Rendez-vous au 1
l'Elue des spheres (titipolo) - Version imprimable

+- Rendez-vous au 1 (http://rdv1.dnsalias.net/forum)
+-- Forum : Le coin des écrivains (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-10.html)
+--- Forum : Les AVH (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-11.html)
+--- Sujet : l'Elue des spheres (titipolo) (/thread-2606.html)

Pages : 1 2 3 4


RE: feedback l'Elue des spheres - titipolo - 04/01/2018

Merci à nouveau pour ce feed. je l'avais vu depuis un moment, mais j'étais trop concentré sur ma nouvelle avh pour y répondre.

Je ne reviendrai pas sur l'écriture désastreuse (et encore, j’avais un relecteur contrairement aux deux autres tomes) ou d'autres points comme les batailles entre armées ou encore le commandement d'Emeline, idée contestable. Tout cela a d'ailleurs déjà été relevé. Dans l'ensemble, les critiques sont justifiées. Bon, c'était aussi ma première avh officielle. 

L'histoire de la machine dans le phare est étonnante. Déjà, cette quête ne concerne que la classe du mage, les autres classes ayant une quête sur la plage. De plus, la machine est cassée, il est impossible de la manipuler (cela aurait été fait depuis longtemps sinon), seule la magie fonctionne. 

Les sphères permettent d'apprendre simplement plus rapidement. En dehors de cela, les personnages qui en possèdent une n'ont rien d'exceptionnel. On le remarque dans le tome 2 où Astarof/Roan et Emeline ont perdu tout leur pouvoir et agissent comme de simples combattants. Il n'empêche que la sphère d'Astarof lui permet de contrôler tous les squelettes et que seule une autre sphère peut l'empêcher d'agir. 

Un squelette n'a rien d'exceptionnel,c'est vrai mais comme tu le soulignes, les avantages compensent. Ce n'est peut être pas assez, certes mais ils ont l’avantage du nombre. Ils ont beau ne pas avoir de cervelle, c'est Astarof qui les contrôle. Même s'ils ne sont pas puissant qu'un simple fantassin, l'effectif compense largement. Napoléon avait beau être un excellent tacticien capable de gagner une bataille malgré une désavantage à 1 contre 3, il n'a pas ou faire grand chose quand toute l’Europe s'est retournée contre lui à Austerlitz et Waterloo. Ici, je partais du même principe.

J'ai vu tes remarques sur les dialogues qui ne sonnent pas juste par apport à la situation et la ponctuation que j'ai essayé de prendre en compte pour le tome 3. On verra si cela est mieux.

Sinon, merci pour ton feed. je me suis bien amusé quand j'ai vu les images, notamment, celle de l'informaticien demandé par le patron ou encore la remarque sur les squelettes qui ont appris à faire du sprint, c'est divertissant et ça dédramatise une avh ratée.