[01] Le Château des Ténèbres
#11
Difficile de comparer ce livre à un LDVELH classique. Dans son genre, Brennan est un OVNI. Dès l'introduction, dès le premier paragraphe, on découvre un ton narratif audacieux, inédit et burlesque. L'auteur s'adresse directement au lecteur en se moquant gentiment du mythe de la table ronde. En parallèle, il tourne également en dérision les premiers LDVELH en proposant une aventure classique (tuer le sorcier, explorer le château) mais où les codes habituels sont mis à mal. Les objets magiques sont ainsi loufoques au possible (baguette à globules, canard magique...), les méchants sont attachants (Nosferax) et les gentils benets (le roi Pellinore). Mais là où pêche ce premier tome de la série, c'est qu'il ne va pas assez loin dans le délire.
Ainsi, la grande partie de l'aventure est un Porte-Montre-Trésor archi-rebattu avec des pièges, des monstres qui ne sortent pas de l'ordinaire (loup, sanglier, gardes...) et un château qui se visite finalement de manière assez linéaire. L'ensemble oscille entre quête sérieuse et humour britannique sans parvenir vraiment à trouver sa voie. Toujours dans les reproches, l'aventure est trop courte, sans surprise concernant le combat final et les péripéties permettant d'y parvenir. Mais le LDVELH mérite d'être lu seulement pour les quelques moments géniaux auxquels on a droit tels que Nosférax, les poulets, le laboratoire... Et concernant l'aspect ludique, c'est relativement jouable par rapport à Loup Ardent ou Epouvante du même auteur.
Dommage néanmoins que ce premier tome de la série soit si facile. Je l'ai terminé au 2ème essai car les combats sont rendus très aisés grâce à notre pourpoint en peau de dragon, à E.J. et à nos nombreuses potions curatives. Je suis mort seulement dans une fosse à pointes empoisonnées, un "mât" où j'avais seulement une chance sur douze de perdre la vie.
Globalement, malgré tous ces défauts, il s'agit d'un LDVELH plaisant. Les dialogues sont savoureux, la mise dans l'ambiance parfaite et si l'aventure est classique, au moins la mise en condition dans cet univers quelque peu déjanté se passe en douceur. A prendre évidemment au second degré mais le plaisir du livre-jeu n'est pas absent, contrairement aux autres séries du même auteur.
A noter que Brennan sait très bien écrire. Il utilise souvent des phrases courtes pendant l'aventure pour rythmer le récit et mettre ses touches d'humour (les commentaires du narrateur sont toujours semi-ironiques). Mais lorsqu'il s'agit de la longue introduction et de la conclusion, on a droit à de chouettes descriptions, à une multitude de détails, à des tournures de phrases beaucoup plus subtiles. En clair, c'est très plaisant à lire.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: [QdG] Le Château des Ténèbres - par Fitz - 16/04/2007, 19:52
RE: [QdG] Le Château des Ténèbres - par JFM - 17/04/2007, 01:31
RE: [QdG] Le Château des Ténèbres - par Fitz - 17/04/2007, 20:38
RE: [QdG] Le Château des Ténèbres - par Fitz - 17/12/2009, 22:27
RE: [QdG] Le Château des Ténèbres - par zoki - 13/12/2010, 18:12
RE: [QdG] Le Château des Ténèbres - par JFM - 15/12/2010, 00:48
RE: [QdG] Le Château des Ténèbres - par Fitz - 18/09/2012, 21:14
RE: [QdG] Le Château des Ténèbres - par zoki - 19/09/2012, 19:00
RE: [QdG] Le Château des Ténèbres - par Jin - 21/09/2012, 07:07



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 6 visiteur(s)