Mini-Yaz 2019 L'horizon est gommé (Outremer)
#36
Merci à tous pour vos commentaires.

Avec le recul, je pense qu’il y a un écart assez significatif entre ce que j’imaginais et ce que j’ai réalisé. J’avais en tête ce concept d’aventure depuis déjà un certain temps ; avec cette mini-AVH, j’ai cru l’exécuter de façon simplifiée, sans rien ôter à son intérêt pour autant ; mais je crois désormais que j’étais assez nettement à côté de la plaque.


(27/06/2019, 07:44)Fitz a écrit : Et au final, une assez forte linéarité. Bien sûr, c'est ici affaire de goût. Des lecteurs comme Skarn ou autres vont apprécier cette totale fluidité à la lecture.
Pour ma part, dès qu'un livre-jeu flirte trop avec le pur roman interactif, il me manque quelque chose.

Je crois sérieusement qu’il faut que je renonce aux mini-AVH. J’aime beaucoup les lire, mais je n’arrive manifestement pas à les faire. À chaque fois, j’aboutis à des aventures dotées d’une forte linéarité, que les choix que j’y insère n’allègent guère.


(28/06/2019, 13:31)Salla a écrit : Finalement, ce n'est qu'après avoir épluché toutes les possibilités que j'ai envisagé l'hypothèse du lien caché. J'y avais pensé avant, mais je me suis dis qu'il n'avait quand même pas osé Rolleyes

Après toutes nos soirées jeux, tu devrais savoir que je suis un être aussi dénué de logique que de scrupules !


(30/06/2019, 07:10)vador59 a écrit : Juste un bémol, mais qui risque de n’être que très personnel : ma conception d’un monde post-apocalyptique se rapprochant beaucoup de Mad Max, j’ai trouvé que la facilité à trouver du matériel, des médicaments, de la nourriture était un peu décalé du coup…

Ah, mais tout à fait, et les personnages sont d’ailleurs impressionnés par cette abondance, car ils sont habitués à un environnement où il faut soigneusement veiller à tout récupérer ou recycler. Mais le concept même de l’île est que c’est un lieu d’exception, qui a été préparé soigneusement pour permettre à un petit nombre de personnes de survivre à l’apocalypse sans souffrir de la gêne.


(06/07/2019, 23:42)Jehan a écrit : Mode ataraxique ou palingénésique ? Je ne connaissais pas ce second terme

« Palingénésie » est l’un des pouvoirs dont l’héroïne peut disposer dans « Le retour des Xha Nia » de Oiseau. C’est comme ça que j’ai appris l’existence de ce mot (qui n’est pas facile à placer dans la conversation de tous les jours, admettons-le).


(06/07/2019, 23:42)Jehan a écrit : Au moment de choisir entre prendre la main de Cerise ou m’accrocher au barreau, j’opte pour le barreau, pensant toujours, à ce moment-là, que la femme qui me fait face est probablement un délire de mon esprit.

C’est le raisonnement qu’on est censé suivre pour faire le bon choix, en effet. C’est un peu vicieux (trop, sans doute) puisque ça ne correspond en fin de compte pas à la réalité objective.


(06/07/2019, 23:42)Jehan a écrit : Et pour terminer ce long message, je me permets de nouveau d’indiquer quelques fautes repérées au fil de ma lecture :

Merci pour ces corrections, je vais rectifier ça.


(06/07/2019, 23:42)Jehan a écrit : J’ai aussi repéré une inversion : un lien vers le paragraphe 13 mène en fait vers le 31… mais, pour le coup, je me suis demandé s’il ne s’agissait pas là aussi d’un indice quand à la vision perturbée qu’a le protagoniste de la réalité…

C’est en effet censé donner un avant-goût du caractère incertain de la réalité.

À l’origine, j’avais songé à permettre au joueur de prendre l’initiative de passer volontairement d’une réalité à l’autre en inversant ainsi les chiffres d’un paragraphe ou d’un renvoi. Mais ça n’aurait pu marcher que dans une aventure substantiellement plus longue que 50 paragraphes (et ça aurait été compliqué de toute façon).


(08/07/2019, 12:15)Jehan a écrit : Je suis un petit peu perplexe quand au choix final, celui qui demande si on est, à notre avis, seul ou non. Jusqu’ici, considérer que c’était le cas semble être la bonne chose à faire

Oui, c’est un peu vicieux (il y a de l’écho, vous ne trouvez pas ?). Mais la question n’est pas « Pensez-vous être seul ? », c’est « Pensez-vous être seul dans cette pièce ? ». Le protagoniste se trouve dans la « réalité claire » ; s’il n’entend plus aucun son derrière lui depuis un bon moment, alors même qu’il était dit un peu plus tôt que ses amies se montraient très bavardes, il y a des chances que ce soit la réalité et non pas le fruit d’une illusion négative.

Si le protagoniste veut à tout prix que ses amies soient là (alors que son ouïe lui dit qu’elles ne se trouvent pas dans la pièce), il achève alors de perdre contact avec la réalité, et ses hallucinations lui coûtent la vie.


(30/06/2019, 07:10)vador59 a écrit : j’avoue ne pas partager son appréciation sur le fait que l’AVH perdrait beaucoup à ne pas se situer en mer. Remplaçons la mer par l’espace ou le désert ; l’île par une station spatiale ou une oasis et, ma foi, ça passe aussi !

(14/07/2019, 08:29)linflas a écrit : complètement hors sujet du thème du mini yaz.

J’avoue que j’avais cette idée en tête depuis un moment, et que je ne me suis pas trop arrêté sur la question de savoir à quel point elle collait au thème du concours.

À noter cependant que j’ai toujours envisagé cette aventure comme se déroulant, sinon sur une île, du moins en bord de mer. Je crois que je trouvais la pollution des mers particulièrement marquante, d’un point de vue atmosphérique.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: L'horizon est gommé (Outremer) - par Skarn - 15/06/2019, 20:05
RE: L'horizon est gommé (Outremer) - par Fitz - 27/06/2019, 07:44
RE: L'horizon est gommé (Outremer) - par Salla - 28/06/2019, 13:31
RE: L'horizon est gommé (Outremer) - par Jehan - 06/07/2019, 23:42
RE: L'horizon est gommé (Outremer) - par Jehan - 08/07/2019, 12:15
RE: L'horizon est gommé (Outremer) - par Outremer - 22/07/2019, 23:25



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)