Rendez-vous au 1
Winter Court 4 - Version imprimable

+- Rendez-vous au 1 (http://rdv1.dnsalias.net/forum)
+-- Forum : Discussions générales (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-14.html)
+--- Forum : Jeux de rôles (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-15.html)
+--- Sujet : Winter Court 4 (/thread-2585.html)



Winter Court 4 - Skarn - 13/12/2014

Je rédige ce message pendant que les joueurs américains ne sont encore levés, les australiens dînent et les européens font leurs courses. J'ignore si j'arriverai à en voir le bout avant qu'une nouvelle notification de MP ou de sujets auxquels je participe n'arrive.

Je prends part en ce moment à la quatrième édition de la Winter Court, l'événement bisannuel le plus impressionnant du JdR L5R. Pour faire simple, imaginez un forum de play-by-post avec plus de 150 joueurs, une quinzaine de MJ, le tout réparti en factions concurrentes qui magouillent politiquement pour assurer les intérêts de leurs clans et les leurs propres. Une avalanche perpétuelle de nouveaux messages dans d'innombrables sujets, au point qu'il est rigoureusement impossible de tout suivre et que vous êtes obligé de vous concentrer uniquement sur les actions de votre personnage et d'être bien organisé pour espérer pouvoir vous en tirer.

C'est extrêmement intéressant à bien des points de vue, mais c'est incroyablement chronophage. Pour la petite histoire, j'essaye de me lever assez tôt le matin pour avoir le temps d'écrémer une partie des nouveautés de la nuit dès que possible plutôt que de tout me prendre en rentrant du boulot, mais même ainsi mes soirées sont dévorées.

Pour les curieux, une vague tentative de résumé de ce qui s'est déjà passé ici. Vraiment partiel, car n'évoquant même pas le shungenja (magicien) PJ qui a lancé un sort (bénéfique certes) sur la princesse impériale lors de la soirée de gala. Aux dernières nouvelles, de gentils gardes étaient en train de lui expliquer dans une chambre privée au fond des sous-sols du château qu'user de magie contre la fille de l'impératrice sans être dûment assermenté n'était pas l'idée du siècle.


tldr; Ne vous étonnez pas si je donne peu de nouvelles avant février


RE: Winter Court 4 - Namron le Barbu - 14/12/2014

Ouah, un mega-JdR sur les 5 anneaux... quel truc de psychopathe !!

J'ai pas joué mais j'ai entendu beaucoup de bien par des joueurs qui aiment l'action, la magie, les intrigues, les persos avec une psychologie développée, un contexte culturel médiéval exotique, bref La Légende des 5 Anneaux semble être un JdR bien rôdé.

Tu pourras nous envoyer le lien sur la description de ton personnage stp ?


RE: Winter Court 4 - Skarn - 15/12/2014

Je parlerai de mon personnage lorsqu'il aura fait quelque chose de bien, et pas juste des grosses âneries.

Un des PJ vient de se faire politiquement tuer. À six jours (en jeu) sur les trente qu'est censé durer l'événement. Et je parle pas d'une mort gentilette, avec nouveau personnage et tout. Non, je parle d'une élimination définitive:

Citation :Ok. Here's the deal. Yasuki Keirohime's player has been talked with about these actions. She had been warned prior to this activity and told that something like this, should it occur, would be punished. She chose to push forward despite the cost.

Seppuku was to be the cost for this blatant disregard for the Empress’s and Iweko Miaka’s wishes.

However, the Honor of some PCs and leniency from an outside source has mitigated that.

Yasuki Keirohime's player is now off limits for the politicking of the court. She may be PMed as if she was receiving correspondence, but she will no longer be participating. ANy event in which she has been enlisted (the Bowman's Wager as a Sponsor, I believe) shall fall to her Clan to recover. We will assume that Tono will take over as her sponsor in her absence since he was her commander.

Keirohime's player will be allowed to continue observing the court, but if you see her post as if she was a participant, please PM her GM, Shi-Tien Yen-Wang, or another GM if he is not available. She is off limits.

Chikuma, Norimasa, and Khedai as well as certain others will be rewarded for certain parts of their play here.

The Crab are absolved of any penalties. However, consider this the only warning. Anyone else following in Keirohime's footsteps and blatantly going against the wishes of Iweko Miaka in this matter will be dealt with in a far, far harsher manner.



RE: Winter Court 4 - Lyzi Shadow - 15/12/2014

C'est curieux, l'avertissement du MJ semble borderline entre la punition "in game" (un acte de jeu peut avoir des conséquences définitives en jeu, comme une erreur qui coûte la vie à un PJ dans un jeu de rôle sur table), et la punition de modération (quelqu'un a eu un comportement contraire à la charte et se fait ban).

Aussi, l'extrait serait plus clair si tu nous disais quel acte a été puni, si tu nous confirmais le Clan d'appartenance du perso mis à l'écart, Yasuki Keirohime (on suppose le Crabe vu la référence faite à ce Clan, mais ça pourrait aussi être juste un Clan impliqué dans l'affaire), et si tu nous expliquais qui est Iweko Miaka. L'Impératrice on voit tout de suite qui c'est, mais...

Ou alors quand tu dis "un perso" tu veux dire "le perso dont j'ai déjà parlé", et donc Iweko est la fille de l'impératrice, et Yasuki le shugenja qui a jeté un sort sur la fille de l'Impératrice ?


RE: Winter Court 4 - Lyzi Shadow - 24/01/2015

Quoi de neuf sur ce front, Skarn ?


RE: Winter Court 4 - Skarn - 22/02/2015

Voilà plusieurs jours que je me lève sans avoir une armée de notifications dans ma boîte mail, de sujets de discussion à répondre, de dizaines d'histoires entrecroisées à démêler. Cela me laisse une impression bizarre. J'ai encore le réflexe de jeter un œil à chaque fois que j'ai un creux, mais même cela tend à disparaître.

L'heure du bilan à tête reposée est donc arrivée. Après cette ultime bafouille, et les réponses aux éventuelles questions, je pourrais reprendre des activités normales comme lire et commenter les aventures du Yaz' 2014.


Pour commencer, une petite introduction sur La Légende des 5 Anneaux (Legend of the Five Rings - L5R).

C'est un jeu de cartes à collectionner (JCC) qui fête ses 20 ans cette année, et qui s'était caractérisé dès le départ par une prise de position assez originale. Là où un Magic the Gathering ne s'interrogeait pas trop sur la consistance de son univers, L5R se déroulait dans un monde de fantasy bien défini, très librement inspiré du Japon médiéval (histoire de samouraïs), avec des concepts pris ici et là dans l'Asie en général (un peuple inspiré des Mongols notamment), et une petite couche de relecture très occidentale (symbolique du lion par exemple).

L'idée était, et est toujours, que le monde évolue au fur et à mesure des nouvelles extensions, et que les joueurs victorieux lors des tournois officiels peuvent influer sur ces changements. Cela va de choix mineurs pour des tournois mineurs (décider si c'est X ou Y qui va participer à tel événement et donc apparaître sur l'illustration de la carte) à de très importants pour certaines séries de tournois mondiaux (identité du futur empereur).

Assez rapidement, un jeu de rôle a été dérivé du jeu de cartes, et connu un très grand succès, éclipsant souvent son homologue. C'est particulièrement vrai en France, où la pratique du JCC est minoritaire mais les tables de L5R très demandées.

Vingt ans d'évolution continue, pour un univers, c'est long. Surtout avec la nécessité de créer des nouveaux événements régulièrement pour que le jeu de cartes perdure, les choix parfois contestables des gagnants à prendre en compte, le talent varié des différents contributeurs, le fait que de purs mécanismes de cartes doivent trouver une explication ou une autre dans le jeu de rôle...

Cela fait que ce n'est pas un JdR facile à prendre en main, surtout pour le MJ, qui doit faire des choix d'interprétation et, en cas d'éléments contradictoires, décider sur lesquels il veut appuyer et lesquels il préfère ignorer discrètement. S'il est très facile d'être attiré par L5R, il est aussi aisé de ne pas y trouver son compte lorsqu'on y le pratique effectivement, à cause de cette variété des possibles, de cet éventail d'interprétations.

Pour donner un exemple, je suis quelqu'un d'assez cynique qui joue beaucoup sur l'apparence (courtisans qui s'échangent régulièrement des insultes voilées sans jamais franchir la ligne, utilisation des dettes d'honneur comme une bonne excuse pour envahir le voisin...), d'autres ont une vision nettement plus romantique voire utopique, tandis que certains se focalisent vraiment sur les événements nettement moins reluisants ayant lieu dans l'ombre (symbolisés par les ninjas) et quelques-uns font carrément du D&D bourrin avec des samouraïs magiciens.


Cette Winter Court est donc un défi à plusieurs niveaux, car les multiples MJ devaient trouver un moyen de contenter tout le monde. Même si l'intrigue principale était évidemment politique, il y a eu un très grand nombre de scénarios secondaires tournant autour d'autres thèmes : un complot visant un personnage important que les PJ devaient démanteler, de multiples représentations artistiques (poésie, chant, arrangement floral...), un gros monstre lâché en plein milieu de la ville... et une quantité absolument démente d'amourettes et de mariages !

Pari plutôt réussi donc, malgré la légère artificialité d'une telle concentration d'événements en un temps si court (un mois dans le jeu), et des arcs avortés par cause de manque de temps d'un côté ou de l'autre.

Un autre défi était justement l'interprétation de l'univers, avec des événements parfois contradictoires sur lesquels il fallait trancher. Par exemple, mon personnage s'est intéressé à un moment donné à la possibilité de soigner la Souillure de l'Outremonde (une horrible malédiction) et j'ai ainsi, totalement involontairement, ouvert une sacrée boîte de Pandore. La réponse finale pourrait se résumer à « en théorie non, en pratique les exceptions soi-disant exceptionnelles ne manquent pas ».

De ce point de vue là, ça a été nettement plus compliqué. En particulier, le clan du Phoenix a vu une de ses histoires principales gelée, mais les exemples divers ne manquent pas. Je ne pense pas qu'il était possible de faire beaucoup mieux malheureusement, tant l'univers de L5R est chaotique et accuse son constant agrandissement sans réel contrôle. Enfin, même avec un monde parfaitement cohérent, le simple fait qu'il y ait autant de joueurs/MJs rendait impossible l'inexistence de ce genre de problèmes.

Ensuite, il y a le problème des fuseaux horaires. Bon, autant le dire tout de suite, valait mieux être américain pour jouer dans les meilleurs conditions. En effet, si la majorité de la cour constitue en des dialogues entre un nombre limitée de protagonistes, qui peuvent se permettre d'avancer lentement, avec des messages parfois séparés de près de 24 heures, il existe tout de même des situations où être devant son clavier au bon moment est un avantage indéniable. Par exemple, l'attaque du gros monstre était en temps limité (environ 3 heures réelles par scène), pour des raisons pratiques (sinon, cela aurait pu durer éternellement). Mais ces intervalles se passaient tous durant la soirée aux États-Unis, soit le creux de la nuit en Europe. En semaine. Autant dire qu'il y a eu des déçus, dont les personnages sont gentiment restés les bras ballants alors que la ville se faisait détruire autour d'eux.

Le dernier problème est bien évidemment l'humain. Plus d'une centaine de personnes, soumis à un certain stress pendant deux mois, cela provoque des risques de dérapage et de craquage. Il y au des moments assez difficiles, et les MJs ne sont pas tout à fait irréprochables là-dessus.

Ainsi, le personnage dont j'évoque le bannissement dans le message précédent était en réalité l'un d'eux sous un faux-nez, qui voulait démontrer ce qui se passerait si des PJ poussaient un peu trop loin leur admiration pour la princesse impériale. Sauf qu'aucun PJ n'était au courant de cela, et qu'il y a eu des tensions malencontreuses chez les joueurs qui trouvaient ce châtiment injuste.

De même, le MJ du clan Lion a lâché l'éponge assez vite, sans jamais être vraiment remplacé, et un autre MJ a profité de la situation pour imposer des pénalités totalement absurdes à leurs membres, comme une perte d'honneur sèche et importante pour avoir viré de leur ambassade manu militari un type bourré qui dégobillait des insultes en continu ! Un grand nombre de joueurs Lion ont claqué la porte après cela, dont deux power players (personnes avec le temps libre et la facilité d'écriture nécessaires pour devenir des incontournables), ce qui a laissé ce clan exsangue.

Il y a eu un certain nombre d'autres points sujets à débat qui ont laissé pas mal d'amertume. Mais, globalement, en-dehors de ces quelques pics, l'ambiance est toujours restée très bonne, avec des joueurs courtois, n'hésitant pas à envoyer des MP après que leurs personnages aient eu des phrases un peu dures pour bien rappeler la distinction joueur/personnage, et de très intéressants débats hors-jeu sur la narration, l'évolution de l'univers, la difficulté de jongler avec des résultats imposées par des cartes... Clairement une chouette communauté, compréhensive et cultivée.


Version courte. C'était vachement bien. Bien sûr, comme toujours, il est plus simple de lister les sujets de râlerie ponctuels que les bons points généraux, mais cela n'empêche pas tout l'événement d'avoir été extrêmement sympathique, et instructif. Ne serait-ce qu'en me forçant à écrire l'équivalent d'un roman ou deux en anglais (je dois faire des efforts conscients pour écrire en français tant j'ai pris l'habitude de rédiger dans la langue de Shakespeare).


Résumer toutes les histoires qui ont été racontées me prendrait un bottin, donc je vais plutôt attendre de voir s'il y a des questions à ce sujet. Je sais qu'un résumé officiel des événements importants est en préparation (on a eu à écrire un rapport à ce sujet) mais j'ignore quand il paraîtra.


Également, je pense que maintenant je pourrais jouer/maîtriser du L5R dans mon sommeil maintenant. Ne serait-ce que parce que j'ai une chouette galerie de PNJ à exploiter (comprendre : reprendre les PJ de cette WC sans vergogne).


PS : Mon personnage, c'était lui. Pour faire simple, un type du camp des méchants opposé à leur arme principale (la malédiction corruptrice évoquée plus haut) pour des raisons personnelles (être aimée dévorée par elle) et qui est devenu, presque malgré lui, le chef de la faction progressive de ce clan, celle défendant l'idée qu'il serait peut-être temps de de se débarrasser de cette horreur qui fait autant sinon plus de mal à nous qu'aux autres (une de ses quêtes secondaires est résumée ici - ce lien risque de mourir assez vite car tous les messages hors-jeu sont supposés être supprimés sous peu).


RE: Winter Court 4 - Lyzi Shadow - 22/02/2015

Je reviens d'une IRL géante (l'anniversaire des 4 ans du forum du Frenchnerd Fan Forum), donc je suis trop crevé pour une analyse et un commentaire.
Mais j'ai lu les liens que tu as données. C'était intéressant.
Et pour otousanuchi (sp?) ? Sa recolonisation par le Clan de l'Araignée ? Une décision a été prise, finalement, ou ça a fini comme l'histoire gelée du Phénix, "le sujet ne peut plus être abordé à la cour, circulez, y a rien à voir" ?


RE: Winter Court 4 - Skarn - 22/02/2015

Pour donner du contexte à la remarque de Lyzi, Otosan Uchi est l'ancienne capitale impériale qui a été corrompue par les forces de l'enfer (quand je vous parle de relecture très occidentale...) et est depuis une ville morte habitée uniquement par des zombies et de gros monstres. Une des bases secrètes du clan de l'Araignée s'y trouve, et, durant cet événement, les joueurs de ce clan ont proposé d'essayer de se voir attribuer officiellement la tâche de la nettoyer, histoire de renforcer leur position.

C'est un objectif assez particulier, car il est venu à l'initiative des joueurs, mais a été cependant validé par les MJs comme « faisable » et « intéressant ».

Non résolu évidemment, bien que la réponse du MJ en chef soit plutôt positive.

Cependant, cette demie-victoire n'est pas un bon souvenir, car elle est intervenue dans un contexte très tendue. Comprendre qu'il y avait un flou artistique hors-jeu assez énorme sur la possibilité que l'Araignée puisse faire ce qu'elle avait promis.

J'avais personnellement compris qu'il était possible de purifier la matière inerte, puisque des techniques pour cela existe depuis des siècles et des siècles dans l'univers (même si c'est cher payé - comprendre que plus rien ne repoussera jamais), qu'une de nos ressources était « Connaissance supérieure de la Souillure de l'Outremonde » et que nous disposions d'une épée « pure » forgée à partir de débris des murailles de la ville en question.

Sauf que non. Mais oui. Mais non. Avec une jolie girouette à ce sujet durant la résolution de la proposition (lorsque les autres clans posent leurs questions).

Ajoutez à cela un angle d'approche qui a changé dix fois, avec un discours réécrit autant de fois jusqu'à perdre des morceaux importants en cours de route, des attaques sur des éléments de vocabulaire, ce qui est quand même sacrément sous la ceinture quand la langue anglaise n'est pas celle de naissance pour une part non négligeable des participants, des débordements hors-jeu sur ce thème (mon personnage est censé être neutre donc je me tais dans le jeu, mais hors-jeu je donne mon opinion négative et insultante)...

En fait, s'il n'y avait pas eu la pause bienvenue d'Angoulême en plein milieu, je crois bien que j'aurais craqué.


RE: Winter Court 4 - Outremer - 22/02/2015

En fin de compte, que devraient être les conséquences importantes de l'évènement sur le cadre ?


RE: Winter Court 4 - Skarn - 22/02/2015

Principalement, décider qui des deux fils de l'impératrice devait hériter.

Normalement, la question ne se poserait pas, mais l'aîné, Iweko Seiken, étant un petit peu... Disons qu'il a annoncé que sa première mesure une fois empereur serait d'envoyer tous les fonctionnaires et autres administrateurs haut placés faire un stage d'un an à la campagne pour qu'ils comprennent mieux les difficultés du petit peuple.

Son cadet, Shibatsu, est plus souple politiquement... Mais a le grand défaut d'avoir été l'otage de l'Araignée pendant toute sa jeunesse. Et bon nombre de gens se disent que mettre quelqu'un élevé dans une ambiance pareille sur le trône n'est pas une bonne idée.

Chaque clan était associé à un héritier, et les points que ses joueurs gagnaient (en réussissant des objectifs principalement) contribuaient à la cause de leur champion.

Au final, c'est l'aîné qui a gagné.


À noter que le décompte final des points a été sujet à de nombreuses controverses, et a failli dégénérer en guerre civile. Mon avis personnel est qu'il y a eu un favoritisme plus qu'évident, principalement en la faveur du Crabe et du Scorpion, mais probablement pas de malversations volontaires comme certains adeptes de la théorie du complot le crient sur tous les toits.

PS : Un autre joueur a commencé une série d'articles sur le sujet du déroulé de la cour. Très orienté pro-Araignée, mais pas inintéressant.


RE: Winter Court 4 - Skarn - 25/02/2015

Juste pour le plaisir...

Le détail des résultats est tombé.

Après avoir recalculé, il s'avère que c'est l'autre fils qui a gagné l'événement play-by-post. Mais c'est quand même son aîné qui monte sur trône parce qu'il avait de l'avance aux cartes... Grâce à un système de classement par vertu dont personne ne connaissait le fonctionnement avant cette annonce (les gagnants des tournois devaient choisir une vertu « à l'aveugle », sans en connaître les conséquences).

Il y a bien sûr un déchaînement de haine assez monstrueux sur les forums suite à ce camouflet... Moi, qui ne m'intéresse guère au « canon », je rigole. Parce que c'était prévisible à des kilomètres. AEG a une sacrée réputation dans l'art de tricher avec les décisions des gagnants pour pousser l'histoire dans la direction qui l'arrange.