Les tragédies dans les LDVELH
#31
Pour moi , les tragédie c'est quand , je suis sur le point de gagner , on m'annoce que je suis morte sur le coups à cause d'un truc idiot ! Vous pouvez recomencer ! Ca vous énerve pas vous ?
seul inspiration : la flemme
Répondre
#32
Maaa, la tragédie dans le sens antique, c'est l'Homme soumis à la volonté des dieux, à son destin. Genre un oracle t'annonce un malheur, tu fais tout pour l'éviter, et bin non seulement il arrive quand même, mais en plus à cause de ce que tu as fait...

Par rapport à un LDVEH, la volonté des dieux, c'est ce qui est écrit à l'avance, donc le texte d'un passage obligé. Bon, quand le passage obligé c'est se taper la cloche à l'auberge, on parle pas trop de tragédie. Par contre, quand c'est la mort de quelqu'un à qui l'on tient, là oui.

Pour des auteurs plus modernes comme Samuel Becket, la tragédie c'est plutôt l'absence de dieu, l'Homme face à son destin de mortel, la flippe métaphysique, quoi. Pour le coup, dans les LDVEH, on n'en voit pas trop, surtout qu'il suffit de rouvrir le bouquin pour ressusciter. Un peu chez Tolkien avec les Hommes dont on ne sait pas ce qu'ils deviennent à leur mort, contrairement aux Elfes qui vont faire un tour chez Mandos.
--
Vous êtes mort.
Répondre
#33
(08/11/2012, 17:36)cdang a écrit : Pour des auteurs plus modernes comme Samuel Becket, la tragédie c'est plutôt l'absence de dieu, l'Homme face à son destin de mortel, la flippe métaphysique, quoi. Pour le coup, dans les LDVEH, on n'en voit pas trop, surtout qu'il suffit de rouvrir le bouquin pour ressusciter.

Dans ce cas, une tragédie, ça peut être la fin des Démons du Manmarch, de L'Odyssée d'Althéos ou même des Esclaves de l'Eternité.
Répondre
#34
Ca oui, la fin des Démons du Manmarch, ça a été une tragédie... pour le lecteur aussi. ^^
Répondre
#35
Si on réfléchit un peu trop à leur vie (ou à leur existence), les PNJ du Manoir de l'Enfer ont une vie assez tragique aussi. "Bons" comme "méchants"...
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#36
les livres de Paul Vernon sont une tragédie. Big Grin
Répondre
#37
(18/11/2012, 22:39)Albatur a écrit : les livres de Paul Vernon sont une tragédie. Big Grin

Ça n'est pas faux; ils gâchent un excellent système d'utilisation des points de magie dans des aventures qui… que… enfin vous savez quoi.
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#38
Paul Vernon ? J'ai un trou, ça ne me dit rien cet auteur... *file voir sur la Bibliothèque des Aventuriers* Ah bah, il n'est même pas référencé.
Répondre
#39
(20/11/2012, 13:31)Elterin a écrit : Paul Vernon ? J'ai un trou, ça ne me dit rien cet auteur... *file voir sur la Bibliothèque des Aventuriers* Ah bah, il n'est même pas référencé.

La Forêt du Dragon, le Maître du Feu.
De bons concurrents au titre de pires gamebooks depuis l'apparition de la vie dans l'Univers.

Néanmoins, comme je l'avais dit dans ma critique ( si je ne me cite pas, qui donc le fera ? ), le système de gestion des points de magie est très intéressant et mériterait qu'on bâtisse une AVH autour de lui
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#40
Je crois que ce sont les deux seuls gamebook figurant dans ma bibliothèque que je n'ai jamais lu... Ah mais non, suis-je bête, ils ne figurent même plus dans ma bibliothèque.
Répondre
#41
Ah merci, ça me revient maintenant. Effectivement, je ne les ai pas lus non plus...
Répondre
#42
Vous venez de me dégoûter alors que j'aurais peut-être eu la chance de lire ce génie de la littérature interactive sans préavis (c'est l'image que vous donnez).
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)