on peut juste mesurer à quel point il est difficile par le nombre de choix obligatoires à faire (plus il y en a et plus c'est dur) et effectivement leur logique ce qui est le plus difficile. ( et subjectif)
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#26
Bon, "l'expert en linéarité" arrive et livre son avis :

-On ne peut pas vraiment calculer la linéarité, d'autant plus qu'il y a plusieurs perceptions de la linéarité (structurelle, scénaristique, structurelle + difficulté). Un moyen simple c'est de visualiser le graphe mais ça ne donne qu'une idée, et seulement de la linéarité structurelle.
Donc soit on fait un sondage pour chaque AVH pour noter la linéarité (infaisable, parce qu'il faut que les lecteurs répondent et qu'en plus ils l'aient lue pas mal de fois), soit que je trace le graphe pour chaque AVH (j'ai créé un programme pour ça, mais certaines aventures sont agencées de telle sorte qu'il plante, et franchement, j'ai la flemme de faire 200 aventures et corriger toutes les imperfections -un numéro de paragraphe qui manque fait planter le truc). Donc dans ce dernier cas il faudrait que je refasse un programme plus efficace... c'est peut-être pas la priorité des priorité.

-Pour la difficulté (si on prend en compte les règles, pas le nombre de PFA), là c'est impossible à programmer, faudra se soumettre à l'avis des lecteurs, mais là encore il faut qu'il y ait un certain échantillonage.

Donc si on utilise ces critères, ce seront sans doute les auteurs qui pour un moment décideront quelles valeurs mettre, et on pourra modifier ensuite, avec une meilleure pertinence, mais qui restera relative. Sinon, on peut ne pas les mettre du tout...
En tant que devin amateur, pense qu'au final on va les garder, mais qu'on utilisera un nombre de niveaux/degrés très limité, sans doute trois : faible-moyen-élevé. Une précision supérieure serait illusoire, à la rigueur 5 niveaux.
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#27
Pour clarifier certaines choses, il faut différencier le fond, les données pures, de la forme, la manière dont on les rend accessible à l'internaute.

Le fond

Le travail de l'archiviste se centre sur le premier. Il doit :
  • Établir la liste des critères utiles permettant de classer une aventure
  • Établir les valeurs que peuvent prendre chacun de ces critères
    Ces critères doivent être le plus restrictifs possible.
    Exemples :
    • Nombre de sections : nombre entier supérieur à 1
    • Genre : entre 1 et 3 valeur(s) dans la liste suivante : Aventures, Medfan, Sf, Fantastique, Horreur, Gore, Policier, Comédie, Drame, Western, Guerre, Catastrophe.
      (note : va falloir me fusionner des genres, y'en a un peu trop là)
    • Difficulté : 1 valeur dans la liste suivante : Facile, Moyen, Difficile
  • Remplir le tableau correspondant pour toutes les aventures du site

Les deux premiers points avancent bien, restent à formaliser tout cela pour pouvoir tranquillement passer au troisième.

La forme

Un autre point sur lequel le débat fait rage, et où des idées intéressantes ont été suggérées. C'est plus un travail de design et d'ergonomie.

La première règle, c'est d'établir une hiérarchie entre les critères, comme beaucoup de personnes l'ont naturellement fait.
  • Quelles sont les informations primordiales, à toujours indiquer si possible ?
  • Quels sont les critères de tri principaux que les lecteurs utiliseront le plus, et qui doivent donc être en accès rapide ?
  • Quels sont les critères importants, qui doivent apparaître dans la liste générale des aventures ?
  • Quels sont les informations de précision, qui n'ont pas de raison d'apparaître, ou seulement sur la page la plus détaillée ?

Je reprends les schémas moches que j'ai fait, pour mieux me faire comprendre. C'est aussi l'occasion de mieux visualiser les contraintes de place.

[Image: 832639avhordering.jpg]
[Image: 684980avhordering2.jpg]

Voilà, donc encore de nouvelles questions : pour chaque critère, quelle est son importance, et donc sa position ?

Remarquez que je considère aussi les versions disponibles de l'aventure (que pdf, jouable en ligne, papier) comme des critères de choix. Un vieux sondage avait par exemple démontré que beaucoup de gens préféraient les lire en ligne. De même, la présence d'illustrations peut être un critère.

Il faut aussi lui attribuer une méthode d'affichage intelligente, pour que tout tienne et reste lisible. Les mots-clé (=tags pour moi) sont courts et s'adaptent à beaucoup de choses, mais je suis aussi très intéressé par l'idée des icônes, qui sont encore plus petites et parfois plus parlantes. Un trophée du bon métal pour un Yaz, un symbole "interdit aux dés" pour une aventure sans hasard, un micro-logo Défis Fantastiques pour un DF-like...
Répondre
#28
(05/11/2011, 00:17)Skarn a écrit : Il faut aussi lui attribuer une méthode d'affichage intelligente, pour que tout tienne et reste lisible. Les mots-clé (=tags pour moi) sont courts et s'adaptent à beaucoup de choses, mais je suis aussi très intéressé par l'idée des icônes, qui sont encore plus petites et parfois plus parlantes. Un trophée du bon métal pour un Yaz, un symbole "interdit aux dés" pour une aventure sans hasard, un micro-logo Défis Fantastiques pour un DF-like...
On pourrait effectivement faire un mix entre les tags et les icônes, c'est une bonne idée.

Pour la difficulté de l'AVH, je viens de penser à une autre estimation qui "engoberait" toutes les facettes de celle-ci : nombre approximatif de relecture nécessaire pour finir l'aventure. mefiant
Ainsi, un OTP sera aussi difficile q'une AVH statisquement difficile. Il nous suffit de mettre en face de chacun des 5 niveaux (facile, moyen, difficile, très difficile, vous êtes malades d'essayer ce truc) une plage de relecture. Comme ça, le néophyte à au moins une information, mais pas la nature de la difficulté (statistique, OTP, etc...).
C'est un bon compromis, non ?
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#29
(05/11/2011, 00:17)Skarn a écrit : Genre : entre 1 et 3 valeur(s) dans la liste suivante : Aventures, Medfan, Sf, Fantastique, Horreur, Gore, Policier, Comédie, Drame, Western, Guerre, Catastrophe.
(note : va falloir me fusionner des genres, y'en a un peu trop là)

Peut-être séparer « genre » et « univers » ?
Genre : Aventure, Horreur, Policier, Comédie, Drame, Guerre
Univers : Fantasy, Fantastique, Science-fiction, Contemporain, Historique
"Hey it's me, I'm dynamite and I don't know why"
Répondre
#30
(05/11/2011, 10:07)Meneldur a écrit : Peut-être séparer « genre » et « univers » ?
Genre : Aventure, Horreur, Policier, Comédie, Drame, Guerre
Univers : Fantasy, Fantastique, Science-fiction, Contemporain, Historique
C'est une bonne idée, ça permettrait d'inclure les AVH utilisant un univers déjà connu (Alien, par exemple). Dans ce dernier cas, il faut juste se demander si, soit on crée juste un tag genre "crossover" ou "fanfic" qui viendra en plus de l'univers classique (SF par exemple), soit on crée un tag par univers (alien, resident evil...) et celui-ci remplacerait (ou pas) le tag univers général (ex : SF serait replacé par alien).


— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)