Le jour où Dieu ne nous épargna plus (jdr Mont-St-Michel)
#3
Il y a presque pas de règles. C'est une sorte d'hybride entre une soirée enquête et un scénario ordinaire de jeu de rôle. Il y a quelques jets de dés dans les moments de danger, mais dans l'ensemble, tout est dans l'interprétation des personnages.

Comme dans les soirées enquêtes, chacun des personnages (ce sont des "pré-tirés") a ses propres petits secrets qu'on découvre au fur et à mesure que les langues se délient. Sauf que là, il y a pas un meurtre à élucider.

Il y a un côté un peu film ou roman interactif à plusieurs. Ce que j'entends par là, c'est que les informations sont secrètes, mais les scènes ne le sont pas. Toutes les scènes sont jouées en présence de tous les joueurs, même celles où leurs personnages sont absents. Le but est d'avoir une sorte de film où on est à la fois un acteur surprenant et un spectateur surpris...
Comme je l'ai dit c'est assez spécial comme concept...

Pour l'univers, c'est difficile d'en parler sans dévoiler certains mystères clés de l'intrigue.
Pour le point de départ, l'action se passe au Mont Saint Michel, pendant la guerre de cent ans, plus précisément pendant l'épisode du siège du Mont par les Anglais.
C'est plus proche de notre monde au moyen-âge que d'un univers médiéval fantastique. La "magie" n'est pas censée exister, ou du moins...
Disons qu'il ne faut pas s'attendre à voir des Elfes et des Nains, ou des sorciers qui jettent régulièrement des boules de feu, ou à pouvoir acheter au marché des potions de soin et autres armes magiques. Mais comme au moyen-âge de notre monde, les gens croient à l'existence de sorcières qui peuvent vous jeter le mauvais œil (et donc qu'il faut brûler pour s'en défendre), ou que parler du diable l'attire, ou que le curé a vraiment le pouvoir magique de transformer une coupe de vin en le sang du Christ pendant la messe. Donc dans ces conditions, difficile de dire que "la magie n'est pas censée exister", mais maintenant vous voyez ce que je voulais dire par là.
Mais, évidemment, assez vite, des choses fantastiques et mystérieuses vont se passer...

Pour l'ambiance, les combats médiévaux ont, je trouve, plus un côté "de cape et d'épée" (genre les trois mousquetaires, la série Zorro ou les vieux Robin des Bois ou Ivahnoé en noir et blanc) qu'un côté "grand épique" à la Seigneur des Anneaux. À ça se mélange un côté "mystère à résoudre", bien sûr - et un peu d'épopée quand même.

Il y a 5 personnages, 4 masculins et 1 féminin.
3 sont des combattants et 2 des non-combattants. Les non-combattants ont des talents plus... subtils.
Chacun a un style de jeu un peu différent, correspondant à des styles de joueurs un peu différents. Ce serait pas mal que je parle un peu aux volontaires, avant d'attribuer les rôles.

Pour ceux qui connaissent ce scénario, je les prierai bien sûr de rester discrets ^^

Pour la durée, j'avoue que je ne sais pas. Nous on l'avait terminé en une après-midi, mais maintenant que j'ai le scénario sous les yeux, j'ai vu que le MJ était passé à côté de plusieurs éléments. (Faut dire, à sa décharge, que le scénario est très bien écrit, mais assez bordélique et avec quelques incohérences... mais j'ai bossé dessus pour le rendre un peu plus clair).


(Sorry, je suis un très bon MJ -à ce qu'on m'a dit- mais un TRÈS mauvais vendeur -à ce que je sais-.)
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Boire un bon verre dans un café parisien enfumé... - par Lyzi Shadow - 03/02/2014, 22:17



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)