Les larmes d'Endor [JpC]
#1

Depuis le temps que je nourrissais l'idée de remettre au gout du jour un vieux projet maintes fois développé, j'ai décidé de plonger une nouvelle fois dans l'aventure.

Sans raconter toute ma vie, j'avais (il y a plus de 18 ans... Argglll !!) initié un jeu par correspondance au sein du campus dans lequel je résidais. A l'époque, il existait des JpC dont un des plus populaires fut "Quest". Pas de mails ni internet bien entendu, mais de bon vieux courriers postaux pour figurer les tribulations d'un groupe de personnages dans un monde héroïc-fantasy classique (courrier que l'on attendait de pied ferme tous les 15 jours environ).

L'ensemble était géré par ordinateur, les ordres donnés à nos avatars très simples (explorer, attaquer, visiter, se déplacer...) sur une carte type wargame avec des hexagones figuratifs. Pas ou peu de narration, juste des résolutions mathématiques d'évènements.

Ben même sous cette forme, ça avait très bien marché et l'engouement dépassa rapidement les frontières. Une sorte de MMO avant l'heure...

Avec un groupe de potes on avait donc eu l'idée d'associer à ce concept le côté jeu de rôle papier basé lui sur le récit. Ajoutez à cela une touche de gestion et voilà que naissait Fief (inspiré d'un jeu éponyme sur minitel !) au sein de la chambre 412 du bâtiment B3 de la cité universitaire.

Chaque joueur incarnait un chevalier fraichement adoubé auquel un généreux monarque avait alloué quelques terres tout en l'enjoignant à veiller sur ses ouailles en haillons traumatisés par des années de guerre.

Nous (les créateurs du jeu) étions donc les conteurs (on avait établi un scénario général, des événements aléatoires écrits, diverses péripéties et même des donjons type AVH) et on gérait au fil de l'année (et des tours de jeu, le tout par correspondance) les aventures de tous nos joueurs (organisant parfois des parties de JdR classique autour d'une table quand les trames scénaristiques se recoupaient, chacun détenant souvent une bribe de mystère et bien souvent un formidable background !).

Une phase "Gestion" permettait de gérer son fief, y construire des maisons, auberges, château et fortifications, entrainer des hommes d'armes, créer de nouveaux hameaux...

La phase Aventure, elle, restait le cœur même du jeu en instaurant une correspondance stimulante entre conteurs et joueurs. A chaque évènement rompant la monotonie de la vie médiévale, il était donné l'opportunité au joueur de narrer la façon dont il allait y faire face. A ce titre l'analogie avec la littérature interactive est évidente avec un soupçon de liberté en plus.

Exemple : "Les bûcherons du village n'osent plus s'approcher de la vieille tour du Bosquet aux orties. Le vieux Stan jure y avoir vu des lumières vacillantes aux fenêtres et son comparse Hector parle de complaintes lugubres à la nuit tombée qui s'échappent de la vielle pierre..."

Comment allez vous réagir ?

Là où une AVH classique vous proposerait 2 ou 3 solutions, ici, seule votre imagination limitera votre décision ! Irez vous explorez cette tour ? Seul ? Accompagné par des hommes en armes ? Combien dans ce cas ? En emmener trop laisserait votre village sans défense alors que vous savez les orcs et gobelins qui rôdent en bandes dans les collines toutes proches ? Explorez-vous la tour de jour ou de nuit ? Allez-vous laisser Sacha, cette jeune aventurière vous accompagner, elle qui vient à peine de s'installer à l'auberge et dont les talents de voleuses ne sont plus à démontrer ? Accepterez vous le combat si des forces ennemies se présentent ou fuirez-vous pour épargner la vie de la poignée de soldats qui vous reste ? Voilà quelques possibilités à envisager, ne reste plus qu'à coucher le tout sur le papier (ou sur l'écran dorénavant) et renvoyer le tout par mail.

A titre d'information, on avait été à l'époque complètement dépassé par le succès de notre petit jeu. Malgré le développement d'un programme pour gérer l'économie des fiefs, une base de donnée et un autre programme pour simuler les combats (avec les règles de Rolemaster s'il vous plait ^^), c'est vite devenu ingérable et je me souviens avoir souvent effectué quelques détours pour ne pas croiser des joueurs en attente d'une réponse qui mettait du temps à venir Wink

Bref ! Les règles structurent l'ensemble et permettent à votre héros principal et ses compagnons de résoudre seuls ou en groupe les différents évènements qui égrènent les tours de jeu. A cela s'ajoute des intrigues de cour, un vaste scénario à l'issue incertaine, une carte du monde...

J'ai retenté l'expérience deux fois par la suite et avec l'ère internet les possibilités d'interaction se sont encore plus développées, étoffant le champ des possibilités. Via un forum les joueurs avaient désormais tout loisir de communiquer entre eux (du moment où ils s'étaient localisés dans le jeu) permettant stratégie et diplomatie ou de fomenter plans de conquêtes contre des PJ ou PNJ trop ambitieux !

Des mini-aventures type AVH (avec choix multiples) pouvaient aussi réunir (sur 24 à 48 heures) un groupe de personnages appartenant à divers joueurs. Via le forum, c'était souvent des donjons où le conteur écrivait un paragraphe, proposait les choix possibles et attendait le consensus ou la majorité pour passer à la suite.

Fortune, pouvoir, amour, gloire et beauté...et et passion de l'écriture.

A la fin d'une session de jeu, on obtient un formidable bouquin retraçant toutes les aventures des joueurs, certes parfois avec des imperfections côté conteur ou rédigées maladroitement mais tellement plaisant à lire !

Surtout pour les joueurs qui découvrent l'ensemble des aventures de tout les participants. Je garde précieusement ces écrits souvent synonymes de belles rencontres !

Voilà ! Je termine donc ce message par un appel à candidature ! Une nouvelle saison commence et celle-ci sera ma dernière ! Vu que l'histoire principale est écrite (celle du royaume) et pour raison d'équité tout le monde débute en même temps, à l'aube d'une époque troublée.

Je ne sais pas si j'ai été très clair. Sachez qu'il existe déjà un forum, un règlement, un fascicule des règles, les feuilles d'inscription, de gestion et d'aventure et que le début de l'épopée est prévu pour le 01/10/2012.

Tout est disponible sur simple demande.

Si vous avez des questions, si vous désirez dès à présent vous inscrire, hé ben, n'hésitez pas. Pour des raisons de cohérence et afin de garantir un minimum de qualité (personnalisation des aventures) et vu que je ne pourrais pas y passer tout mon temps, je n'accepterais que 8 joueurs maximum !

A bientôt

Gwalchmei


Messages dans ce sujet
Les larmes d'Endor [JpC] - par Gwalchmei - 09/09/2012, 23:23
RE: Les larmes d'Endor [JpC] - par Gwalchmei - 10/09/2012, 19:21
RE: Les larmes d'Endor [JpC] - par Fitz - 10/09/2012, 20:24
RE: Les larmes d'Endor [JpC] - par Gwalchmei - 10/09/2012, 20:40
RE: Les larmes d'Endor [JpC] - par tholdur - 10/09/2012, 21:10
RE: Les larmes d'Endor [JpC] - par ashimbabbar - 10/09/2012, 21:33
RE: Les larmes d'Endor [JpC] - par Gwalchmei - 10/09/2012, 22:38
RE: Les larmes d'Endor [JpC] - par Zyx - 11/09/2012, 04:10
RE: Les larmes d'Endor [JpC] - par tholdur - 11/09/2012, 16:39
RE: Les larmes d'Endor [JpC] - par Gwalchmei - 11/09/2012, 18:06
RE: Les larmes d'Endor [JpC] - par tholdur - 11/09/2012, 20:09
RE: Les larmes d'Endor [JpC] - par Gwalchmei - 17/09/2012, 20:55
RE: Les larmes d'Endor [JpC] - par Lucius - 22/09/2012, 19:11



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)