Rendez-vous au 1
La Voie du Kaï - Version imprimable

+- Rendez-vous au 1 (http://rdv1.dnsalias.net/forum)
+-- Forum : Le coin des écrivains (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-10.html)
+--- Forum : Les AVH (Aventures dont vous êtes le héros) (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-11.html)
+--- Sujet : La Voie du Kaï (/thread-625.html)

Pages : 1 2


RE: La Voie du Kaï - Oiseau - 10/01/2008

C'est 4 au départ. On finit toutefois par obtenir la cinquième dans l'aventure même. J'avais rencontré le même problème d'ambiguité au départ (on commence avec 4 Disciplines, mais on se fait dire qu'au prochain volume, on pourra ajouter une Discipline aux 5 qu'on maîtrise déjà).


RE: La Voie du Kaï - Fitz - 11/01/2008

Merci. j'ai posé ma question un peu vite parce qu'ensuite, on a bien la confirmation que c'est 4 disciplines.
Au moins, je suis fixé.


RE: La Voie du Kaï - Fitz - 14/01/2008

J'ai bien aimé cette AVH à laquelle je n'ai trouvé aucun gros défaut. On y prend le temps de découvrir le monastère kaï, sa structure, sa hiérarchie, son cérémonial et sa philosophie, qui rappellent à plusieurs égards le monastère des ninjas dans la Voie du Tigre, avec ses rites initiatiques entre autres. Pour un fan de la saga, c'est un côté très sympa, même si on peut ne pas être toujours d'accord avec certains aspects (l'animalerie m'a par exemple surpris, mais pourquoi pas).
La première partie propose une quête au savoir intéressante, sans grand danger mais qui met bien dans l'ambiance de l'institution des kaï. Comme la liberté d'action est totale, on peut visiter l'intégralité du monastère et cette séquence occupe donc une grande partie de l'aventure.
La deuxième partie est plus classique même s'il est original d'avoir en permanence deux compagnons dont un maître kaï chef de l'expédition. Nous jouons vraiment l'initié et ne prenons donc pas toutes les décisions pour le groupe. Cependant, j'ai trouvé que notre chef nous laissait quand même une étonnante marge de manoeuvre, peut-être dans l'optique de nous émanciper. Le scénario est sans surprise mais efficace, j'étais motivé pour délivrer la petite et neutraliser le méchant de l'histoire. L'histoire se tient, est réaliste et respecte parfaitement l'atmosphère de l'univers de Joe Dever. Les PNJ sont détaillés juste ce qu'il faut. Un détail : je n'ai pas trop aimé la brève référence aux noudics. Elle tombe un peu comme un cheveu sur la soupe.
Ce qui m'a gêné le plus, c'est que l'histoire m'a paru trop courte et trop facile : je l'ai terminée du premier essai. Je compte la relire plus tard pour essayer un autre chemin même si j'ai l'impression que la deuxième partie est assez linéaire. Mais avec autant de paragraphes, je m'attendais à une plus longue histoire. Peut-être que c'est dû à la première partie dans le monsatère qui occupe de la "place", je ne sais pas trop. Une seule lecture ne me suffit pas pour me rendre compte de la construction du récit. Du coup, cette AVH me rappelle Les Maîtres des Ténèbres : une aventure sympathique, de mise en place du cadre mais qui sert surtout d'introduction pour les épisodes à venir. J'espère du coup voir un jour la suite!
Par ailleurs, j'ai adoré les règles. Simples mais cohérentes, elles proposent une gestion des armes bien plus intéressante que dans les règles de LS. Les combats laissent la part belle au hasard mais se révèlent pourtant équilibrés. Surtout, les compétences sont très bien exploitées tout au long du récit et servent souvent (à part la chasse peut-être). C'est bien aussi que certaines soient modifiées par rapport à celles que l'on connaît, ça propose un bon compromis entre fidélité nostalgique et personnalisation de l'AVH.
En conclusion, dommage que celle-ci ne soit pas plus longue ou un chouilla plus difficile pour la rendre un peu plus épique. Mais le ton de l'histoire laisse deviner qu'il y aura un deuxième tome, alors...
Pour la petite histoire, j'ai gagné avec orientation, guérison, aura de sainteté et "psychologie" (je ne me rappelle plus le nom), des compétences qui m'ont bien servi. J'avais des caracs très moyennes (5 en force, 3 en précision et 2 en volonté) ; à propos la volonté ne sert pas trop par rapport aux autres. J'ai failli crever face à deux gloks et ai eu du mal à remporter le somptueux combat final.


RE: La Voie du Kaï - Outremer - 28/01/2008

Je viens de finir l'AVH, dès ma première tentative (bon, j'ai fini avec un seul Point de Vie).

Je ne suis pas un grand fan de Loup Solitaire, mais j'ai tout de même trouvé cette aventure sympathique. Comme le souligne Fitz, elle a un parfum d'introduction. Le test (sans grand risque) occupe une bonne partie de l'histoire et le héros est ensuite accompagné par son Maître (qui transporte de surcroît un stock substantiel de Laumspur). J'ai trouvé ça plutôt agréable. Ca ne fait pas de mal d'incarner de temps en temps un héros un peu plus modeste que ce à quoi nous ont habitué la grande majorité des LDVH. Bien sûr, il faudra que cela évolue au fil de la série.

L'épreuve de départ est intéressante. Une présentation du Monastère Kaï était nécessaire pour permettre au joueur de se faire une idée du cadre où a vécu le héros et donc de mieux s'identifier à lui. Le fait de la rendre interactive et d'en faire un test est très astucieux. On a même un premier indice de ce qui ne tourne pas rond à l'extérieur.
L'idée des lettres est originale, mais il est un peu exagéré de les mettre en gras et de les souligner. Simplement les mettre en majuscule aurait pu suffire. Je me suis tout de même senti fier de moi-même lorsque j'ai trouvé la bonne façon d'arranger tout ça.

La suite est moins originale, mais pas déplaisante. J'ai trouvé que la partie de l'histoire se déroulant au village aurait mérité d'être rallongée, éventuellement au dépens du voyage qui précède. Comme l'ont fait observer Skarn et Oiseau, les Gloks surviennent nettement trop tôt. La tension n'a pas le temps de monter suffisamment avant la poursuite et le combat final.

J'ai plutôt apprécié les règles, même si je n'aime pas beaucoup les caractéristiques qu'il faut tirer au dé (je préfère avoir un total de points à répartir). Les combats sont très rapides, ce que j'apprécie beaucoup (ils m'ont rappelé le système des Chroniques Crétoises).

Le style a un certain nombre de maladresses, mais ça ne m'a pas gêné outre mesure. C'est le genre de choses qui s'améliore naturellement avec la pratique.

Je me trompe peut-être, Marcheur, mais il m'a semblé que tu t'inspirais un peu des Jedis de l'Ancienne République pour décrire les Kaï du Premier Ordre. Il est de toute façon certain qu'il y a de fortes similarités entre les deux ordres.

L'AVH mentionne l'existence de Grands Maîtres Kaï mais, sauf erreur de ma part, personne n'a atteint ce rang entre Aigle du Soleil et Loup Solitaire.

J'ai dans l'idée que le fameux Somnus est un Hellghast ou quelque chose de ce genre, mais je suppose qu'on ne le saura pas avant un certain temps.


RE: La Voie du Kaï - Marcheur des Cieux - 28/01/2008

Merci pour ta critique Outremer.
Pour la référence aux Jedis, je ne m'en étais jamais caché (j'ai ecris SPOK plus parce que j'aimais Starwars que parce que j'aimais LS)

Pour les regles, je me suis effectivement inspiré des Chroniques Cretoises pour des combats mortels et expéditifs.

Pour les Grands Maitres, je ne parle pas de types possédant des Grandes disciplines, mais de personnes qui ont maitrisé les 10 disciplines magnakai. Les membres du Synode n'ont pas tous ce rang, mais quelques uns si.


RE: La Voie du Kaï - Skarn - 29/01/2008

Je me demande si ce n'est pas cet esprit Star Wars sous-jacent qui m'a largement embêté, car les thèmes de Star Wars ont tellement été rebattus qu'ils finissent par me sortir par les trous de nez.


RE: La Voie du Kaï - Marcheur des Cieux - 29/01/2008

Plus que la lutte manichéiste (très LS) ou la théorie du complot dans SW, j'essaie surtout de m'attacher au lien maître et élève dans ce premier "cycle"

Puis du choix Maitre Kaï ou Chevalier d'Aon par la suite


RE: La Voie du Kaï - Oiseau - 29/01/2008

Parlant de cycle, le deuxième volume est-il en cours de production ?


RE: La Voie du Kaï - Zaidvé - 18/05/2008

Feedback à retardement, j'ai enfin eu le temps de lire ton AVH, marcheur des cieux.

Etant fan de la série LS, j'ai eu plaisir à parcourir le Monastère dans tous le sens, rencontrer les pointures de l'époque et connaître ton point de vue sur le premier ordre Kaï (des femmes? Quelle bonne idée! Et pourquoi pas plus nombreuses? Une animalerie: sympa. L'intronisation avec l'attribution d'un nom Kaï: chouette! ça fait un peu Harry Potter, avec l'attribution d'une maison en fonction du caractère^^) Et le mot à recomposer au fur et à mesure des indices est une super idée (peut-être pourrais-tu effectivement mettre les initiales normalement? ce serait-un peu plus dur)
L'aventure est plutôt longue, ponctuée de péripéties bien placées, enfin, tout a été à peu près dit dans les feedbacks précédents.

Je rajouterais cependant que, moi, la langue et l'orthographe approximatifs m'ont gâché la lecture: ton AVH est truffée de fautes d'orthographes, de grammaire et de syntaxe... Plus la ponctuation maladroite, ça fait beaucoup: relis-toi, ça rendra ton aventure vraiment plus intéressante à lire.
J'ai relevé des expressions étranges aussi, comme "croiser au loin", où des cheveux et une barbe transpirant la sagesse! Beurk! et là c'est vraiment l'habit qui fait le moine... où le prêtre, comme tu le cites dans le combat contre l'ombre (excellente idée qui m'a beaucoup plu d'ailleurs) : est-ce un rang spécial de Seigneur Kaï dans le monastère où une confusion moine-prêtre?
Sinon, lors de l'exploration du Monastère, il est parfois possible de relire le même paragraphe (renvoi à un embranchement souvent), donc de refaire plusieurs fois le même trajet où test (je pense au test dans la crypte: si on le loupe, on peut le recommencer).
Aussi, quelques incohérences: on peut se prendre une volée de flèches en ouvrant une porte interdite---> les Seigneurs Kaï tiennent vraiment à trucider les apprentis curieux? Sont-ils si sadiques qu'ils préfèrent ne pas mettre une simple serrure et bloquer le passage par un piège digne d'une pyramide? (on est bien dans un monastère , non?)

Nan, le bilan n'est pas si négatif: j'ai pris plaisir à te lire, mais beaucoup de maladresses et un potentiel scénaristique peu exploité rendent ton AVH moins intéressante qu'elle ne le pourrait. Et, enfin, comme Skarn, je trouve tes descriptions peu parlantes et trop courtes, je n'arrive toujours pas à me faire une idée de la manière dont tu perçois le Monastère Kaï, il est un peu plat en fait. Lâche-toi! Mais bon courage pour ton prochain tome, je l'attends et compte bien le lire, car si tu t'améliores ça peut devenir très bon!