Rendez-vous au 1
[Escape Book] Le piège de Moriarty - Version imprimable

+- Rendez-vous au 1 (http://rdv1.dnsalias.net/forum)
+-- Forum : Les livres dont VOUS êtes le héros (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-3.html)
+--- Forum : Critiques (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-5.html)
+---- Forum : Escape (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-72.html)
+---- Sujet : [Escape Book] Le piège de Moriarty (/thread-3115.html)



[Escape Book] Le piège de Moriarty - Sukumvit - 30/09/2017

J'ai voulu essayer les escape book des éditions 404, ils en ont sorti 3 à ce jour (un 4e écrit par un membre du forum va sortir prochainement) : j'ai choisi « le piège de Moriarty ». Je me suis dit qu'un contexte d'enquête serait intéressant avec le concept des codes à résoudre des escape room.
Si vous n'avez pas le temps de tout lire, allez direct à la fin.


Au début, très mauvaise impression : ensemble pas du tout intuitif du premier regard, le système semble hyper complexe et nébuleux. Ce tome 3 possède une introduction de 40 pages (et un épilogue de 30, cela ravira les frustrés des fins trop rapides) qui n'est pas juste une intro car elle utilise les règles et on y joue, mais c'est assez confus comme départ (cela dit je ne sais pas ce que j'en aurais pensé si, ayant lu les tomes 1 et 2, je connaissais le système).
Du coup, le principal défaut de ces livres est que le système est un bijou présenté dans un écrin assez déroutant et intimidant pour le lecteur qui n'a jamais fait un escape room et n'a pas l'habitude des énigmes, ou de ce genre de livres). Il a fallu que j'arrive presque au tiers du livre pour commencer à comprendre, par essais/erreurs, comment cela fonctionne vraiment et tout ce que cela implique.
Lorsque j'ai fait le lien entre tous les éléments qui me semblaient nébuleux et que j'ai compris, alors un grand sentiment d'euphorie m'a saisi et je n'ai plus lâché le livre (il m'a fallu une douzaine d'heures, car j'ai vraiment pris le temps de bien réfléchir aux énigmes).
Ce système, lorsqu'on le pénètre, est en fait très addictif, intéressant et fluide.
Le principal problème, c'est vraiment que l'on découvre le système du livre par essai-erreur en avançant. La complexité vient peut-être du fait que la section « carnet » qui fait un tiers du livre est un beau bordel (c'est l'endroit où sont pêle mêle ajoutés : les listes des objets (+ leurs codes et leurs descriptions), les tableaux de correspondance des objets en fonction des codes des situations ; des tableaux spécifiques à certaines énigmes ; de nombreuses lectures et indices découverts ; et les paragraphes de mort). De plus, il est parfois vraiment très difficile de ne pas voir la solution du premier coup d'oeil quand toutes les combinaisons de code sont présentes sur la même page. Cela m'a énervé, parfois, de découvrir en trichant sans le faire exprès une solution que je savais à ma portée.
Du coup, la réalité est en fait à l'inverse de la première impression donnée. C'est assez bien fait et passionnant. L'envie de prendre un calepin et de noter tous les indices éparpillées pour faire des liens s'est imposé naturellement. Certaines énigmes sont vraiment très ingénieuses et réussies.
Mais, pour un lecteur venant du ldvelh, cela va être dur car ils n'ont pas réussi à retrouver la simplicité d'emblée très intuitive du fonctionnement des premiers livres-jeux. Le système des paragraphes est explicable en dix lignes et compréhensible en 10 secondes.
Alors ne vous laissez pas intimider.


Concernant le contenu du livre « Le piège de Moriarty », il est très sympathique : je dirai qu'il y a autant de qualités que de défauts, mais le superbe travail qui a été fait sur le background rend l'ambiance particulièrement enchanteresse et immersive, si bien que certaines énigmes mal adaptées au système, certaines incohérences, quelques rares bugs, ainsi que certains passages écrits un peu vite, sont finalement peu importants.
Je ne m'étais pas trompé : le côté polar et l'intrigue donnent une vraie justification au fait de se prendre la tête à déchiffrer ces énigmes, l'ensemble donne un côté motivant et cohérent au concept.
Il y a de belles énigmes, je pense notamment à celles de l'épilogue : c'est vraiment très cohérent et enthousiasmant à résoudre.
La difficulté est très très variable, et cela sans progression. Certaines énigmes de la première partie sont très dures, certaines de la dernière enfantines. Du coup, on ne sait jamais à quoi s'attendre, ce qui quelque part n'est pas si mal.
Il aurait fallu séparer l'épilogue en petits chapitres, de manière à faire découvrir la solution au héros par lui-même avec des paliers, au lieu que Sherlock Holmes nous balance la solution à l'énigme cruciale du livre comme ça, au détour d'un dialogue de l'épilogue. (même s'il est tout de même précisé juste avant : réfléchissez bien)

La grande réussite du livre reste vraiment le travail sur l'univers (et l'ambiance dans la partie des souterrains). C'est vraiment très travaillé.
L'intrigue est bonne, globalement cohérente, et les passages tendus sont assez prenants. Autre chose : ce livre n'est en fait un escape book qu'à moitié puisque la partie 3 est très linéaire, et les énigmes peu relevées. Seul le 2e chapitre des 3 correspond en fait à la définition d'un escape book, s'enfuir d'un espace clos.

Je n'ai pas lu les deux tomes qui précèdent. Mais celui-ci vaut bien son prix. J'avais vraiment peur d'une belle escroquerie commerciale, mais non c'est vraiment un système pensé, intéressant, et le contenu est assez travaillé. c'est fait avec amour.


RE: [Escape Book] Le piège de Moriarty - Nath95 - 05/10/2017

Salut,

Merci pour ce récit, je vais m'offrir « Le piège de Moriarty » ce week-end et profiter de mon temps libre pour le lire. Déjà, je salive de le dévorer face à ce témoignage.