Rendez-vous au 1
Combats de groupe - Version imprimable

+- Rendez-vous au 1 (http://rdv1.dnsalias.net/forum)
+-- Forum : Le coin des écrivains (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-10.html)
+--- Forum : L'Atelier (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-62.html)
+--- Sujet : Combats de groupe (/thread-978.html)



Combats de groupe - Thierry Dicule - 07/05/2009

Il existe de nombreuses méthodes pour mettre en scène des combats de groupe, autrement dit des affrontements qui mêlent au moins 3 personnes. Je vous propose une liste de procédés, à compléter et faire vivre pour éclairer tout auteur qui en aurait besoin. Prière d’avoir une aspirine à portée de main avant de lire ce post. Ah oui au fait, n’étant pas un grand connaisseur en matière de LVH, il y a sûrement des boulettes dans les exemples cités !

1). Méthode du groupement :

Le procédé est simple : considérer tout groupe opposé comme un seul adversaire.

Exemple : la série « Loup Solitaire » je crois ?


2). Méthode scénarisée :

C’est simple, ce procédé consiste à s’arranger dans la narration pour que tout affrontement se déroule en « 1 contre 1 ». Même quand il y a du monde autour du héros, tout est fait pour que les combattants se séparent en petits groupes. C’est pratique pour mettre en scène une bataille sans pour autant rendre le jeu lourdingue.

Une variante, qui m’inspire le terme de « méthode du couloir », consiste à s’arranger pour que les membres du groupe opposé nous attaquent les uns à la suite des autres. Cette variante peut aussi être utilisée dans l’autre sens : si le héros est accompagné (ou s’il invoque une créature, par exemple), son camp peut mener le combat un par un.

Exemples : dans l’AVH « Gloire Posthume 2 », au moment de l’embuscade près du pont, on voit un cumul des méthodes 1 et 2. Il y a aussi « mercenaire » ainsi que « le Retour des Xhâ Niâs 3 », où des batailles sont mises en scène. La « méthode du couloir », elle, est régulièrement employée dans la série « Défis Fantastiques ». On la trouve aussi dans mon AVH (invocation de golem). Il y a sans doute plein d’autres exemples.


3). Méthode du ciblage :

2 conditions sont requises pour utiliser ce procédé :
- avoir défini un mode de combat en « 1 contre 1 » qui consiste en une succession d’assauts. Un assaut correspond à un protocole que le joueur réalise de façon itérative.
- la méthode du ciblage ne fonctionne que si le héros affronte seul un groupe d’adversaires.

Les règles mises en place pour un combat en « 1 contre 1 » sont valables, toutefois le joueur doit choisir en début d’assaut 1 adversaire qu’il « cible ». Ce dernier obéit aux règles normalement. Les adversaires « non ciblés » agissent aussi : les règles d’assaut sont respectées mais seuls les effets avantageant les ennemis sont appliqués. Si le protocole d’assaut conduit à un succès du héros, l’effet est alors nul, ce qui est bénéfique au regard de la situation de surnombre à laquelle le héros fait face.

Exemple : tous les « DF ».


4). Méthode du bonus :

2 conditions sont requises pour utiliser ce procédé :
- avoir défini un mode de combat en « 1 contre 1 » qui consiste en une succession d’assauts.
- la méthode du bonus ne fonctionne que si le héros affronte seul un groupe d’adversaires.

Chaque adversaire est doté d’un bonus (dans un souci de crédibilité, il est intéressant de rendre ce bonus dépendant du nombre d’ennemis). Le héros mène alors des assauts successivement contre chaque opposant en tenant compte de ce bonus. L’ordre dans lequel ces assauts sont menés est un élément à préciser dans les règles (dans un souci de réalisme, il me semble crédible de mener un assaut contre chaque ennemi et de réitérer une fois tous les opposants passés en revue).

Exemple : les AVH « RXN » dans leurs premières versions des règles.


5). Méthode des équipiers passifs :

Utilisée quand le héros n’est pas seul à combattre un ou des adversaire(s). Ce procédé consiste à doter le héros d’un bonus qui intervient dans la résolution du combat. C’est un peu comme la méthode du groupement mais appliquée au camp du héros.

Exemples : les AVH « RXN2 » ou « Opération Survie » si je me souviens bien.


6). Méthode des équipiers actifs :

Le héros est avec un ou plusieurs copains. Face à lui, un unique adversaire. Idéal pour donner vie à un personnage secondaire, pas mal aussi pour mettre en scène l’invocation d’une créature.

2 conditions sont requises pour utiliser ce procédé :
- avoir défini un mode de combat en « 1 contre 1 » qui consiste en une succession d’assauts.
- la méthode des équipiers actifs ne fonctionne que si le héros affronte, avec un ou plusieurs partenaire(s), un unique adversaire.

C’est délicat : à priori ça devrait marcher comme les méthodes 3 ou 4 mais en inversé, c'est-à-dire avec l’adversaire qui est seul contre plusieurs. Du coup il faut définir, dans les règles, comment se comporte l’ennemi ! En d’autres termes, si méthode 3, qui cible-t-il, si méthode 4, dans quel ordre résoudre les assauts ?

Exemples : des AVH comme RXN premières règles (les « spectres de feu », à moins qu’il ne s’agisse de la méthode 2… règles imprécises !), ainsi que toutes les AVH qui incluent des invocations. On trouve sans doute des exemples dans les LVH, aussi (je crois qu’il y avait moyen d’invoquer des gobelins de « Sorcellerie ! » ?). Systématiquement, les règles sont floues.


7). Méthode chaotique :

Alors là ça se corse. Plusieurs ennemis ET plusieurs alliés. Au regard des méthodes précédentes, on sent bien la difficulté de formuler des règles claires sur ce cas. Dans quel ordre les ennemis attaquent ? Qui ciblent-ils si la méthode 3 est de rigueur ? Dans quel ordre résoudre les assauts si c’est la méthode 4 qui est la référence ?

L’exemple qui me vient en tête est l’AVH « Homme de Troupe Augmenté ». Un autre exemple est le LVH « les sombres cohortes », dans lequel des règles spécifiques ont carrément été développées pour les combats de groupe.


8). Autres méthodes ?


RE: Combats de groupe - Elterin - 07/05/2009

Il y a une forme de combat de groupe étendu - entendre par là des combats mettant en scène de nombreux participants - utilisé dans quelques DF, notamment Les Sombres Cohortes et Défis Sanglants sur l'Océan.
Il faudrait voir aussi comment c'était géré dans La Galaxie Tragique, lorsqu'on descendait sur une planète avec des membres d'équipage ?


RE: Combats de groupe - Oiseau - 07/05/2009

Il y a aussi la variation de la méthode du groupement dans la série Paix aux Anges (où les héros sont parfois jusqu'à six dans les combats) : tous les ennemis sont présentés comme des groupes (méthode 1) mais les héros aussi, en calculant au préalable leurs stats collectives ! À la fin du combat, les points d'Endurance perdus par le groupe sont répartis sur les points d'Endurance individuels des personnages. Cela permet en même temps de faire survivre tout le monde. Ce n'est peut-être pas réaliste, mais ça évite d'avoir à poser des conditions pour la mort de chaque personnage après chaque escarmouche.


RE: Combats de groupe - Fitz - 07/05/2009

D'une manière générale, je préfère quand les combats de groupe ne complexifient pas trop les règles de base, afin de ne pas provoquer une grosse cassure dans le rythme du livre-jeu. C'est pour ça que j'aime bien la méthode du regroupement à la LS, même si le réalisme en pâtit. En effet, les règles ne prennent pas en compte l'élimination d'un adversaire.
Mais un LDVELH n'est pas un jeu de rôle.

En relativement simple et qui n'est pas mal non plus, il y a le bonus donné aux adversaires multiples, qui diminue chaque fois que l'un meurt. C'est le fameux bonus de synergie dans Xhoromag et un procédé qui existe aussi dans la série des Livres à remonter le Temps.

La méthode scénarisée est ma préférée. Mais elle demande beaucoup de place dans l'histoire donc, à utiliser parcimonieusement.


RE: Combats de groupe - JFM - 11/05/2009

Dans l'Epée de Légende, chaque lecteur décide de l'attitude de son personnage. Les ennemis, eux, peuvent être déplacés par l'un des joueurs mort au combat.


RE: Combats de groupe - Marcheur des Cieux - 11/05/2009

(11/05/2009, 21:27)JFM a écrit : Dans l'Epée de Légende, chaque lecteur décide de l'attitude de son personnage. Les ennemis, eux, peuvent être déplacés par l'un des joueurs mort au combat.

Avec une innovation particulierement appréciable à cet effet (contrairment à ce qui est arrivé au Maitre du destin): des petits plans du lieu et de la disposition des monstres.
Ce qui permet de gérer en plus les armes de jet et de trait sans avoir le paragraphe "voulez vous utiliser votre arc".


RE: Combats de groupe - Thierry Dicule - 12/05/2009

Je ne connais pas « épée de légende » mais à force de lire des commentaires dessus, j’ai l’impression que cette série me plairait.

Pour ma part, au niveau des combats de groupe, mes goûts sont simples : faut pas que ça alourdisse le jeu. Pour cette raison, dans le cas des méthodes « complexes », je n’ai rien contre, à condition que le reste soit léger (peu de caractéristiques à gérer, donc combats pas plus longs qu’avec une autre méthode, etc.). Inversement, avec une méthode « simple », j’aime bien quand il y a des petits plus à côté (plusieurs types de héros, armement pour améliorer nos caractéristiques, etc.).

À partir de là, quel que soit le système utilisé, ce qui m’importe le plus c’est la clarté des explications. Je suis déçu quand un jeu suscite des questions non tranchées par les règles, ça donne l’impression que l’auteur n’a pas testé sa création (affirmation valable ailleurs que dans les LVH).


RE: Combats de groupe - ashimbabbar - 15/09/2010

On m'avait renvoyé à ce sujet, je l'ai finalement déterré…

• Je suis hostile à la fusion de plusieurs adversaires en un seul avec des caractéristiques augmentées, dont l'exemple typique est LS: À MOINS à la rigueur que ses capacités de combat ne baissent avec ses points de Vie pour représenter la mort successive des adversaires. Mais ce n'est qu'un pis-aller. Je le tiendrais seulement légitime pour représenter une horde de petites créatures facilement tuées individuellement et qui attaquent de tous les côtés… et encore…
Pour moi, c'est tellement irréaliste que ça assassine toute ambiance.

• Il me semble donc que la logique veut que plusieurs adversaires affrontent le héros ensemble ( ou plusieurs héros un seul adversaire… pourquoi pas )*
Cela entraîne deux questions
- Combien d'adversaires contre un ?
Alors là, on a tout et son contraire: depuis les deux seuls des DF aux 25 et plus si affinité des QdG… L'Épée de Légende a l'avantage de clore les discussions par son usage des plans. À défaut, on pourrait décider à chaque combat en fonction de la situation… quitte à rajouter une compétence "Sens du Combat" qui permettrait d'utiliser au mieux le terrain pour réduire le nombre d'adversaires pouvant nous attaquer à chaque assaut ( en se mettant dos au mur, en les séparant… )
Peut-être en la donnant aussi aux adversaires et en voyant selon qui a la plus haute, ou par un jet de dés ?
- Des bonus à plusieurs contre un ?
À mon sens, ça dépend du système de combat. S'il faut faire plus ou moins qu'un nombre fixe ( Épée de Légnde, QdG ), il serait sans doute superflu de donner un bonus; si le résultat dépend aussi de la capacité de combat de l'adversaire ( DF, Prêtre Jean… ) alors il ne serait pas illégitime de donner un bonus ( dans les Headline en particulier: Prêtre Jean/Sindbad/Voie du Sabre, le héros peut blesser tous les adversaires qu'il affronte en même temps… certes c'est un héros, mais bon… au moins dans les DF il ne pouvait en frapper qu'un seul à la fois… )


* de même, de résoudre un combat par personnage d'importance engagé contre un ou plusieurs adversaires; à moins que l'histoire n'impose le sort de ces personnages secondaires à ce moment.