Hunter Episode 1 :Traque dans les montagnes
#16
L'idée du tigre à dents de sabre et d'homme des cavernes m'a l'air sympa Smile
Effectivement il peut être intéressant de varier les contextes. Yep
[Image: litteraction5.png]Littéraction.fr
Le site de livres-jeux dont VOUS êtes l'auteur !
Répondre
#17
Je trouve qu'il s'agit d'une expérience intéressante mais au final assez frustrante. Déjà, l'aventure est trop courte même si certains itinéraires permettent de se balader un certain moment avant de trouver un grizzly. Plus que de la centaine de paragraphes, cela est dû aux nombreux itinéraires et aux fins victorieuses variées puisqu'il y a apparemment trois ours différents. Sachant que l'aventure est très facile, j'ai été surpris de la terminer aussi rapidement, un peu la même sensation qu'avec Mascarade Mortelle en proportion du nombre de paragraphes.
Comme il existe un système de points de victoire, j'ai retenté deux autres fois pour améliorer mon score en empruntant d'autres passages mais la magie n'y est pas la même qu'à la première lecture.
Passée cette relative déception, j'ai quand même apprécié l'originalité du concept. On est ici en présence d'une aventure en temps réel, sans temps mort, ultra-réaliste. L'immersion est facile, d'autant plus que les descriptions du cadre naturel sont aussi enchanteresses que dans le Voyage Initiatique. Pas de fantastique, pas d'héroïsme particulier si ce n'est que l'on interprète un chasseur expérimenté, on lit une AVH moderne, se déroulant dans notre monde, où les possibilités de mourir sont peu nombreuses puisque les dangers sont prévisibles. C'est indéniablement novateur, intéressant et curieux, mais j'ai l'impression que ce type d'histoire convient mal à une AVH ou à un LDVELH. Le scénario manque de surprise, les rencontres ou les dangers sont très communs. C'est logique dans le cadre d'une aventure réaliste mais justement, ça n'a rien d'exaltant dans le cadre d'une histoire à jouer. Peut-être qu'une histoire policière (je pense à Nils Jacket) ou axée sur la psychologie, des relations entre personnages, conviendrait mieux. Alors que là il s'agit d'une aventure, d'une expédition et que dans ce domaine-là, un univers med-fan permettant les monstres ou la magie est plus excitant, plus surprenant, plus propice à captiver le lecteur. Je me trompe peut-être mais je n'arrive pas à me l'expliquer autrement.
Il reste donc le jeu en lui-même. Après tout, le système de points de victoire et les fins multiples sont des objectifs motivants pour arpenter à plusieurs reprises les flancs de cette montagne... Le système de jeu simple est efficace. Mais en si peu de paragraphes, j'ai regretté que les objets ou les caractéristiques n'aient pas plus souvent servi. Une difficulté supérieure aurait été bienvenue.
J'ai réalisé mon meilleur total (15 points) au 1er essai, en ayant choisi le fusil calibre 12 et ai abattu l'ours dans la grotte rapportant la médaille d'argent, après m'être fait indiqué un bon emplacement par le vieux avec son chien puis avoir franchi le dangereux passage rocheux avec les trous d'eau.
Malgré tout, j'ai passé un agréable moment à me mettre dans la peau de ce chasseur. Surtout à ma première lecture. Je m'y croyais, je ne faisais que des choix que j'aurais fait dans la réalité. Grâce au don de Sunk pour décrire la nature et ses merveilles, j'ai bien senti l'odeur des arbres, entendu les trilles des oiseaux, frissonné en apercevant enfin la silhouette du plantigrade... C'était finalement le but recherché, non?
Répondre
#18
A chaque critique de Fitz c'est un pur moment de stress ! Pourquoi ? Et bien car ses critiques-bloc dévoilent le fond de sa pensée mais progressivement au fil des lignes... Donc à chaque point, on se dit : Va-t-il oui ou non me massacrer ?! Big Grin
Je viens de lire ton post et je t'en remercie infiniment.
En premier lieu car tu t'attaches sur la forme de l'avh : sa structure proposant plusieurs fins, sa faible longueur, et sa relative facilité. Tout cela était voulu. 100 § car plus m'auraient parus inutiles, facilité car il y a quelques PFA perfides qui tuent plus vite qu'une balle et plusieurs fins car je voulais essayer la non-linéarité. Après coup, je ne sais pas (et après réflexion, je ne pense pas) avoir bien saisi les différences entre non-linéarité et fins alternatives car j'ai beau essayer, je reviens toujours aux foutus paragraphes convergents qui "nouent" mes histoires...
Je suis dans le schéma dont parlait Caïth' sur un post dispo ici : http://rdv1.dnsalias.net/forum/showthread.php?tid=1156
Je serais plus du style ---<====>--- que les autres !...

En second lieu car tu t'attaches plus longuement sur le fond de l'aventure :

Citation :j'ai quand même apprécié l'originalité du concept
J'ai essayé, comme je le disais à Sukumvit sur son dernier post (petite stupidité) de transformer en avh un jeu PC sur lequel je joue dès que j'ai un brin de temps qui se nomme Hunting Unlimited. Une simulation de chasse et rien de plus au compteur. tu avances, tu cherches, tu appelles et tu shoote ! Mais les paysages et les sons suffisent à te plonger dans une nature admirable.

Citation :L'immersion est facile, d'autant plus que les descriptions du cadre naturel sont aussi enchanteresses que dans le Voyage Initiatique.
Ca fait toujours plaisir à lire Merci , même si j'ai peur de rester collé à ce style dès que je décrirais des extérieurs... Le piège à double fond...

Citation :C'est indéniablement novateur, intéressant et curieux, mais j'ai l'impression que ce type d'histoire convient mal à une AVH ou à un LDVELH
Exactement ce que je cherchais à savoir en écrivant cette avh, exactement ce que j'ai écrit à Sukumvit. Peut-on tout tenter en Avh ou doit-on rester quand même romancé si infime soit la trame ?

Citation :Malgré tout, j'ai passé un agréable moment à me mettre dans la peau de ce chasseur. Surtout à ma première lecture. Je m'y croyais, je ne faisais que des choix que j'aurais fait dans la réalité.
J'ai donc au moins réussi à te faire voyager quelques minutes, et j'en suis fier ! Wink

Citation :Grâce au don de Sunk pour décrire la nature et ses merveilles, j'ai bien senti l'odeur des arbres, entendu les trilles des oiseaux, frissonné en apercevant enfin la silhouette du plantigrade... C'était finalement le but recherché, non?
Merci c'est trop de compliments d'un coup ! Redface Je suis en effet très heureux que tu ais pris du plaisir à traquer et pister du bestiau ! Maintenant c'était bel et bien le but recherché mais je pense honnêtement que la trilogie envisagée va devenir une aventure indépendante, car même en imaginant une traque du Tigre au dents de sabre ou un chasse-survie sur Klendathu en territoire arachnide, je ne vois pas trop comment mettre du "piment", sur 100 §, pour rendre l'avh plus romancée sans tomber dans le "trop".
Mais ta critique n'est pas la cause de cet abandon probable, au contraire, tu m'a soulagé d'un poids qui était :
Mais putain alors c'est vraiment tout pourri et ça ne peut vraiment pas marcher en aventure littéraire interactive ?
Ça peut marcher, tes beaux compliments me le prouvent, mais une fois ça va, plus c'est pas raisonnable !

Merci encore Fitz, tes critiques sont toujours un plaisir à lire car très constructives... Wink
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#19
Hello Sunkmanitou,

Je viens juste de finir ta nouvelle AVH, donc à mon tour de te donner mon petit feedback.

J'ai passé un agréable moment dans la nature que tu sais décrire si bien. J' ai bien aimé le choix des armes et la documentation fournie : voilà une aventure originale et où on apprend des choses sur les chasseurs : j'ai même cru que tu étais chasseur toi-même. C'était un vrai "plus" : se mettre dans la peau d'un chasseur et apprendre quelques trucs.

J'avoue que je n'ai pas du tout la fibre du chasseur, alors que la nature m'attire beaucoup.


PARENTHESE :
En lisant ton AVH, je pensais énormément à l'excellent manga de Jiro Taniguchi (l'auteur de la célèbre série " le Sommet des Dieux" ) :

SETON, tome 4
Monarch, l'ours du Mont Tallac

Seton est un naturaliste qui piste des animaux : il y a un animal différent pour chacun des 4 tomes de cette série, ce qui m'a aussi fait penser à ton projet actuel. J'imagine que tu connais déjà la série de SETON, sinon je ne peux que t'encourager à la découvrir si tu aimes les grands espaces, la nature, et les animaux.
FIN DE LA PARENTHESE

Pour les règles :

OK, les % on n'aurait pu s'en passer, surtout qu'un % c'est un peu incongru dans la nature (je n'ai jamais croisé un arbre avec gravé dessus : TVA 19,6%).

Répartition de points : ça me rappelle la série Histoire. J'ai mis le minimum dans ESQUIVE et j'ai bien fait. Comme cela a déjà été dit, je m'attendais à devoir faire un jet d'esquive face à l'ours de la grotte mais non, ce fut l'endurance. A corriger ?

Concernant l'aventure :

1ère expérience dans le marais : je perd tu sais quoi, retour au 1.
Ensuite, je choisis plus tard de voir le bas de la Cascade pour me retrouver forcé d'aller dans le marais : mais je veux pas y aller !
Devine quoi : je perd tu sais quoi, retour au 1 ! Du coup j'en ai marre et j'y vais en Arc... Ce renvoi de la cascade est un peu malheureux.

quelques fautes relevées :
- §21 : pour sauveR
- quelques % plus tôt concernant une femelle sanglier : il manque peut-être un mot avant "maman hargneuse".

Au final, de bons moments passés dans la nature, et une bonne immersion dans cet univers. C'est le principal ! J'avais un bémol personnel, c'était que je ne me voyais pas du tout en chasseur/prédateur. (Ce serait davantage le cas face à un tigre au dent de sabre ou pour une aventure préhistorique)

Du coup, j'ai regretté qu'on ne puisse pas avoir une option radicalement différente au départ, et qui aurait valu un max de points de trophée : ne pas prendre d'arme (sauf pour l'auto défense) mais un appareil photo avec flash ! Bien sûr, cela aurait été relativement peu compatible avec le scénar, mais bon ... on peut rêver.

Merci pour ces bons moments de lecture et bonne continuation pour tes futures AVH !







Répondre
#20
Bonjour et merci Vic !
Je viens de lire attentivement ta critique et comme toujours après l'écriture et la mise en dispo d'une avh, les critiques font toujours plaisir à recevoir : besoin de s'améliorer, de savoir quelles émotions on a provoqué chez les lecteurs, tout ça quoi !

Alors pour les pourcentages, c'est donc bel et bien un truc qui a "dérangé" quelques lecteurs(trices ?). Comme je le précisais à Caïth', c'est surtout un esprit "barre de vie" de jeu vidéo que j'entendais par pourcentage. Maladroit de ma part mais tellement évident pour un "gamer" comme moi !
Pour le jet d'Endurance de la grotte (§94) c'est clair qu'en relisant là tout de suite, j'aurais du mettre un test d'Esquive, mais pourquoi cela ne m'a-t-il pas sauté aux yeux ? Mystère !

VIC a écrit :1ère expérience dans le marais : je perd tu sais quoi, retour au 1.
Ensuite, je choisis plus tard de voir le bas de la Cascade pour me retrouver forcé d'aller dans le marais : mais je veux pas y aller !
Devine quoi : je perd tu sais quoi, retour au 1 ! Du coup j'en ai marre et j'y vais en Arc... Ce renvoi de la cascade est un peu malheureux.
Renvoi volontaire pour obliger le lecteur à choisir vraiment un autre chemin dès le départ, mais mes explications quant à la géographie des lieux ont été sûrement confuses au fil des paragraphes ; je voulais joindre un carte de la région aux fichiers annexes et puis l'envie m'est passée. En fait cela rajoute un peu de difficulté au jeu (qui est court, 100 § ça file vite !) mais je ne voulais certainement pas rebuter le lecteur par un mauvais choix dans ma structure. J'aurais du gérer l'arborescence autrement... J'y arriverais à faire une avh génialement structurée, j'y arriverais !!!

VIC a écrit :J'ai passé un agréable moment dans la nature que tu sais décrire si bien. J' ai bien aimé le choix des armes et la documentation fournie : voilà une aventure originale et où on apprend des choses sur les chasseurs : j'ai même cru que tu étais chasseur toi-même. C'était un vrai "plus" : se mettre dans la peau d'un chasseur et apprendre quelques trucs.
Merci pour ces compliments ! Effectivement, je ne suis pas chasseur même si j'en cotoie pas mal au travail, et comme je l'avais expliqué, cette idée d'avh m'est venu en jouant à une simulation de chasse d'une part et en entendant les récits -toujours palpitants et haletants- des potes chasseurs au boulot, d'autre part.

Vic a écrit :J'avais un bémol personnel, c'était que je ne me voyais pas du tout en chasseur/prédateur. (Ce serait davantage le cas face à un tigre au dent de sabre ou pour une aventure préhistorique)
En fait, l'idée de départ était la traque d'un grizzly, puis une seconde avh aurait permis de traquer un cerf, et enfin la troisième et dernière un élan. Malheureusement, le format avh ne convient pas tout à fait à ce genre d'exercice pour être assez intéressant sur trois livres. J'ai pensé aussi d'après certaines critiques, changer pour un lion dans la savane et un alligator dans les marais de Floride, ou encore un tigre à dents de sabre et un arachnide de Klendathu (Starship troopers). Mais comme je te dis, l'exercice est trop "casse-gueule" pour intéresser sur une trilogie. J'en resterais donc à une avh indépendante que je considère comme une experience : faire vivre en aventure interactive basée sur un jeu vidéo et sur quelques récits "intercatifs" !

VIC a écrit :Du coup, j'ai regretté qu'on ne puisse pas avoir une option radicalement différente au départ, et qui aurait valu un max de points de trophée : ne pas prendre d'arme (sauf pour l'auto défense) mais un appareil photo avec flash ! Bien sûr, cela aurait été relativement peu compatible avec le scénar, mais bon ... on peut rêver.
Comme quoi, on est sur la même longueur d'onde... L'appareil photo aurait été une idée géniale mais là il faut vraiment être amoureux de la nature au point de vouloir vivre une avh de ce style ; personnellement si quelqu'un tente le coup je serais lecteur à coup sûr. Mais à écrire pour peut être ne jamais être lu... Pale
Enfin l'idée est excellente !

VIC a écrit :Merci pour ces bons moments de lecture et bonne continuation pour tes futures AVH !
Je te remercie et je pense que ma future avh ne sera pas autant "nature-lover" que les deux précédentes... un peu de ville et de bruit va me faire sortir la tête de ma bulle. Suivront le premier tome de ma Saga "Samuraï" que j'aiguille vers un ton poétique, contemplatif mais violent et glauque ; ensuite viendra le deuxième volet de la trilogie Shamaan, qui s'appellera "Terre Noire". Un voyage en afrique aux pays des esprits et des danses rituelles...
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#21
J'aime bien la couverture, son côté naïf ajoute un peu à l'atmosphère champêtre de l'aventure déjà souligné par d'autres. Malgré les bonnes descriptions (qui oscillent vers le didactique relou sans jamais tomber dedans : chapeau) et la variété appréciable de chemins possibles, j'ai eu du mal à me sentir immergé dans l'aventure, à cause de son principe même (j'aime bien l'idée de VIC à ce sujet). 'fin, ça reste une petite AVH sympathique et bien écrite, qui fait un bon usage de ses cent paragraphes.

La question stupide du jour : pourquoi on a des points de trophée avant même de partir chasser ?


Pièces jointes Miniature(s)
   
"Hey it's me, I'm dynamite and I don't know why"
Répondre
#22
MErci Meneldur pour ta critique !

Lorsque tu écris : Malgré les bonnes descriptions (qui oscillent vers le didactique relou sans jamais tomber dedans : chapeau)

Tu veux dire que les descriptions font trop documentaire ? J'ai bien compris ?

Et pour la question du jour : J'ai mis 4 points de trophée au départ car tu peux en perdre au long de l'avh si mes souvenirs sont bons, faut que je vérifie. avec le même parcours qu'un autre lecteur, le même tir et la même arme utilisée, selon les actions accomplies durant la traque tu peux donc avoir un score plus ou moins important que ce même lecteur. Mais encore faut-il me donner ton score si tu veux connaître ta position au classement Wink

Je sais, pour finir, qu'incarner un chasseur "véritable" n'est pas un thème qui se prête au "jeu". Pour être clair, cette avh était pour moi l'occasion de voir si j'étais capable de retranscrire en aventure interactive à la fois un jeu vidéo, des anecdotes entendues ça et là et comme toujours ma passion et mon respect profond pour la nature. Une sorte de transposition dans ce que je ne serais pas... Ca porte un nom ça en psy, un projection je ne sais plus quoi, 'fin bref, j'ai essayé quoi Wink !

Merci aussi pour la miniature Graphviz, je vais la DL pour étudier tout ça, ça permet d'avoir un oeil extérieur sur l'ensemble de son avh. Cool !
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#23
Non, justement : les descriptions auraient pu faire « documentaire animalier à la noix », elles le font presque, mais elles ne le font jamais. C'était un compliment (très mal formulé). Pour les points, rappelons que jouer aux AVH m'est prohibé par ma religion.
"Hey it's me, I'm dynamite and I don't know why"
Répondre
#24
Pas de souci vieux ! Je l'ai pris comme un compliment mais c'est le mot didactique que je n'avais pas bien cerné, même si cela avait été non pas un compliment mais un reproche, j'accepte ! Il faut savoir tirer des leçons de tout dans la vie ! Wink Et okay pour ta religion, pas de blème !! LOL
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#25
Il y a des choses qui m'ont plu dans cette aventure et d'autres moins.

Chasser par pur loisir ne me semble pas être un bon principe de base pour une aventure. Je pense que le fait d'inclure un élément de nécessité dans un tel scénario (par exemple, en nous faisant chasser un animal ayant déjà attaqué des humains) motiverait bien davantage le joueur, sans exiger de réels changements structurels. Le système de points de trophée n'est pas très motivant non plus, à mon avis. Il serait plus satisfaisant de montrer concrètement au joueur le résultat de ses efforts (qui ne sont pas nécessairement limités à l'échec complet et à la réussite totale).

Le style est d'excellente qualité. Il décrit l'environnement naturel de manière très vivante et contribue beaucoup à l'immersion du joueur. Je me représentais avec plaisir les splendides paysages qui m'étaient décrits. Cela donne à l'aventure une bonne atmosphère. Le caractère réaliste de l'histoire est par ailleurs appréciable.

La durée de l'aventure me paraît bien calibrée. Elle n'est pas précipitée, mais n'a pas non plus de longueurs.

J'ai apprécié la forte liberté de mouvement (surtout vers le début). C'est une qualité essentielle pour une aventure de ce type.

En revanche, j'ai trouvé regrettable que notre liberté de réaction soit très limitée. Lorsqu'on est confronté à une situation incertaine, on n'a que rarement l'occasion d'utiliser notre cervelle pour décider de la meilleure marche à suivre. Le résultat de la situation dépend presque toujours d'un test de caractéristique (et parfois de la possession d'un objet).

Ces tests de caractéristiques sont à mon avis trop nombreux et leurs conséquences trop importantes (il est très possible de perdre à cause d'un unique lancer de dés). Les caractéristiques elles-mêmes me paraissent trop nombreuses. Elles reflètent bien les diverses qualités d'un bon chasseur mais ne peuvent à mon avis pas être exploitées correctement dans une AVH de 100 paragraphes.
Répondre
#26
Et bien tout d'abord merci Outremer pour ta critique fort constructive qui regroupe et confirme certaines critiques précédentes !

Okay, je le ferais plus : Vous n'aimez pas la chasse en tant que tel ! (Moi non plus d'ailleurs...)
Apparemment chasser un animal qui est dangereux par ses actes passés (un tigre mangeur d'homme, un requin à la Jaws), là okay, mais incarner un chasseur lambda qui part chasser pour chasser, là non ! Bon , le message est passé et tu n'est pas le seul à avoir soulevé ce problème.

Concernant les jets de dés comme unique solution à la sortie d'un paragraphe, tu as sûrement raison et en relisant quelques trucs dans ma future avh (1930) je me suis aperçu que cela pouvait être dérangeant voire lassant à la la longue. donc je vais tirer des leçons de ton œil averti et essayer de déboucher un paragraphe sur des actions "à réfléchir" et pas nécessairement sur des jets de dés (toutefois dans certains cas, j'y suis obligé, c'est l'essence même d'une capacité qui est mise en cause...).

Très heureux que les descriptions t'aient fait ressentir l'ambiance, je met un point d'honneur à créer des aventures ayant au moins cette "qualité" : immerger le joueur-lecteur dans un univers qu'il puisse ressentir dès le départ. Malheureusement cet effort me fait oublier quelques fois les astuces propres au Livre-jeu et j'en oublie un peu le fonctionnement (comme pour ces maudits jets de dés !)
Pour la durée de l'aventure apparemment aussi j'ai réussi à gérer la longueur en fonction des phases d'actions. Plusieurs m'ont dit que 100 § pour une aventure comme ça, c'était bien exploité ! Tant mieux j'en suis heureux.

La forte liberté de mouvement vient du fait que j'ai eu ce "reproche" sur ma première et précédente avh : trop linéaire. Je l'avais écrite sans plan. A partir de Hunter, j'utilise un plan préparatoire avant écriture. D'où les chemins nombreux et donc un aspect moins linéaire. Heureux aussi d'avoir réussi à améliorer ce point là.

Donc pour résumer je suis très heureux que tu aimé ce que tu as aimé et je prend note de ce que toi et les précédents lecteurs m'ont noté comme "défauts". J'espère ainsi m'améliorer sur 1930. Wait and see ! Wink
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#27
(08/01/2011, 13:40)sunkmanitu a écrit : Okay, je le ferais plus : Vous n'aimez pas la chasse en tant que tel ! (Moi non plus d'ailleurs...)

En fait, après avoir réfléchi à la question, je pense que ce n'est pas tout à fait ça qui m'a posé problème. Même si tu avais suivi l'idée intéressante de VIC (remplacer le fusil par un appareil photo), je pense que je n'aurais pas été beaucoup plus motivé, pas plus que je n'aurais été motivé par un livre-jeu racontant une régate ou un match de football. Je pense que les activités de loisir se prêtent difficilement à un scénario de livre-jeu : elles ne permettent pas de grandes surprises scénaristiques et le fait de réussir ne motive pas autant le joueur. (C'est différent dans un jeu vidéo, où le joueur va se concentrer purement sur l'action.)

Bien sûr, c'est juste mon point de vue subjectif !

Répondre
#28
Oui je comprends tout à fait mais ne t'inquiètes pas cette avh de "chasse" était vraiment un essai, et justement essayer de transposer un jeu vidéo en livre-jeu. Un jeu vidéo doublé d'un loisir – celui de la chasse – qui n'est pas forcément au goût de tout le monde, je le comprends.

Dans quelques temps, je ne sais pas quand, j'essaierais d'adapter un autre jeu vidéo et ce sera sûrement mon ultime essai dans ce domaine : une avh dans laquelle on incarne l'agent 47, héros de la saga Hitman. Je peaufine les règles à temps perdu (c'est assez ardu) et je ne me presse pas. Mais un jour cette avh sortira !... Wink
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#29
Je n’aime pas la chasse et j’aurais une nette tendance à considérer tous les chasseurs comme des viandards abrutis… ceci dit, ça ne m’a pas détourné d’essayer cette AVH. Créons-nous donc un personnage de viandard abruti et voyons ce qui arrive ! Le genre à utiliser son tapis en grizzly authentique pour impressionner ses conquêtes d’âge à peine légal.

Bon, pour commencer je remarque que ça n’est pas la peine d’essayer de créer un personnage équilibré puisqu’à 41 points il aura forcément une caractéristique en-dessous de 7. Pour mon premier essai je me suis donc spécialisé: j’allais jouer le mec qui se trouve une planque et s’y installe en attendant que le grizzly vienne cabrioler devant sa carabine.
Donc ça nous fait combo: Patience 10, Précision 9 ( après avoir regardé les armes ), Discrétion 10, Endurance 7, Observation 5 juste au cas où et Esquive zéro, absolument vous avez bien lu zéro ! C’est dans les règles, je peux !
Alors je sélectionne une Winchester 300 bien entendu. C’est tout à fait mon style. Très bonne idée, la sélection des armes, soit dit en passant… celui qui y va à l'arc, sûr que ses 6 points de Trophée il les mérite.

Eh bien voilà, je l’ai fait en une douzaine de §, je vais pouvoir impressionner mes conquêtes d’âge… bref. Nul besoin du miel, du couvre-odeur ni de l’anti-venin. 12 points de Trophée, petit joueur… mais quand je raconterai ça dans les bars ça sera beaucoup plus épique.
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#30
@Ashimbabbar : Une douzaine de §, ça me paraît bien peu...

@Sunkmanitu : combien faut-il de § minimum pour conclure, pardon finir l'histoire ?

edit : message édité.



Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 8 visiteur(s)