Rendez-vous au 1
[Makaka] Captive - Version imprimable

+- Rendez-vous au 1 (http://rdv1.dnsalias.net/forum)
+-- Forum : Les livres dont VOUS êtes le héros (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-3.html)
+--- Forum : Critiques (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-5.html)
+---- Forum : Bandes Dessinées (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-69.html)
+---- Sujet : [Makaka] Captive (/thread-2580.html)

Pages : 1 2 3 4 5 6 7


RE: Captive - Fitz - 19/12/2014

Merci beaucoup pour ce retour détaillé et enrichissant Kraken.

Je suis complètement d'accord avec toi sur la case de l'étang : j'avais eu un gros coup de coeur, c'était un de mes dessins préférés (même devant la nuisette, c'est dire).

Les gars en ont parlé hier soir aussi de la "violence" du passage avec les filles. C'est marrant car je ne le vois pas vraiment ça. Soit je suis un psychopathe en puissance, soit j'ai trop regardé de films d'horreur et lu trop de Stephen King étant jeune...
Ou alors un côté provoque? Pas impossible...

En tout cas tes différentes lectures semblent t'avoir permis de bien parcourir le manoir dans ses largeurs, c'est très bien. Quand je lis des "trois, quatre tentatives pour terminer", ça me réjouit beaucoup.

Encore merci!


RE: Captive - Kraken - 22/12/2014

(19/12/2014, 00:10)Fitz a écrit : Soit je suis un psychopathe en puissance, soit j'ai trop regardé de films d'horreur et lu trop de Stephen King étant jeune...

Peut-être un peu des deux, mais sur ce forum on est surement un peu tous comme ça... Geek

Sinon je retire ce que j'ai dit sur la cachette "peu naturelle" du grand méchant. En fait il y a deux façon de le rencontrer. La première fois je croyais qu'il était caché au 249 (sous le c....l), alors qu'en réalité il est dans un autre batiment à proximité. Je viens de le comprendre lors de ma 5ème lecture, en y accédant par le chemin "normal".

Une petite question: je ne vois pas trop l'avantage que procure le code "délivrance", pourtant assez difficile à obtenir... Aurais-je loupé quelque chose?


RE: Captive - Fitz - 23/12/2014

(22/12/2014, 00:13)Kraken a écrit : Une petite question: je ne vois pas trop l'avantage que procure le code "délivrance", pourtant assez difficile à obtenir... Aurais-je loupé quelque chose?

Pour ce code, c'est à la fois un piège un peu vicieux et un moyen d'éviter la pire fin. En effet, il ne donne pas d'avantage (hormis que si on a la serpe et qu'on vient de délivrer Lili on gagne automatiquement, ce qui n'est pas le cas si on arrive par l'entrée normale). Cependant, on arrive au pire au 279 qui laisse un vague espoir de voir Lili s'enfuir même si on meurt. Bon, dans mon esprit, c'est de l'arnaque car je la vois bien se faire rattraper...

Mais sans ce code, on peut arriver à la fin où l'on se fait tuer par notre propre fille possédée.
Oui c'est alambiqué. ^^



RE: Captive - Kraken - 23/12/2014

OK merci pour la précision! (Sadique va!)


RE: Captive - tholdur - 07/01/2015

BD récupérée aujourd'hui. Je me souviendrai du jour au vu de la triste actualité Sad
Pour info il en restait 4 en rayon (FNAC Aix-en-Provence).
La reliure et la couverture sont attractives, j'aime bien le format "livre" plutôt que les traditionnels grands formats BD.
Pour le prix je ne me prononcerai pas: je ne connais pas les tarifs BD actuels et comme j'avais un bon d'achat je n'ai pas trop regardé à la dépense!
C'est évident qu'en temps normal je n'aurai jamais songé à prendre une BD dont vous êtes le héros, mais comme il y a eu le post ici, que le contenu me semblait intéressant et que l'un des auteurs était issu de ce forum, tout ceci cumulé explique que je me suis laissé tenter.
Je ne sais pas encore quand je ferai le feedback de cette "BVH" (faut d'abord que je la lise^^), j'éditerai ce message à l'occasion...

Edit: ce serait sympa que sur litteraction le bandeau déroulant soit actualisé avec un article sur cette BD, vous ne trouvez pas? Ah tiens moi qui disait n'avoir pas d'idée d'articles! Enfin bon je pense que sans mettre de "spoilers", il est quand même préférable que ce soit quelqu'un qui l'ait jouée en entier qui en parle.


RE: Captive - Shamutanti - 07/01/2015

Vu à la fnac aussi, assez bien exposée. Je venais de la recevoir à Noël. Un bel ouvrage c'est vrai. J'ai tout juste commencé la lecture. Une bonne intro puis une fouille assez classique dans un manoir. Je reprendrai après les YAZ...


RE: Captive - Albatur - 07/01/2015

Ca sera une belle idée de cadeau que je suggérerais de façon subliminale a ma femme Big Grin


RE: Captive - tholdur - 10/01/2015

Je n'ai pas relu tous les messages, cela a donc peut-être déjà été dit, mais je me demande pourquoi les textes de la scène d'introduction, juste avant que le type se fasse flinguer, sont différents entre ce qu'on peut voir sur le site de Makaka et la "vraie" bd.
A mon avis le texte de la "vraie" bd est meilleur car il s'intègre mieux dans la cohérence de la scène, c'est donc peut-être là que se trouve l'explication, avec un ajustement de dernière minute?


RE: Captive - Fitz - 10/01/2015

Tu as trouvé l'explication. Une phrase nous a longtemps posé problème pour des soucis de cohérence.


RE: Captive - Skarn - 31/01/2015

(07/01/2015, 19:07)tholdur a écrit : Edit: ce serait sympa que sur litteraction le bandeau déroulant soit actualisé avec un article sur cette BD, vous ne trouvez pas? Ah tiens moi qui disait n'avoir pas d'idée d'articles! Enfin bon je pense que sans mettre de "spoilers", il est quand même préférable que ce soit quelqu'un qui l'ait jouée en entier qui en parle.

Bonne idée. Je m'attellerai à un article sur Captive dès que j'aurais un peu plus de temps libre devant moi (environ mi-février). Litteraction a été délaissé depuis trop longtemps, il faut que cela cesse.

Mais là, je veux juste frimer un coup :

[Image: 503372sign.jpg]


RE: Captive - Fitz - 01/02/2015

Tu as donc trouvé MC à Angoulême ! Yep


RE: Captive - [MC] - 02/02/2015

Hé oui !
Et c'était franchement sympa de vous croiser !


RE: Captive - Thierry Dicule - 12/02/2015

Lu dans les meilleures conditions : la nuit par temps de neige avec vent qui siffle.

1). LA FORME :

Très bonne qualité matérielle de l’ouvrage.

J’ai apprécié le style de MC, au service de la noirceur du récit. Les choix de couleurs sont nuancés astucieusement selon les zones visitées. Les cadrages sont toujours pertinents. J’aime beaucoup ta maîtrise des scènes d’action, de mouvement. Dans ce domaine, ma planche préférée est celle où Lili possédée nous trucide.

Du côté des détails sympathiques, l’idée des tâches de sang giclant (ou coulant) sur chaque vignette de fin d’aventure apporte beaucoup au sentiment de frustration (ou d’effondrement) qu’on ressent dans ce cas, on est vraiment dans la peau du héros. Les numéros « discrets » sont toujours lisibles sans avoir à sortir une loupe (mais qu’est-ce que j’ai galéré pour trouver la serpe !).

À l’inverse, les annexes sont parfois écrites vraiment trop petit (ou alors c’est moi qui vieillis). De même, la double page de score contient des vignettes trop concises à mon goût, j’ai parfois eu du mal à les rattacher à mes péripéties (obligé de parcourir le livre pour éclaircir des doutes en consultant un personnage « entier » pour l’associer à une vignette de score).

Les règles sont claires et la feuille d’aventure est pratique.

Le texte de Manuro est –comme d’habitude– de très bonne qualité, fluide et agréable. Et dénué de faute (c’est le minimum qu’on attend d’un livre édité mais, tout de même, c’est à saluer).

2). LE FOND :

Très cohérente, l’histoire nécessite plusieurs tentatives pour livrer toute sa richesse. On est vraiment dedans, en tension permanente. Les personnages rencontrés sont charismatiques. La noirceur de la trame fait écho à des écrits précédents de Fitz (le côté mystique vu dans son monde du Daleth, les phénomènes surnaturels et le flottement de Transomnie). On sent une passion pour ce genre d’ambiance glauque et angoissante. Passion finement transmise.

J’ai beaucoup apprécié les différents affrontements qui jalonnent le parcours, ils sont scénarisés avec brio. Le dosage progressif des événements surnaturels est bien mené, ceci quel que soit le parcours. L’exploration du manoir est haletante. Les options proposées sont complètes, je n’ai jamais eu envie de faire quelque chose qui ne soit pas possible.

J’ai trouvé l’intro étrange : les trois héros sont-ils des flics ? On dirait qu’ils sont du métier mais je ne crois pas en avoir vu la confirmation (sauf à un moment, il me semble qu’il est question de renforts). Si ce sont des citoyens lambda, c’est vraiment « gros » qu’ils agissent sans prévenir les secours (et le lieu de remise de rançon est la demeure d’un particulier, à première vue il suffit d’envoyer du lourd pour solutionner). Mais même s’ils font partie des forces de l’ordre, c’est « gros » qu’ils ne viennent qu’à trois. Je suis peut-être passé à côté d’une information qui traite de ce point.

3). LE JEU :

Il m’a fallu 5 tentatives pour secourir Lili, ce qui est le seuil à partir duquel je m’impatiente en général. Donc la difficulté est très bien dosée pour quelqu’un comme moi. En plus pour ceux qui en veulent davantage, il y a le système de score tout spécialement pour eux. Est-ce que le score maximum de 38 s’apparente à un OTP ?

Les règles sont simples tout en permettant une grande variété de choix et de situations. Le nombre limité d’objets augmente le stress et nécessite de faire des concessions (qui peuvent s’avérer fatales). Le temps qui s’écoule est aussi un élément ludique favorable à l’angoisse latente de l’ouvrage.

L’aventure est très excitante à jouer et rejouer. La structure assez libre et le temps qui passe (nous incitant à ne pas tout fouiller) assurent la rejouabilité et son lot de nouveautés, même si on a déjà connu un succès auparavant. Je suis sûr que je reviendrai dessus après avoir laissé passer du temps.

Pour information, je suis mort une première fois par manque de points de vie (trop de curiosité, parfois payante, parfois source de bobos divers). J’ai ensuite connu 3 PFA (une tentative d’éblouissement malvenue dans le grenier, un refus de me dissimuler derrière un buisson –me disant qu’un tel végétal ne me protégerait pas des balles– et, pour terminer, le boss de fin, contre qui je n’avais pas d’autre arme que mon flingue et un mot de passe inutile quand on arrive par le chenil). Ma cinquième tentative fut la bonne. Ayant détecté qu’une serpe pouvait m’être utile, j’ai concentré mes recherches dans un lieu propice à ce genre d’outil, non sans mal. De nouveau j’ai conclu en traversant le chenil (la sortie de la cave où se trouve Lili est d’ailleurs déroutante quand on n’a pas vu le boss auparavant, par l’autre chemin ; en premier réflexe on se demande si on est à la bonne section). Mon parcours me permet de terminer à 23 points.

Après ma lecture, j’ai feuilleté le livre pour flâner dans les lieux qui m’avaient échappés (notamment, j’avais trouvé la clé Scoubidou sans l’utiliser, découvrant entre temps que Lili était à l’extérieur ; j’ai aussi vu qu’une rencontre nous donnait accès à un indice bien utile pour le dénouement final). Vraiment il y a moyen d’être surpris en jouant plusieurs fois !

Enfin, un détail, j’ai tué l’ennemi aux shurikens sans qu’il n’ait le temps de faire quoi que ce soit. Du coup, dans le calcul du score, seul son visage dans la petite vignette m’indique que c’est lui « l’ennemi aux shurikens ». Enfin j’ai l’impression. Donc j’empoche les points. Mais sans certitude.

4). CONCLUSION :

J’espère que les ventes sont au rendez-vous. En tout cas c’est absolument génial d’être parvenu à ce résultat, tant sur la forme que sur le fond, avec un jeu excitant et bien conçu, bref un très grand bravo à MC et Manuro.

« Captive » est une aventure captivante !


RE: Captive - Fitz - 12/02/2015

Merci du fond du coeur TD pour ce bien beau feedback. J'avais oublié à quel point tes critiques étaient exhaustives et bien écrites. Pour des auteurs, c'est du pain béni!!

En particulier, j'apprécie énormément qu'on détaille un peu les parcours vécus, le nombre d'essais nécessaires, par où on est passé, si on a triché, etc... De ce que je vois, tu n'as pas réussi à trouver les souterrains qui justement donnent un indice pour récupérer plus facilement la serpe. Dommage.

Oui les trois sont des gendarmes. Je pensais qu'avec des réflexions du début genre "on appelle la brigade?" ou leur façon de parler on comprendrait facilement que ce sont nos collègues. Mais de ce que tu dis, c'est peut-être trop sous-entendu. Dans ce cas, en effet, c'est très gênant.

Tu n'es pas le premier à signaler que les annexes sont écrites en trop petit. J'aurais dû condenser. Peut-être me suis-je ainsi défoulé car dans une BD, quand on a l'habitude d'écrire des AVH, c'est très frustrant d'aller au plus court et au plus efficace dans son style. Avec les annexes, je me suis un peu lâché!
Cela me fait penser qu'il n'y aura pas de telles annexes dans Les Larmes de Nûwa ou Le Damné par exemple. Mais si MC est d'accord, pour une possible prochaine BDVELH contemporaine un peu dans la même veine que Captive, c'est quelque chose que je trouve bien adapté à ce genre de récit avec un peu d'enquête, comme dans certains jeux vidéo.


RE: Captive - Thierry Dicule - 12/02/2015

Fitz a écrit :Peut-être me suis-je ainsi défoulé car dans une BD, quand on a l'habitude d'écrire des AVH, c'est très frustrant d'aller au plus court et au plus efficace dans son style. Avec les annexes, je me suis un peu lâché!

C'est exactement ce que je me suis dit!