Rendez-vous au 1
[Les super héros Marvel] Spiderman - La Ville sans Lumière - Version imprimable

+- Rendez-vous au 1 (http://rdv1.dnsalias.net/forum)
+-- Forum : Les livres dont VOUS êtes le héros (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-3.html)
+--- Forum : Critiques (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-5.html)
+--- Sujet : [Les super héros Marvel] Spiderman - La Ville sans Lumière (/thread-545.html)



[Les super héros Marvel] Spiderman - La Ville sans Lumière - Fitz - 19/07/2007

Ce LVH a les caractéristiques si particulières de la collection Haute tension : une couverture noire, des pages jaunies et une police qui n'est pas du times new roman. Nous interprétons ici le célèbre superhéros Spiderman.
D'emblée, l'auteur prévient que les règles sont très simples afin de ne pas gâcher le plaisir de la lecture. Les caractéristiques de Spiderman sont en effet prédéterminées, il n'existe aucune règle de combats (qui sont gérés au fil du récit) et la seule caractéristique qui bouge régulièrement est le charisme, que l'on dépense régulièrement pour regagner les points d'endurance perdus ou pour augmenter la probabilité de réussir les tests.
L'histoire commence classiquement avec une tâche quotidienne de sauvetage pour un superhéros et j'ai cru que le tout se résumerait à une suite de missions du même genre, comme dans Rendez-vous avec la M.O.R.T. Mais très vite, Spiderman se trouve plongé dans une enquête qu'il peut mener de multiples manières. Ainsi, il existe un paragraphe proposant pas moins de huit choix différents, tous menants à des situations variées. La fin est plus conventionnelle et pus linéaire.
Le livre est court avec ses 209 paragraphes même si ceux-ci sont globalement très longs. Sa qualité essentielle est son aspect littéraire, qui plaira à tous ceux qui ne sont pas spécialement regardants sur l'aspect ludique. J'ai lu sur le site planetes-LDVELH que l'auteur, Jeff Grubb, avait également écrit plusieurs romans de fantasy. Cela se voit.
Le style est bon, les dialogues très réalistes, les personnages secondaires intéressants et le tout sans incohérence notable dans le scénario. La psychologie du héros est mise en avant, avec ses pensées personnelles signalées en italique dans le texte. Je ne suis pas un grand connaisseur des Marvel et des Comics mais Spiderman est très fidèle à son mythe ; partagé entre ses déboires de photographe professionnel et doté d'une tchatche inévitable, agaçante au début mais qui finit vraiment par faire sourire. De nombreuses touches d'humour parsèment le récit avec des réparties franchement amusantes du héros. Le tout dans un style moderne qui ne se prend jamais au sérieux, avec une vision gentiment ironique de la société américaine.
L'aventure est en soi très classique et pèche par sa trop grande facilité. J'ai obtenu une fin victorieuse dès la première lecture mais me suis rendu compte que le paragraphe 209 semblait le "vrai" paragraphe d'ultime victoire. Je l'ai donc relue plusieurs fois, empruntant à chaque fois des voies différentes et très intéressantes pour mener l'enquête (j'ai même fait équipe sur plusieurs paragraphes avec de sympathiques agents de la DDE!). C'est là que je me suis aperçu qu'il existait plusieurs paragraphes de fin considérés comme des réussites de la mission.
Je crois que ce LVH plaira aux fans de Marvel car il y est fait référence à de nombreux superhéros ou supervilains.

En somme, une très bonne surprise que ce livre à l'apparence vieillotte, court et trompeusement infantile. Il m'a fait passer plusieurs bonnes soirées à le lire en large et en travers. Franchement, il fait partie des LVH les mieux écrits que j'ai lus jusqu'à présent.

J'ai relevé des erreurs que je signale ici, en particulier à l'attention de ceux qui recensent les errata sur leurs sites (Jeveutout, Balthus...) :
- Paragraphe 101 : Le renvoi vers le 14 est erronné, c'est vers le 114.
- Paragraphe 159 : Le renvoi vers le 49 est erronné, c'est vers le 149.
- Paragraphe 68 : Le renvoi vers le 50 est erronné, c'est vers le 150.
- Paragraphe 163 : Le renvoi vers le 36 est erronné, c'est vers le 26.
- Paragraphe 93 : le test est automatiquement réussi avec 9 à atteindre ; 12 me semblerait un bon seuil pour ce test (mais ça n'engage que moi).


RE: [Les super héros Marvel] Spiderman - La Ville sans Lumière - Psafel - 16/06/2012

Fan de Spider-man, j'ai adoré ce livre étant gamin. Je l'ai lu et relu de nombreuses fois en essayant tout. L'ambiance "réaliste" et un peu sombre m'a beaucoup plus plu que les BD de l'époque. A regret je n'ai pas lu les deux autres mais d'après ce que je lis ici ce n'est pas bien grave...