Colloques « Jeu de rôle », Université Paris 13
#31
(26/04/2017, 20:28)cdang a écrit : Je vais préciser un peu mes attentes : quels sont les éléments qui favorisent votre entrée dans un LDVELH ?

Le terme « entrée » est à prendre au sens large : immersion (s'y croire), être captivé par le jeu (avoir envie de continuer, de recommencer) ?..
Honnêtement, c'est vachement subjectif, ça. Tout dépend déjà de ce que le lecteur attends comme style de livre-jeu. D'ailleurs, tu utilises le terme LDVELH, donc un DF & co like. Ca sous-entend une forte influence rôlistique, des dés, des combats, un feuille d'aventure. C'est un question qui mérite peut-être une contextualisation plus précise. Un lecteur lambda qui tombe sur "Fille de" alors qu'il s'attends à un LDVELH de base, ça va pas aider à l'immersion. Alors que moi qui suis plutôt d'une école "littérature interactive" (donc un ensemble/concept plus large incluant les LDVELH), je m'immerge tout aussi bien dans ce genre que dans un "Talisman de la Mort". Et crois moi, mais à part la numérotation des sections et la règle de lire les numéros indiqués (et non lire dans l'ordre numérique), y'a un comme un concept quantique à la onde/corpusule, tu vois. C'est 2 truc totalement différents, mais c'est là même chose lol.
Bref, en ce qui me concerne, la réponse est trop généraliste et à part poser la question à un bon millier de personne pour en sortir une vague liste statistique, je vois pas comment une poignée d'intégristes pourraient t'aiguiller sur une "certaine vérité". Mrgreen


Pour la limite de la créativité, ben encore une fois bien définir les contours (toujours flous) de ce que tu nommes LDVELH, car ce sont ces limites qui, si elles sont dépassées, feront que l'on crée un LDVELH ou "autre chose". Par exemple : "fille de" est-il ou pas (pas d'implication du lecteur) ; "Le ligue communale" est-il ou pas (le joueur doit placer des pions / faire le MJ sur ce qui est presque un jeu de plateau) ?
En fait, la créativité c'est tripoter les limites sans les dépasser. Juste faut définir les limites, donc définir (toujours et encore) ton produit "LDVELH'.
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Colloque « Les 40 ans du jeu de rôle », Paris 12-14/06/2015 - par Caïthness - 27/04/2017, 14:34



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)