Rendez-vous au 1

Version complète : Dune
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Pages : 1 2 3 4 5
Lu sur TricTrac :
"La durée des parties de Dune est longue, et aléatoire. Ça varie d'1h30 à plus de huit heures."
Vous êtes prévenus...
Ah oui Dune c'est du long. Mais c'est du bon!
Je n'ose imaginer s'il y a Alexis à la table : "qui veut faire alliance avec moi?"

LOL
Nous on jouait sans l'Empereur, sans les alliances et sans les tractations. Ça simplifiait les choses ^^
Et avec une réduction pour débarquer sur la Cuvette Polaire, mais ça, c'est vraiment de la règle maison pure "parce qu'on a envie".
D'un autre côté, on jouait occasionnellement avec les "tours d'engo", comme on disait (le mini-jeu de "Moisson d'épice" qu'il y a avant le jeu principal, pour changer les positions de départ), ou avec les règles de Duel. Deux extensions qui sont très très très très mal vues sur BoardGameGeek ^^'

Avec les règles de tournoi qui limitent la force des alliances (objectifs de victoire qui augmente selon le nombre de joueurs dans une alliance, nombre d'alliés limité à 2 ou 3, ou à la moitié des joueurs en jeu...), je suppose que la règle des alliances deviendrait acceptable.
Parce que "ça fait 7 tours que chacun fait sa stratégie, paf! nexus, on s'allie à trois, on a 3 forteresses à nous tous, on gagne" c'est juste pitoyable...

Pour la première partie qu'on fera, ça sera déjà suffisamment long et complexe d'expliquer toutes les règles, donc on jouera sans les tractations/menaces/chantages/corruptions. Déjà que les règles de base sont hyper bugguées, là-dessus, on verra plus tard.
Bonsoir,

Comme j'ai moi aussi Dune, et que j'y ai joué, je peux vous donner mon avis.
8 heures, 'faut être un peu dingue, et réfléchir comme un fou à chaque coup. La partie est limitée à 15 tours, et quand les joueurs maîtrisent et jouent relativement vite, ça peut se torcher en 5 tours et 45 minutes.
Évidemment, sans les alliances. Sinon, c'est du genre :
"1er tour - Harkonnen : oh, Nexus ! Qui fait alliance avec moi ? Atréide : moi ! Guilde : moi ! Avec 3 sietch à nous trois, ben, on a gagné. Les autres, merci d'avoir installé le plateau !". ;-)
Règle très année 80, totalement inapplicable.

Si vous jouez un soir, je serais intéressé.
C'est pour éviter ça qu'on jouera soit sans les alliances, soit, plus probablement, avec les règles de tournoi.

En revanche, heu, "ça peut se torcher en 5 tours si les joueurs maîtrisent"... euh... ça dépend.
C'est sûr, si y a des joueurs qui jouent avec une faction qui gagne en début de partie (Harkonnen, Empereur, ou Atréïdes) qui maîtrisent, alors là, oui, ça peut être très court.
Mais si c'est des joueurs qui jouent avec une faction qui gagne en fin de partie (Guilde, Bene Gesserit, Fremen), et qui maîtrisent, justement, ils vont faire prolonger, donc ça va être plus long...

8 heures, je pense que c'est avec toutes les règles et toutes les extensions, y compris les tours de Moisson, qui rajoutent bien 5 tours avant le premier tour, et les Duels, qui rajoutent les "Guerres des Assassins" dans l'arène quand il y n'a pas d'alliance, et pire, les Kanly, qui vont faire que 2 joueurs vont interrompre la partie pour 10 à 30 minutes le temps de régler leur duel.
Rajoute à ça les "conversations secrètes" autorisées par la règle des tractations...

Mais déjà, avec 6 joueurs qui connaissent pas bien les règles, et des joueurs qui hésitent un peu avant de bouger, ça m'étonnerait pas qu'on fasse 3 ou 4 heures.
Une partie de 45 minutes en tout, excuse-moi, mais même avec des joueurs expérimentés, je suis très sceptique. Enfin bon, si tu l'as déjà vécu... C'est que c'est possible.
On avait un tout petit peu tordu les règles : deux éclosions d'épices par tour (avec des cartes inversées, suivant la règle de Casus Belli) et règle "Augmentation du flux d'épice (2 épices par tour pour le possesseur de Carthag ou d'Harrakeen, une pour Sietch Tuek). Du coup, les premiers tours sont plus vivants. Au bout de quelques parties, le Bene Gesserit pouvait jouer à fond de sa prédiction pour encourager ou dissuader les joueurs d'attaquer.
Mais je ne doute pas qu'il y ait de nombreuses manières de jouer.
Oui, je pense aussi. Pour utiliser l'expression de VIC pour Saint Pétersbourg, le jeu de plateau Dune est "un couteau suisse". Entre les deux extensions présentes dans l'édition Descartes (Moisson et Duel), certaines cartes Traîtrise contestées des extensions qu'on peut donc ne pas jouer (Cône de Silence, Poison Résiduel...), les règles de base, optionnelles (pouvoirs en plus) et avancées (utilisation de l'Épice en Bataille), les règles de Casus Belli, les différentes variantes de joueurs dont certaines deviennent plus ou moins officielles, le choix d'utiliser les Alliances et les Tractations ou non, les interprétations différentes de quelques points de règles (Co-existence pacifique des Bene Gesserit, à partir de quand on considère qu'on a accès aux ornithoptères...), on a en pratique plusieurs jeux différents.
Nous avons finalement eu le temps de terminer 2 parties complètes de Dune.

1ère partie : 4 tours en 2 heures, victoire d'une alliance Empereur (Skarn) et Fremen (Outremer) contre une alliance Atreïdes (Salla) et Harkonnen (moi).
Règle de base seulement.

2ème partie : 9 tours en 4 heures, victoire des Atréïdes (Skarn) contre les Harkonnen (Outremer), l'Empereur (Salla) et les Fremen (moi).
Sans les règles avancées mais avec les atouts optionnels.

Comme le veut la tradition, je laisse les vainqueurs résumer le cours de la partie.
Aujourd'hui est un jour faste. Moi, Shaddam IV, empereur légitime de la galaxie, ait rappelé à toutes les grandes maisons qu'elles n'existent que par mon bon vouloir.

Les Harkonnen et les Atréides voulaient tous deux recevoir la noble tâche d'administrer Arrakis. Je leur ai offert la possibilité de le faire ensemble, pour la plus grande gloire de l'empire. Las, sitôt débarqués, ils n'ont eu de cesse de s'affronter. J'ai été forcé d'intervenir directement pour éviter que la planète ne devienne un charnier à ciel ouvert.

Après que mes Sardaukar ait ramené la paix, j'ai dépouillé ces deux familles indignes de leur rang de leur titres et de leur offices, et ai confié la gestion d'Arrakis à son peuple légitime, les Fremen. C'est fort de cette nouvelle alliance avec des gens légèrement moins enclins à conspirer contre moi que je suis retourné vers mon trône.





Depuis que mes hommes ont été dévorés par Shai-Hulud au milieu d'une tempête, je vois l'avenir. Moi, Paul Atréides, je suis le Kwisatz Haderach, celui qui guidera mon peuple vers la victoire.

Ma première action une fois ressuscité dans la lumière de la prescience fut de sécuriser les atomiques pour que jamais ils ne puissent être utilisés contre moi.

Pendant que j'opérais ainsi, les Harkonnen attaquèrent par surprise mes hommes qui extrayaient l'épice. Mais il me suffit d'apparaître pour que Feyd-Rautha et ses soldats, comprenant leur erreur, déposent leurs armes et se joignent à moi. Fort de leur aide, je marchais aussitôt sur leur bastion et m'en emparait sans coup férir.

En retour, le vil baron empoisonna Dame Jessica. Il me proposa l'antidote contre une rançon astronomique, mais un Atréides ne cède jamais au chantage, même quand sa mère est en danger. Les funérailles de Dame Jessica furent exceptionnelles.

De ma nouvelle position dominante, je m'alliais aux Fremen pour chasser les derniers sbires de mon ennemi héréditaire tandis que l'Empereur, dépassé, tentait mollement de calmer le jeu. Mais il s'avéra que le commandement Fremen était vérolé de toute part (leur chef suprême Stilgar, ayant été accidentellement empoisonné plus tôt lors d'un malheureux malentendu), et au lieu de les détruire, le peuple du désert ouvrit grand ses portes aux nobles corrompus.

De rage, je brisais tous mes accords avec ces gens, et décidai de m'occuper moi-même du problème Harkonnen. Il fut définitivement éliminé lors d'un duel au sommet dans le désert, un affrontement au couteau d'homme à homme entre Gurney Halleck et Piter De Vries, remporté par mon champion.

Les Harkonnen anéantis, les Fremen brisés par leur multiples déloyautés, l'Empereur ruiné par des placements désastreux, un avenir radieux s'annonce pour la maison Atréides.

Comme il se doit.
Pas mal ! Très bonne prose de Skarn ! ^^
Je veux aussi une version d'Outremer pour la première partie. Tongue

Je noterai quand même des moments bien sympas pour la deuxième partie :

-Des Harkonnen débarquent dans le désert pour voler l'Épice à trois unités Fremen qui s'apprêtaient à la récolter. Réponse des Fremen ? Leur chef Jamis allume son bouclier et utilise un laser dans le but de déclencher une explosion nucléaire suicide. Tout le monde est mort et toute l'Épice est détruite. Non mais.

-Bataille entre l'Empereur et les Fremen dans le sietch Habbanya qui semblait perdue pour les pirates des sables. Mais le Comte Fenring, célèbre assassin, talentueux duelliste, Mentat, Kwisatz Haderach potentiel, et le plus proche conseiller de l'Empereur-Padishah, était en fait un traître à la solde des Fremen ! Qui emportent donc le contrôle de ce sietch sans coup férir.

-Quand on vous dit vérolé pour le commandement des Fremen, c'est vérolé. Stilgar a été empoisonné par les Atréïdes (avant leur alliance), et pas moins de TROIS chefs militaires fremen (la prêtresse-Sayyadina Chani, la nourrice Shadout Mapes et le vieux Feydakin Otheym) étaient des traîtres Harkonnen !
(28/02/2015, 21:43)Lyzi Shadow a écrit : [ -> ]Je veux aussi une version d'Outremer pour la première partie. Tongue

Il n'y a pas grand-chose à raconter, au fond.

Nous autres Fremens sommes un peuple simple et droit. Nous souhaitons simplement qu'on nous laisse l'entière jouissance de notre planète Dune, ce qui n'est que justice. Alors bon, il se trouve que ladite planète est l'unique source de la substance la plus précieuse de l'univers, mais en quoi est-ce que ça justifie le fait qu'on vienne nous casser les pieds, hein ? Je vous le demande !

Et pourtant, au mépris de toute moralité, nous avons vu notre planète être envahie par une foule de casse-pieds insupportables ! Ils tombent littéralement du ciel pour venir nous empoisonner l'existence.

Entre trois casse-pieds, nous avons finalement décidé de faire alliance avec celui qui devrait être le moins envahissant, vu qu'il a toute une galaxie à administrer.

Avec un peu de chance, on nous laissera en paix un ou deux siècles et nous pourrons lancer une bonne fois pour toutes la transformation de notre planète.

*****

La deuxième partie a été tellement désastreuse en ce qui me concerne que c'en était comique. En l'espace d'à peine deux tours, Feyd-Rautha s'est fait tuer deux fois, j'ai perdu deux batailles pour obtenir de l'épice et une invasion Atréides a écrasé le reste (pourtant important) de mes forces, qui était retranché dans ma forteresse. Ajoutant la cerise sur ce gâteau de catastrophes, Salla a utilisé la transe de vérité pour deviner exactement quel était le traître dont je disposais dans son camp.

Mes meilleurs chefs étaient morts, mes troupes n'étaient plus présentes sur le plateau, je n'avais que peu de cartes utiles et guère la possibilité d'en acheter davantage. J'ai exploité l'un des rares avantages qui me restaient (pas moins de trois des chefs fremens étaient en effet à ma solde) pour reprendre un peu du poil de la bête, mais c'était bien insuffisant. A ce stade, il faut dire que les Atréides avaient deux fois plus de troupes sur Dune que tous leurs adversaires réunis. Leur victoire a été un poil retardée mais aurait difficilement pu être empêchée.
Merci à tous les deux ^^

Édit :
Il me semble qu'en tournoi, ils comptent juste le nombre de parties gagnées.
Tout le monde jouant logiquement le même nombre de parties.

Mais il y a un système de points de Gloire trouvable sur le site de "Starbase Jeff" (une de mes sources de clarifications) qui donne ceci :
Show Content


Ce qui nous donne :

Partie 1 :
Show Content
Skarn 5 pts de Gloire
Outremer 5 pts de Gloire

Partie 2 :
Show Content
Skarn 10 pts

TOTAL :
Skarn 15 pts
Outremer 5 pts
Salla et Lyzi 0 pts

Si jamais on a un 5ème joueur plus tard... Il sera forcément pénalisé d'avoir joué moins de parties (ça revient à une défaite automatique).
Enfin, on pourrait toujours comptabiliser les parties de chacun, et faire une moyenne de points par partie pour obtenir un classement de chaque joueur à peu près équitable même si le nombre total de parties jouées est différent...
Mais bon, c'est se compliquer beaucoup pour quelque chose qui ne nous préoccupe pas plus que ça... Je veux dire c'est sympa à savoir, et ça "pousse" un peu à tenter de gagner tout seul plutôt qu'en Alliance, d'accord... Mais au fond, je pense qu'aucun de nous n'a vraiment une personnalité compétitive...

(Je laisse quand même le système de calcul de points, juste parce qu'on en avait parlé après la partie... C'est plus à titre informatif / d'exemple.)
(28/02/2015, 23:16)Outremer a écrit : [ -> ]En l'espace d'à peine deux tours, Feyd-Rautha s'est fait tuer deux fois

Comment est ce possible ? A moins que le second ne soit son Ghola ? Tongue
(01/03/2015, 11:09)Albatur a écrit : [ -> ]Comment est ce possible ? A moins que le second ne soit son Ghola ? Tongue

J'ai en effet utilisé une carte Ghola pour le ramener (c'était tout de même mon meilleur commandant). Mais vu le résultat, j'aurais aussi bien pu m'épargner cette peine !
/facepalm
J'ai quand même, malgré tout, réussi à faire des erreurs de jeu. (Rien à voir avec ce que vous venez de dire par contre.)
Pages : 1 2 3 4 5