[01] Le Sorcier de la Montagne de Feu (Jackson & Livingstone)
#1
Le Sorcier de la Montagne de Feu est le premier des LDVH parus - enfin, l'un des premiers, en tout cas. Et à ce titre, on a souvent tendance à le considérer avec indulgence, en disant qu'on ne peut pas être parfait du premier coup, et ainsi de suite. Mais je l'ai découvert sur le tard, après avoir lu un grand nombre de LDVH. En fait, j'aurais pu le lire plus tôt, mais je n'en avais jamais ressenti l'envie, et je l'avais systématiquement reposé dans le rayon livres du supermarché où je me fournissais, pour jeter mon dévolu sur un autre bouquin - un LS, en général. Cependant, le côté collectionneur a fini par me rattraper, et je l'ai finalement acheté.

Conclusion : je n'aime pas Le Sorcier de la Montagne de Feu. Le scénario est inexistant, le style est plat, et ce n'est au final qu'un porte-monstre-trésor comme tant d'autres LDVH qui ont suivi. Le fait qu'il soit le premier ne change rien à l'affaire, je m'ennuie comme un rat mort en lisant ce bouquin (comme dirait l'inventeur de la dératisation par l'emploi de laxatifs, hein, monsieur Desproges ?), et j'ai dû me faire violence pour le finir. Je l'ai rangé et il est peu probable que je le rouvre jamais, à part peut-être pour jeter un oeil aux illustrations. Et encore.

Au final, ne vaut que pour son aspect de curiosité. Il faut une sacrée dose de nostalgie pour pouvoir l'apprécier, semble-t-il, chose que je n'ai pas.

Note : 35%
Répondre
#2
Ca a été un de mes premiers DF donc je suis plus indulgent que toi. C'est sûr que l'histoire est plate et sans originalité. (mais comme c'est le premier il a l'excuse). Toutefois, sa lecture ne m'ennuie pas contrairement à toi et je le trouve même assez agréable à parcourir. Smile

Je lui donnerais personnelement un 74 %. (agréable mais rien d'exceptionnel, manque d'originalité certain)
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#3
Il est certain (pour moi) que ce n'est objectivement pas un livre terrible. Le scénario est simpliste, les diverses rencontres n'ont généralement rien d'exceptionnel et le méchant est des plus basiques.

Maintenant, je pense qu'on ne peut justement pas faire abstraction du fait que ça a été le précurseur de tous les LDVH qui ont suivi. En littérature, on ne jugera pas de la même façon un roman du XIXème siècle et un roman publié en 2006. C'est un peu la même chose ici.

Version numérisée et illustrée de Au coeur d'un cercle de sable et d'eau
Répondre
#4
Je vais complètement dans le sens d'Outremer : il est impossible de juger Le Sorcier à la lumière de ses successeurs puisqu'ils n'auraient précisément jamais existés sans lui.

Bref, même si il n'est pas original, c'est celui qui a inventé le KTS qui est un modèle sur lequel se base la quasi-totalité des DF (même Les Mercenaires du Levant...) et il est donc pour moi illogique de dire "C'est un KTS basique".

Sur le bouquin par lui-même, il ne casse pas des briques, c'est certain, mais le fait que ce soit mon premier LDVELH m'incite à la clémence.

Clémence dont je fais beaucoup moins preuve quand on me parle du DF n°2, par exemple...


Répondre
#5
Si la majorité sont des KTS-kill the sorcerer (a serail killer! toum! , un quoi?? a serial killer! toum! , un quoi?? , ben ... un serial killer , un tueur en serie , quoi..., a!!! a seriel killer!! toum!!) comment appelle tu des livres comme "la foret de la malediction " ou le but est de trouver un artefact (les deux parties du marteau) , ou "la galaxie tragique" ou le but est simplement de survivre et trouver son chemin?
(Simple curiosité de ma part , pour voir si tout a vraiment un nom en ce bas monde??)

Sinon , poiur ne pas trop devier du sujet , c'est vrai que du point de vue nostalgie , le Sorcier de la montagne de feu est iremplacable , mais qu'au niveau originalité , il laisse un peu plus a desirer...mais ce n'est pas ce qu'on lui demande , il a sa place dans toutes nos bibliotheques de toute facon!! (enfin , j'espere!!LOL)
Répondre
#6
La Forêt de la Malédiction est logiquement un FTH (Find the Hammer) tandis que la Galaxie Tragique est manifestement un GHA (Go Home Alive). ^_^
Répondre
#7
La sorcière des neiges serait alors à la fois un KTS (Kill The Sorceress, petite nuance par rapport au KTS classique) et un GHA (Go Home Alive) ?
Répondre
#8
Ce n'est pas vraiment Go Home Alive, dans la sorciere des neiges , car , notre rude aventurier , tel Lucky Luke , n'a pas de chez soi connu.
Le veritable but est de survivre , enfin plus excactement de se liberer du sortilege de mort, non de rentrer a la maison.
Répondre
#9
Citation : "la Galaxie Tragique est manifestement un GHA (Go Home Alive)".
Je dirais plutôt que la Galaxie tragique est un RATP (Retourne A Ta Planète). Restons français !
Répondre
#10
Dommage que le Sorcier n'est pas un TMLBALD (comprenne qui voudra)
[Image: style7,WhiteRaven.png]
Répondre
#11
H.d.V a écrit :Je vais complètement dans le sens d'Outremer : il est impossible de juger Le Sorcier à la lumière de ses successeurs puisqu'ils n'auraient précisément jamais existés sans lui.

Bref, même si il n'est pas original, c'est celui qui a inventé le KTS qui est un modèle sur lequel se base la quasi-totalité des DF (même Les Mercenaires du Levant...) et il est donc pour moi illogique de dire "C'est un KTS basique".
Complètement d'accord avec cette analyse.

Nonobstant cette considération, j'aime beaucoup Le Sorcier de la Montagne de Feu. L'exploration est intéressante et pas rébarbative grâce aux différents chemins. Peut-être est-ce dû aussi à mon habitude de ne JAMAIS tracer le moindre plan quand j'explore un LDVELH... Tongue (allez, j'en ai fait un petit pour La Créature Venue du Chaos, mais chut)
La 2ème partie du livre avec le labyrinthe de Zagor est extra, et les rencontres avec le dragon et surtout le sorcier sont d'excellents souvenirs de mes premières aventures. Je ne suis pas assez blasé pour effacer ces souvenirs.
Le fin du fin : pour finir il faut 3 clefs, ce qui oblige à tout se retaper pour les trouver si on ne les a pas. Le challenge n'en est que plus excitant : on a hâte de le relire et on a de cesse jusqu'à ce qu'on trouve ces fichues clefs !^^
Répondre
#12
H.d.V a écrit :il est donc pour moi illogique de dire "C'est un KTS basique"
Je ne vois pas en quoi c'est illogique. Le Sorcier n'a pas de scénario, excepté ça : Kill-The-Sorcerer. Comme l'a dit Mad Dog sur le forum de Landar, ça n'est qu'une espèce de compte-rendu interactif d'une partie de D&D. Je sais pas vous, mais moi, ça m'ennuie. Si on n'a pas de souvenirs nostalgiques avec lui, il n'a pas grand intérêt : dans le cas fortement hypothétique où je devais faire découvrir les LDVH à quelqu'un, ce n'est clairement pas celui-là que je lui prêterais (plutôt le premier LS).

De façon générale, ce genre de labyrinthe souterrain a tendance à me faire dormir. Dresser des plans de couloirs et de pièces ne m'a jamais passionné, pas plus que refaire le livre dix fois pour trouver les quinze objets indispensables à la victoire. Ce pourquoi j'aime Loup Solitaire (sauf le 7) et Xhoromag Mrgreen
Répondre
#13
Et bien, c'est comme si tu disais que Wolfenstein 3 D était un "Doom-like" basique. Ce ne serait pas logique, car c'est ce jeu qui a inventé le modèle du Doom-Like. Après, tu conviendras qu'il est facile de broder un scénar' plus évolué et compliqué, mais je le redis, on ne peut pas juger le Sorcier à la lumière de ses successeurs.

Sans le Sorcier, pas de Mercenaires du Levant ou de Dragon de la Nuit (pour prendre des livres que tu apprécies) !


Répondre
#14
Meneldur a écrit :Comme l'a dit Mad Dog sur le forum de Landar, ça n'est qu'une espèce de compte-rendu interactif d'une partie de D&D.

Mouaif, faudrait pas falloir à déformer ce que je dis. J'ai effectivement dit que c'était un brouillon, ainsi qu'une expérience pour communiquer l'univers du jeu de rôle à travers la lecture.
Ceci dit, d'un autre côté, si c'est vrai qu'on fera "largement" mieux après, pour un début, c'est pas si mal.
Enfin, personnellement, j'ai pas vraiment eu l'impression d'avoir été arnaqué et je l'ai lu deux fois, non sans déplaisir. (Une fois sur la banquette arrière d'une voiture où j'attendais quelqu'un, et je me suis arrêté au labyrinthe, complètement paumé, une autre fois sur un bureau avec un crayon et tout et tout pour le faire en entier!) Ca se tiens bien, et y a même quelques gags par-ci par là.


Petite illustration trouvée sur bash.fr

<Manfred> Tiens, je me suis remis à jouer à Doom
<huaaa> C'est quoi ça?
<Manfred> Ben tu sais, un jeu sur pc, tu as ton flingue devant toi, tu tires sur des monstres
<huaaa> Ah, comme un doom-like
<Manfred> ...
Répondre
#15
Pas de souvenirs ? Moi je me souviens de points assez marquants. Notamment pour le fait qu'on gagne des points de chance chaque fois qu'on gagne des trésors (Ensuite, si vous écumez un peu les bouquinistes, vous tombez quelquefois sur beaucoup de Sorcier de la montagne de Feu, dont la feuille d'aventure a été remplie au papier et la dernière partie n'est pas gommée, et le petits gamins qui ont pas lu les règles se retrouvent avec 17 en chance).

Et l'autre souvenir, donc le digne héritier est la série Sorcellerie !, c'est les noms des monstres en majuscule. "Vous vous faîtes attaquer par un MINUSCULE GOBELIN"
Il ne faut pas attendre d'être heureux pour sourire... il faut sourire pour être heureux.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)