YAZ 2016 L'épopée du moine guerrier T2 (PileouFace)
#25
Retour sur cette AVH:

D'abord, tout le monde l'a bien noté avant moi, l'Epopée du moine guerrier se démarque par son ton et son style de la production générale des AVH. PileouFace tente de réconcilier le Livre dont vous êtes le héros et l'humour, ce qui est très rare, à l'exception notable de Brennan. C'est déjà un choix courageux, d'autant plus qu'on est ici dans l'humour graveleux, voire scatologique. Si vous y ajoutez la satire politique et religieuse, il y a un certain accent rabelaisien qui n'est pas pour me déplaire
Tout ça pour dire que je n'ai pas été décontenancé par le parti-pris, je n'ai pas trouvé l'humour outrancier, même s'il ne m'a pas toujours fait sourire. La première partie est un voyage assez linéaire (ce qui est classique quand on va d'un point A à un point B). Le début en monastère met bien en bouche mais la suite du voyage est beaucoup moins trépidante à mon avis. C'est surtout très décousu, avec beaucoup d'objets et d'indices à récolter, jusqu'à l'indigestion... Surtout dans cette partie les maladresses de style sont trop nombreuses, des expressions mal employées, des descriptions inégales, et surtout beaucoup de transitions entre paragraphes complètement absentes. La fin du voyage redevient intéressante puisque tout d'un coup on raccroche à l'intrigue. On a l'impression que tu avais une bonne idée du point A, du point B, mais pas trop de ce qui se passerait entre les deux, ce qui donne souvent l'impression de remplissage.
Et c'est d'ailleurs là que l'humour devient un peu gonflant, parce qu'on a l'impression que l'histoire n'est plus qu'un prétexte pour aligner des blagues potaches, alors que ce que j'aime personnellement c'est quand l'humour gras et grossier devient un moteur pour faire progresser l'action. Je peux donner deux exemples que j'ai en tête et que je trouve très bien foutus: Austin Powers ou les romans de Tom Sharpe (Wilt prend son pied en particulier, je conseille fortement ce roman à PileouFace s'il ne connaît pas...) Il faudrait que les choix du héros soient plus impliqués dans les situations les plus délirantes, et que ça ait un impact plus souvent sur les objets ou les indices récoltés. De cette manière, l'humour serait beaucoup mieux accepté par le lecteur et viendrait moins parasiter l'histoire.
La deuxième partie est urbaine, avec beaucoup de liberté d'exploration (là aussi, c'est classique). On sent que l'auteur a mûri son style, que l'inspiration est là et qu'il a vraiment pris du plaisir à monter cet épisode. Cette fois on a une intrigue à laquelle s'accrocher, le moine prend plus d'épaisseur, les remarques que j'ai faites sur la première partie sont beaucoup moins pertinentes ici. Je regrette juste que dans plusieurs situations le texte fait référence à des personnages ou des actions pas encore rencontrées. Il faudrait rajouter quelques paragraphes pour rendre l'aventure plus cohérente.
La gestion de l'argent est un peu gonflante aussi:
Retourner trois fois au bordel pour réussir à faire avancer l'action, aller faire des jeux avec une probabilité assez faible de s'en sortir, ça m'a découragé franchement...
Le jeu et les combats m'ont l'air bien équilibrés, c'est un bon point. Il y a seulement ces moments où le texte dit "si le dé donne un 1 ou un 2" qui son très abscons pour moi. d'abord parce qu'on lance deux dés, et puis dans beaucoup de cas j'ai plusieurs interprétations possibles. Je n'ai pas testé plusieurs talents.
Au final:
- il y a un style, un ton personnels, c'est un très bon point de départ; le style doit être encore travaillé et on voit sur la deuxième partie que le niveau monte rapidement. Par contre je considère que la première partie devrait être en grande partie réécrite.
- au niveau du jeu c'est plutôt bien foutu, mais les transitions entre paragraphes et la cohérence de l'exploration urbaine doivent être améliorées; un certain nombre de points de règles sont trop évasifs aussi;
- je trouve que le personnage et l'ambiance deviennent attachants au fur et à mesure de la lecture; tu demandes si tu devrais continuer... la première chose c'est de savoir si tu en as envie; si l'inspiration te vient comme pour la partie urbaine, tu as tout intérêt à te laisser porter et à continuer à mon avis. Sur la lancée je pense que ça me ferait plaisir de retrouver le personnage.Tu vas rapidement trouver un équilibre entre l'humour, l'intrigue et le jeu, mais forcément à partir d'un choix osé ça demande du travail, il faut que ça se rôde...

Bonne chance pour la suite.

Répondre


Messages dans ce sujet
RE: L'épopée du moine guerrier T2 (PileouFace) - par gynogege - 16/02/2017, 10:08



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)