Nouvelle collection Livre dont tu es l'héroïne
#18
TSR avait sorti la série Heartquest, une variante des Quêtes Sans Fin avec héroïne adolescente.

J'en avais trouvé un - Ring of the Ruby Dragon - et, bon, les 0,5€ que je l'avais payé c'était un peu cher pour ce que c'était…

Je me permets de me citer ( si je ne le fais pas, qui d'autre le fera Mrgreen )

" Donc. L’héroïne s’appelle Chandelle. Oui, je sais, mais les américains doivent se figurer que c’est un prénom romantique. Et puis ils auraient pu faire pire*

Avoir un nom ridicule n’est que le début de ses problèmes, cependant. Son joaillier itinérant de père, en compagnie de qui elle voyage, vient d’être enlevé, et par des créatures normalement sympathiques - centaures, lions volants.

Nous sommes un petit peu mieux qu’une frêle jeune fille désarmée cependant, car la collection de gemmes du papa inclut (suspense…) des pierres IOUN !

Mais si, vous savez bien : ces machins que Gygax avait repompés sur le Vance de Rhialto le Merveilleux… dans AD&D, ces pierres ont des pouvoirs différents selon leur type. Assez pour que Chandelle fasse l’aventure à elle toute seule, en fait.

Elle n’aura pas à le faire car elle se retrouve avec tout un éventail de sidekicks : le jeune chevalier Coren qui fait battre notre petit cœur dès que nous l’apercevons, ou, si nous ne le trouvons pas assez expérimenté, le chevalier Torbeck et la voleuse halfling Jancy; voire les trois ensemble.

Bon, l’aventure est particulièrement nulle, et Jim Holloway devait être en pleine crise de dépression alcoolique quand il a illustré ce machin… Pourtant, merde, Jim Holloway !

À noter pour la petite histoire que les choix nous poussent à nous affirmer. C’est une mauvaise idée de laisser Coren se battre seul pour nous impressionner, par exemple ; ou de ne pas lui dire que nous sommes raide de lui. En même temps il faut voir la crise de jalousie que nous piquons quand il s’arrête à causer avec une femme superbe et élégante et raffinée et tout… mais comme en fait c’est la vilaine dragonne du titre déguisée, notre instinct était bon. Vas-y ma p’tite ! Sois une battante !

Le pire du pire du pire ? J’hésite entre la porte magique qui désintègre ceux qui n’aiment pas sincèrement ( ce pauvre Torbeck se fait éliminer… que c’est triste… ) et dans le genre je-suis-comique la dragonne d’or boulimique tombée sous le pouvoir de la vilaine dragonne."

Eh oui, Torbeck disait qu'il nous aimait mais ce n'était pas vrai… et en plus il n'avait as capté les sentiments de Jancy…

À noter que le titre a été choisi avec un tact très sûr puisqu'il n'y a pas le moindre anneau dans ce f*** book…
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Nouvelle collection Livre dont tu es l'héroïne - par ashimbabbar - 01/09/2012, 14:35



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)