Partie de jeu de rôle Diesel Punk
Citation :Mademoiselle de Lantagnac, j'espère que la démonstration vous mettra dans de bonnes dispositions pour les décisions à venir. Je pense qu'avec mes usines et les vôtres, nous pourrions produire une série entière de ces engins. Qu'en pensez-vous ?
Primerose suit la conversation avec intérêt au début, puis une moue de dégoût vient gâcher son joli minois. Sa réponse est plus sèche et froide qu'elle ne l'aurait voulu :
— Les industries de mon père ont toujours été tournées vers le progrès, proposer une vie meilleure aux gens en apportant l'électricité chez eux, la chaleur et la lumière. Si cet engin a une destinée militaire, il est hors de question que j'utilise, voire que je modifie mes industries pour une telle abomination. La guerre à fait assez de ravages comme ça, des milliers de gens sont morts, dont mon père ! Et vous, tout ce que vous trouvez à faire avec votre soi-disant génie, c'est une nouvelle arme encore plus meutrière ! Martin a cent fois raison, ce truc ne doit pas sortir d'ici, les conséquences pourraient être désastreuses.
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
Euh merci d'arrêter de dire n'importe quoi, les gars. C'est pas une bombe nucléaire non plus. Ce n'est même pas un bombardier.
On est en 1934, des gouvernements fascistes arrivent au pouvoir un peu partout. Les seules victimes potentielles de cette arme seraient des avions ennemis, et vu l'hostilité de certaines nations, qu'une démocratie puisse avoir la supériorité aérienne serait franchement pas mal venu.
Cette invention aurait potentiellement la capacité d'empêcher des horreurs comme Guernica ou les bombardements réguliers de Londres par les nazis.

J'insulterai pas votre intelligence en prétendant qu'il y a aucun moyen que cet engin puisse servir pour autre chose que de la défense, mais les arsenaux des armées du monde ont déjà largement des choses au potentiel largement plus destructeurs (artillerie, bombardiers, super bombardiers). Traiter donc une invention qui en a beaucoup moins (même si c'est un game changer) comme si c'était un horrible truc de mort susceptible de provoquer des horribles massacres d'innombrables victimes devient donc franchement ridicule.

Je rappelle que Lantagnac était patriote, engagé volontaire, a pris des risques pour secourir la vie de camarades, et doit indirectement sa mort à ce qu'un pilote français ait été abattu par l'ennemi.
Imaginer qu'il aurait été contre le renfort d'une arme qui aurait permis de sauver les vies de pilotes français en maîtrisant le ciel est tout à fait saugrenu.

Après, c'est sûr que si Hitler s'en empare, il pourrait maîtriser l'espace aérien français, anglais, etc... Et bombarder comme il veut des cibles civiles avec les bombardiers qu'il a déjà.

De là à traiter un camping-car volant comme une bombe bactériologique, faudrait pas non plus exagérer.

Je peux comprendre des réticences de Martin vu son passé avec les horreurs de la guerre (cela dit c'est un militaire, donc en soit, que son pays obtienne un avantage stratégique ne devrait pas être quelque chose qu'il désapprouve). Je peux comprendre que Primerose tienne à ce que les industries de son père restent dans la production civile et refuse qu'elles produisent des armes. Et bien sûr que le fait que Sochette n'a pas tout à fait conscience de toutes les conséquences possibles de son invention fait partie du scénario.
Mais traiter cette invention comme autre chose qu'un produit militaire innovant, et réagir comme si c'était une arme de destruction massive, là je dis non.
Là c'est un peu comme s'il avait inventé un fusil révolutionnaire ou le radar, et que vous vous attendiez à ce qu'il rase une ville avec !

Oubliez pas que vous êtes des personnages héroïques et romanesques des années 30. Par définition vous êtes donc patriotes- c'est dans l'air du temps. (Si Martin haïssait la France et tout ce qu'elle représente, il n'aurait pas fait carrière.)
Bien sûr être patriotes ne vous empêche pas d'être pacifistes, critiques envers votre gouvernement, ou de vouloir ne rien avoir à faire avec une production d'arme.

Enfin je vous rappelle que vous avez accepté de jouer à un scénario Diesel Punk. Si dès que j'introduis des éléments typiquement Diesel Punk, vous vous opposez à leur existence, on ne va pas aller loin. Il faut jouer le jeu un peu.
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
@lyzi
Show Content
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
C'est pas pour défendre les autres, mais le pacifisme était très présent dans les années 30, donc que certains des persos ne fassent pas des bonds de joie devant l'appareil peut se comprendre.

Sinon, Dupré demande à voir l’intérieur de la machine si c'est possible.
Répondre
Citation :Je rappelle que Lantagnac était patriote, engagé volontaire, a pris des risques pour secourir la vie de camarades, et doit indirectement sa mort à ce qu'un pilote français ait été abattu par l'ennemi.
Imaginer qu'il aurait été contre le renfort d'une arme qui aurait permis de sauver les vies de pilotes français en maîtrisant le ciel est tout à fait saugrenu.
heuh, le point de vue de son père, limite, elle s'en tape si tu veux Neutre

Pour ma défense perso, chui une burne finie en histoire Mrgreen. De plus, le problème n'est pas avec l'objet diesel punk en lui-même, mais avec ce nos PJs en pense selon leur vécu/caractère (d'ailleurs, je ne pense pas avoir trop déliré en ce qui me concerne).
Donc, je ne change pas la remarque de Primerose. Les autres PJs peuvent très bien la remettre en place s'ils veulent (après tout, les PJs aussi peuvent dire des conneries Mrgreen )
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
@zoki
Oui, mais chez les marxistes, essentiellement.
On imagine mal un militaire de carrière comme Martin être antimilitariste ou une riche héritière industrielle comme Primerose penser que la guerre est un moyen inventé par les capitalistes pour diviser le monde ouvrier.
Les patriotes tendent à penser que les "bonnes guerres" sont celles pour défendre les peuples du totalitarisme.
Des personnages comme Indiana Jones se mêleront jamais de politique, mais seraient prêts à affronter des nazis ou des communistes staliniens. (Et très probablement des fascistes mussoliniens ou des franquistes...)

Mais de toute façon, ça me gêne pas que des PJ soient pacifistes. C'est surtout de traiter un engin volant, même militaire, comme une horrible arme de destruction massive, juste parce qu'il a des applications militaires. Et le mépris autour de ça.

Surtout que Sochette se vante pas d'avoir des super bombes ou des super canons. Ce qu'il y a de plus innovant et génial dans son aile c'est
- une autonomie énorme
- une vitesse supérieure à ce qui se fait actuellement
- le décollage vertical
- la conversion à volonté entre propulsion à hélice, aérostat et statoréaction
- la capacité à porter d'autres vaisseaux pouvant être lancés en plein vol

Bref que des choses qui ont des applications civiles évidentes, pour les transports, l'exploration, le ravitaillement en plein vol ou les secours aériens. Pas des trucs qui sont en eux-mêmes meurtriers et destructeurs.
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
Mon personnage reste prudemment en retrait et continue de fixer l’appareil, plongé dans ses pensées.
Répondre
J'étais en famille quelques jours.

Le professeur Sochette regarde Primerose de Lantagnac avec de gros yeux ronds.
"Mais... De QUOI diable parlez-vous ?"
Soudain ses yeux se perdent dans le vide. Puis il penche la tête et se met à fixer ses pieds. En boitillant, il sort du hangar d'un air morne.
"Monsieur le Professeur ?", s'inquiète Fernand.
Mais le scientifique ne répond à aucune sollicitation, se dirigeant toujours vers la sortie du hangar.

L'ouvrier hausse les épaules.

"Il reviendra", affirme-t-il d'un ton rassurant, en regardant vers Alexandre et Augustin.

En attendant, il conduit ceux qui veulent visiter (
pour l'instant seulement Alex, Bobo et Augustin) à l'intérieur de la carlingue. Le petit groupe disparaît par un petit escalier sous la plateforme.

L'appareil ne reste pas sans surveillance pour autant. Il est évident que si Primerose tentait par exemple de saboter l'appareil ou d'y mettre le feu, le reste des ouvriers se précipiteraient pour la maîtriser.

@groupe visite
Show Content
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
Voyant Fernand emmener le petit groupe visiter l’appareil, le professeur Rivière s’approche.

« Puis-je me joindre à vous ? »
Répondre
Je ne sais pas ce que les PJ répondent, mais il peut, en quel cas tu peux lire le spoiler "groupe visite"...
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
Augustin ne s'opposent bien évidemment pas à ce que Riviére les rejoignent.

Groupe visite
Show Content
Répondre
Alex s'oppose évidemment pas à ce que Riviére les rejoignent.
Il pose plusieurs questions à Fernand, certaines techniques, d'autres moins. Parmi les plus faciles, combien de personnes sont nécessaires en vol pour la bonne marche de l'Aile Volante Sochette (AVS).

Show Content
Répondre
Martin s´empresse de suivre Sochette et suggère à Primerose de l´accompagner. "Dans son état je crains qu´il ne commette quelque acte insensé. Si tel est le cas je resterai auprès de lui pendant que vous iriez chercher le majordome."
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
Citation :L'appareil ne reste pas sans surveillance pour autant. Il est évident que si Primerose tentait par exemple de saboter l'appareil ou d'y mettre le feu, le reste des ouvriers se précipiteraient pour la maîtriser.
Et où c'est qu't'as vu "terroriste" dans mon BG Eek ! ?
Bouh, méchant MJ :crybaby:


A la remarque de son hôte, Primerose regrette aussitôt ses paroles. Elle se précipite vers le vieil homme en l'interpellant sans entendre (elle n'y fait pas attention, en fait) la remarque de Martin :
— Professeur Sochette, attendez s'il vous plait.
Elle arrive a sa hauteur et s'adresse a lui

@Lyzi & Tholdur
Show Content
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
Show Content
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)