Rendez-vous au 1
Écrire, ce calvaire - Version imprimable

+- Rendez-vous au 1 (http://rdv1.dnsalias.net/forum)
+-- Forum : Le coin des écrivains (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-10.html)
+--- Forum : L'Atelier (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-62.html)
+--- Sujet : Écrire, ce calvaire (/thread-2764.html)

Pages : 1 2


Écrire, ce calvaire - Skarn - 13/09/2015

Un petit sujet pour relâcher un peu de pression lors de séquences d'écriture qui ne se passent pas comme prévue. Je suis sûr que cela ne servira pas qu'à moi. En fait, j'aurais dû faire cela depuis bien longtemps.

Mes pensées dérivent alors que vous sombrez dans le sommeil

Phrase imaginaire, mais c'est à peu près ce que je produisais lorsque je me suis récemment essayé à réécrire à la première personne du singulier, tant je devais me forcer pour abandonner le « vous » lors de passages en vue subjective.

Syndrome de la nuit du dimanche

Quand après avoir bloqué la majorité d'un week-end tranquille sur un point crucial de l'aventure et avoir pour ainsi dire tourné en rond dans l'écriture, tu as l'inspiration subite le soir venu, à quelques heures d'aller te coucher pour une semaine surchargée.

Syndrome du premier jet

Quand après réécrit trois fois le même passage, tu reprends ton premier jet, celui fait rapidement et à l'instinct, en changeant trois mots, car il est finalement bien meilleur et plus abouties que toutes ses variations suivantes théoriquement plus travaillée.

Syndrome de la langue étrangère

Où l'on s'aperçoit que l'on n'est finalement pas très bon dans une autre langue lorsqu'on doit bien écrire dans celle-ci, avec du rythme, des sonorités, de la musicalité, et pas simplement un enchaînement factuel de mots.


RE: Écrire, ce calvaire - Fitz - 14/09/2015

Syndrome de l'artefact légendaire d'Alzheimer

Quand, après avoir enfin achevé d'écrire l'aventure au grand complet, tu t'aperçois lors d'une relecture avoir complètement oublié d'intégrer l'utilisation d'un objet mentionné vers le début.


RE: Écrire, ce calvaire - Skarn - 14/09/2015

Brûle mon chef d'œuvre

Quand tu finis par t'avouer qu'un passage très réussi par lui-même ne colle pas avec le reste de l'aventure (au niveau du rythme, de la logique de la narration, de l'ambiance...) et que tu dois le passer à l'oubliette.


RE: Écrire, ce calvaire - Namron le Barbu - 14/09/2015

Quand tu t'aperçois que tu as mal écrit un mot imaginaire, que tu l'as mentionné dans plusieurs paragraphes et que tu dois tout relire pour le corriger... ^^' (c'est pour ça d'ailleurs que tous mes mots imaginaires sont enregistrés dans le correcteur d'orthographe)


RE: Écrire, ce calvaire - Albatur - 14/09/2015

Syndrôme du "C'est de la merde"

T'aime pas ce que tu as fait et que tu reprends tout à zéro 3 fois de suite.


RE: Écrire, ce calvaire - Fitz - 14/09/2015

(14/09/2015, 18:59)Namron le Barbu a écrit : Quand tu t'aperçois que tu as mal écrit un mot imaginaire, que tu l'as mentionné dans plusieurs paragraphes et que tu dois tout relire pour le corriger... ^^' (c'est pour ça d'ailleurs que tous mes mots imaginaires sont enregistrés dans le correcteur d'orthographe)

Ah oui, merci l'option "recherche et remplacer"!


RE: Écrire, ce calvaire - Kraken - 14/09/2015

Syndrome du "qu'est-ce que je fais là?"

Ou qu'est-ce que je fais à piquer du nez devant cette page blanche alors que je pourrais me remater Conan le Barbare ou mettre une raclée à Geese dans Real Bout Fatal Fury?


RE: Écrire, ce calvaire - Akka - 01/11/2015

Syndrôme du "c'est pas encore parfait"

Quand tu as fait pas mal de trucs déjà, mais que tu te dis "non ça va pas, je suis pas parti dans la bonne direction" et que tu recommences depuis le début.


Syndrôme de l'hésitation dans le recyclage

Quand tu passes ton temps à te demander quels sont les morceaux de la précédentes tentatives à réutiliser dans la nouvelle, et que tu y perds plus de temps que si tu avais foncé et tout réécris, mais en même temps y'a des trucs qui sont bien et que ça serait dommage de les perdre, mais d'autres qui sont pourris et il faudrait les changer, et...


RE: Écrire, ce calvaire - ashimbabbar - 01/11/2015

Syndrome du paragraphe vide

Vous avez supprimé quelques paragraphes, ce qui vous a laissé la place pour introduire de nouveaux développements. C'est très bien. Sauf que vous vous retrouvez avec un paragraphe de trop maintenant et vous n'avez aucune idée de ce que vous allez pouvoir y mettre - ou alors il faut que vous vous amusiez à changer une large part de votre numérotation…


RE: Écrire, ce calvaire - Sallazar - 02/11/2015

Syndrome du trou noir

A un moment, une inspiration de génie vous vient pour votre aventure et vous la mettez dans un coin de votre tête et une fois devant le clavier ou le cahier, plus rien.


RE: Écrire, ce calvaire - Albatur - 03/11/2015

Syndrome du perdu en route...


Ou quand tu ne sais plus comment achever ton aventure. Tongue


RE: Écrire, ce calvaire - Akka - 03/11/2015

T'es pas censé décider ça avant de te lancer dans l'écriture ? ^^


RE: Écrire, ce calvaire - Skarn - 03/11/2015

Parfois une histoire prend des détours tels que la fin d'origine ne colle plus avec les événements déjà écrits...


RE: Écrire, ce calvaire - Akka - 03/11/2015

Ah, j'avoue que ce genre de problème m'arrive rarement, vu que j'ai plutôt tendance à marcher soit "à rebourd" (j'ai une idée de la fin à laquelle je veux arriver, et je pars de là pour trouver le reste), soit par "les deux bouts" (j'ai une idée du départ et de la fin, et j'essaye de relier les deux).
Et quand l'histoire change trop, j'ai tendance à reprendre à zéro au lieu d'essayer d'adapter (peut-être pour ça que j'arrive pratiquement jamais à finir quelque-chose d'ailleurs...).

Vous avez des exemples d'AVH où vous avez dû altérer la fin à la suite d'évolutions lors de l'écriture ?


RE: Écrire, ce calvaire - Sallazar - 03/11/2015

Moi, j'ai toujours un scénario à peu près précis de base mais qui se laisse facilement modifier par différents événements... Donc j'improvise, et je tente le diable !