Pirates à la dérive, périls à la douzaine et prêtresse dans le doute
#35
(18/10/2013, 00:46)Outremer a écrit : Tant qu'on y est, mon appréciation des quatre sorts que j'avais à ma disposition :
...

Je ne sais pas quel jugement Raie Mentale porterait sur ses sorts à lui, mais il est clair que Flèche Ophidienne s'est révélé fort utile !
Rares sont les prêtres qui disposent de 4 pouvoirs utiles chaque jour. Beaucoup de pouvoirs sont en effet conditionnels.

Pour Raie Mentale, c'est l'absence du sort Copie Conforme qui change tout, le laissant sans protection quant il incante ... surtout qu'il lui faut minimum un round supplémentaire pour avoir des chances raisonnables que le sort soit lancé correctement, et qu'une interruption pour blessure majore le risque d'échec.

Combustion semble finalement très intéressant, peut-être le sort à utiliser par défaut... mais qui pour moi devenait un second choix derrière Flèche Ophidienne dès qu'il y a un archer en face car :
1) toucher automatique,
2) archer occupé pendant le round suivant à se débarrasser du serpent.
On a vu toutefois qu'il a nécessité 3 sorts pour vaincre un unique adversaire. C'est coûteux.
La seule fois où j'ai utilisé 3 rounds pour incanter, bien m'en a pris car j'aurais raté le lancement du sort avec les 2 rounds habituels.
Coûteux, long à mettre en place, et un peu aléatoire donc ...
Concernant les autres sorts, certains sont franchement inutiles.

(18/10/2013, 08:28)cdang a écrit : Tiens, il serait intéressant d'analyser pourquoi on a cette impression de déséquilibre avec le système DF et pas avec d'autres systèmes. Prenons le d20 system par exemple, au lieu d'avoir un jet par tour, on en a deux (une attaque par protagoniste), et on compare d20 + bonus d'attaque contre seuil de défense.

C'est le fait de découpler les caracs d'attaque et de défense qui rend le système plus équilibré ?
Il y a effectivement des assauts simultanés dans les DFs, contrairement aux assauts alternés dans D&D. Donc avoir une bonne FA (Force d'Attaque) permet non seulement de mieux porter les coups, mais aussi d'éviter d'être touché : l'effet est double. Rajoutons aussi une distribution mathématique non équiprobable avec 2D6, en faveur encore du déséquilibre.
Mais bon, le combat est quand même plus rapide dans DF.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Pirates à la dérive, périls à la douzaine et prêtresse dans le doute - par VIK - 18/10/2013, 13:47



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 3 visiteur(s)