Le Voyage Initiatique (Sunkmanitu)
#76
Aie ! Désolé alors vieux... Je ne pensais pas que le ton était chargé d'amertume. Je peux comprendre ce que tu voulais dire à présent, alors je vais te dire ce qu'un de nous m'a dit un jour :
De ne pas prendre tout avec trop de sensibilité...
Si tu as été mis a mal pour une de tes avh, je pense qu'il faut en tirer des leçons positives (facile à dire !).
En tout cas pour ma part J'ai adoré Aliens (et tu le sais) et l'intro de O.survie premier du nom m'a scotché. Donc de mon côté, ton style, tes univers militaro-fantastique et surtout les peties photos des armes et de l'équipement, ça en jette. Twisted
Après si des gens n'ont pas aimé certains de tes trucs, je te rassure, ce doit être pareil pour tous les auteurs (et pas seulement ici, sur RV1), tous les artistes et tous les gens en général...
Moi j'aime !!!

Allez bye et désolé d'avoir mal interprété ta phrase Pale
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#77
Super, merci beaucoup, c'est gentil.

T'inquiète, je suis arrivé à passer à autre chose maintenant Wink
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#78
Je viens de finir cette aventure, ( J'ai pas eu Cluster Grrrr) elle est magnifique!! Elle m'a tenu en haleine presque tout l'après midi, la montée de la montagne sacrée était super bien retranscrite et très réaliste ( je grimpe je sais de quoi je parle) et la bataille finale époustouflante. Le tout saupoudrée de magie indienne, merveilleux.

Bravo c'est l'une des meilleurs AVH que j'ai lu.

Bonne soirée!
Répondre
#79
Et bien merci Arakya ! Cette critique courte est riche en compliments et lire cela au réveil fait toujours plaisir !
Tant mieux si tu as aimé et si tu as vécu une aventure intéressante.
Au fait pourquoi n'as tu pas eu Cluster ?! Wink
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#80
Il m' a butté lors du combat final!!Grr
Répondre
#81
Bon je déterre ce sujet bien enfoui (2010 Eek ! ) pour signaler ma demande sur Litteraction. Wink
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#82
Je n'ai pas lu les Collines noires Tholdur.
Je le trouverais et prendrais le temps de le lire (un jour...) si tu me dis qu'il est dans la même veine... Merci en tout cas d'avoir pensé à moi Wink
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#83
Disons que j'ai retrouvé une atmosphère similaire à l'AVH dans l'histoire de Paha Sapa jeune. Ce n'est pas mon bouquin favori de Dan Simmons mais il reste sympa, et surtout je pense qu'il peut t'intéresser plus que moi, a priori. Si tu tombes dessus, à l'occasion...
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#84
Je viens de finir Le Voyage initiatique de Christophe Grandmaison / Sunkmanitu. Le pseudo laisse déjà deviner l'intérêt de l'auteur pour le background Wink Une AVH de 2009 sortie en grand format illustré chez Megara début 2018.

On incarne un jeune Indien du Dakota, désigné par sa tribu pour devenir le nouveau Chaman. L'aventure se divise en plusieurs parties :
Flèche Explorer la région en se dirigeant vers les Montagnes Sacrées, où se trouve l'ancien Chaman (notre futur instructeur). Au passage, on peut sauver deux de nos amis et exterminer une bande d'outlaws (dont un Mexicain à l'accent impayable).
Flèche Escalader les Montagnes Sacrées, véritable dédale de sentiers, de rocs éboulés et de passes où souffle un vent traître... Jusqu'à la cabane du Chaman, où nous attend un de ses voisins, un Blanc : Ted "the Tree". Le vieil homme est en effet parti collecter des herbes médicinales.
Flèche En suivant les instructions de Ted pour rejoindre le Chaman, on se retrouve pris en pleine Bataille de Little Bighorn (ou son équivalent fictionnel). Point d'orgue, on sauve les guerriers de plusieurs tribus conjurées des tirs d'une terrible mitrailleuse Gatling, avant d'affronter le Général Custer en personne !
Le courage et l'astuce dont on fait preuve lors de la bataille tiennent lieu d'initiation ésotérique. Après quoi, le Chaman nous annonce..... des années de formation et de bains dans la cascade glacée à côté de sa cabane. L'éducation à la dure, les écoles britanniques du 19ème siècle c'est rien en comparaison ! FIN du résumé dépourvu de spoils.

Notre héros est interculturel : il lit l'anglais, a un ami Blanc dans le village pionnier, et peut à la rigueur s'équiper d'un chapeau de cowboy, d'une étoile de shérif et d'un Colt. Arme qu'il manie moins bien que le traditionnel arc entouré d'une peau de cerf. Le background est travaillé, aussi bien dans les objets de la vie courante que dans des remarques sur la culture des diverses tribus indiennes. La région a une géographie, avec les Mines d'Or, les Montagnes Sacrées, Murray City, le territoire Blackfeet, etc. On nous précise combien d'heures ou de jours de marche séparent les divers lieux. Le héros a un passé, une famille, un réseau de relations.

J'ai bénéficié d'une chance insolente aux dés lors de la création de mon personnage, ce qui m'a permis de surfer sur les épreuves. Je n'ai eu que peu de combats à effectuer. En général, ruser, contourner ou jouer la grande âme permettent d'éviter beaucoup de problèmes... et de gagner des points de BRAVOURE au passage. Les points de CHAMANISME sont beaucoup plus rares. Les munitions et les armes à feu pleuvent, on n'a parfois que l'embarras du choix, on se croirait dans le jeu vidéo Fallout. Le calibre .36 semble le plus courant, mais ses dégâts ne valent guère mieux que les armes traditionnelles indiennes. Des armes de plus fort calibre (et dégâts) se trouvent sans trop de peine, se sont les munitions qui ne suivent pas ! Logique, sinon on incarnerait un Terminator indien plutôt qu'un apprenti sorcier sage et rusé.

On a le plaisir d'explorer la région vue à travers les yeux d'un natif qui connaît les bois comme sa poche, n'est pas embarrassé de dormir dans les broussailles, et qui cohabite avec les animaux. Il reconnaît aussitôt un bison mâle d'une femelle, sait décrypter les réactions d'un loup... Le VOYAGE INITIATIQUE porte ici bien son nom. Bonus spécial aux paysages décrits de manière simple mais évocatrice.

Les illustrations sont l'oeuvre des stagiaires Megara. Il y en a de deux sortes : des scènes de nature sur fond de sapins, et des portraits en pied des personnages évoqués. Les Indiens sont les plus réussis. Les Blancs avec des moustaches d'opérette font un peu sourire !

REMARQUES
- les règles sont bien utilisées, les regains sont toutefois nombreux et émoussent le sens du danger.
- une fois qu'on a pris l'arc, le carquois qui compte pour deux objets, le couteau de chasse et quelques autres objets à peu près obligatoires, bah.... il ne reste quasiment plus de place dans l'inventaire de 9 objets. Je suggère de compter les armes à part de l'inventaire, et ne pas compter le poids des flèches et des munitions.
- au 1, on nous dit tantôt que les provisions ne sont pas à compter comme objets, tantôt si.
- Je n'ai pas bien saisi l'usage à faire du calumet qu'on peut recevoir au début.
- dans le dernier volet de l'aventure, il me semble qu'on utilise peu les objets chamaniques que nous a remis Ted "the Tree".
- pour simplifier, je suggère de se retreindre à deux calibres, un pour les revolvers et petits fusils, un pour les fusils plus puissants. Ça manquerait d'exactitude historique mais ça simplifierait le jeu.
- j'aime bien cette idée d'avoir un paragraphe spécial pour chaque arme, décrivant le résultat d'un coup critique ! Très bonne idée.

Une lecture.... dépaysante !

Répondre
#85
Merci pour ton retour et ta critique.

Ton résumé est sacrément bien fait, tu as donné l'essentiel et les principales séquences sont listées.
Apparemment tu as aimé le background, un peu moins le trop d'armes, et à ton sens la difficulté est mal dosée (trop facile).
Il est vrai qu'avec une chance aux dés au début de l'aventure, cela peut devenir vite trop "easy". Il aurait fallu que trouve un juste milieu pour rendre la partie difficile pour des carac moyennes, très dure pour de faibles carac, et moyenne pour des hauts scores de départ. Après, je ne vais pas te l'apprendre, équilibrer une avh est un art délicat, de plus c’était ma première Wink.
Pour les objets chamaniques, de mémoire on peut en utiliser certains, mais il vrai que je n'avais pas assez appuyé sur ce coté là de la chose, peut être, je ne me rappelles plus, faudrait que je me replonge dans les sections désignées.
Pour le calumet :
Un calumet + herbe à calumet (pour environ 4 séances de calumet, + 1PB lorsque utilisé, 1 objet) voila à quoi sert l'objet !
Heureux que tu aies apprécié les paragraphes spéciaux conernant les coups critiques des armes, je voulais rendre les impacts et la violence de l'histoire vraiment graphique.
Élevé à la culture gore 90's et Tarantino, ça laisse forcément des traces !

Merci encore pour ce retour, ça fait toujours plaisir d'avoir des nouvelles d'un bouquin vieux de dix ans Wink

Ps : Mon nom n'est pas Grandmaison, mais Desmaisons. Par grave, y'a quand même une baraque en dénominateur commun Smile
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#86
Comment ai-je pu me tromper à ce point pour le patronyme ?... Eek !

Répondre
#87
(25/02/2019, 21:57)Dagonides a écrit : Comment ai-je pu me tromper à ce point pour le patronyme ?... Eek !
On est pas à une baraque près lol. Je suis sûr que Sunk a beaucoup de tantes Lool
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)