Rendez-vous au 1
[Sherlock Holmes Presses Pocket] La Malédiction de Shimbali - Version imprimable

+- Rendez-vous au 1 (http://rdv1.dnsalias.net/forum)
+-- Forum : Les livres dont VOUS êtes le héros (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-3.html)
+--- Forum : Critiques (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-5.html)
+---- Forum : Sherlock Holmes (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-47.html)
+---- Sujet : [Sherlock Holmes Presses Pocket] La Malédiction de Shimbali (/thread-885.html)



[Sherlock Holmes Presses Pocket] La Malédiction de Shimbali - Fitz - 15/11/2008

Dans ce LDVELH, on tient le rôle d'un détective ami de Sherlock Holmes, qui a l'habitude de résoudre certaines enquêtes dont n'a pas le temps de s'occuper l'illustre personnage. On n'est pas un novice car on peut choisir au départ une dizaine de talents parmi une longue liste. Ces capacités sont variées et originales telles que botanique, relations mondaines, géologie ou langues étrangères par exemple (ça rappelle un peu le jeu de rôle Cthulhu), qui mettent bien dans l'ambiance de l'Angleterre victorienne. Toutes ces compétences n'ont pas la même utilité au cours de l'enquête mais rares sont celles qui ne sont pas exigées : un point très positif.
A propos des règles, ce sont à la base les mêmes que celles de la collection des Livres à remonter le Temps, mais nettement enrichies par de nouvelles caractéristiques (perception, volonté) et un système de paragraphes-clés où l'on peut partir effectuer des enquêtes annexes ou se rendre à la bibliothèque afin d'étudier sur des sujets auxquels nos talents n'auront pas permis d'apporter d'indice satisfaisant. C'est très original, efficace et d'un réalisme appréciable, surtout quand on voit que le temps est décompté. Chaque action parallèle à l'enquête, chaque sortie en dehors de Londres pour aller à la chasse aux infos est habilement pris en compte dans le récit grâce à un système de paragraphes convergents où l'on nous demande quel jour de la semaine il est (un peu comme dans le monastère au début de la Revanche du Vampire). En effet, il existe un compte à rebours et il ne faut donc surtout pas se fourvoyer dans les fausses pistes qui existent. Ce réalisme va jusqu'à nous obliger à faire des grasses matinées dévoreuses de temps si l'on a passé la nuit à veiller et non pas à dormir.
Les chances de mourir sont infimes et l'on arrive donc jusqu'au dénouement final où il nous faut accuser le bon coupable, tout en présentant suffisamment de preuves contre lui. A propos du scénario, je ne peux pas en révéler beaucoup pour éviter de déflorer le mystère mais l'intrigue est intéressante, plutôt classique mais assez tortueuse pour nous donner des chances d'échouer au premier coup. Le défaut principal de ce LDVELH vient justement de la relecture.
Comme on traverse toute l'histoire jusqu'à la fin, les nouvelles tentatives sont un peu fastidieuses car avec beaucoup moins de découvertes. Seule l'idée de récupérer cette fois-ci les bons indices est motivante car on connaît déjà l'histoire dans ses grandes largeurs. Mais c'est le défaut de tous les LDVELH policiers basés sur le même schéma, la série Sherlock Holmes de Folio Junior tout pareil.
Une enquête intéressante donc, qui fait passer un agréable moment, avec une structure finement tournée. Mais au final, une durée de vie trop courte malgré que l'on approche des 400 paragraphes.

Dans le cadre de la notation des LVH, j'augmente sa note à 5/10.